DE BONNES HABITUDES

 

Comme des pommes d’or sur des ciselures d’argent,

ainsi est une parole dite à propos.

 (Actes des Apôtres 1.14)

 

Lecture proposée : (Actes 1.14-26)

14 Tous persévéraient d'un commun accord dans la prière avec les femmes, avec Marie la mère de Jésus et avec les frères de Jésus.
15 A cette époque-là, Pierre se leva au milieu des disciples; le nombre des personnes réunies était d'environ 120. Il dit: 16 «Mes frères, il fallait que s'accomplisse l'Ecriture, ce que le Saint-Esprit avait annoncé d'avance par la bouche de David au sujet de Judas, devenu le guide de ceux qui ont arrêté Jésus. 17 Il était l'un des nôtres et il avait part au même ministère. 18 Cet homme a acheté un champ avec le salaire du crime; il y est tombé en avant, s'est éventré et toutes ses entrailles sont sorties. 19 Tous les habitants de Jérusalem l'ont appris, c'est pourquoi ce champ a été appelé dans leur langue ‘Hakeldama', c'est-à-dire ‘le champ du sang'. 20 Or il est écrit dans le livre des Psaumes:
Que sa maison devienne déserte et que personne ne l'habite! et: Qu'un autre prenne sa charge! 
21 »Il faut donc choisir un homme parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu avec nous, 22 depuis le baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous. Il nous sera associé comme témoin de sa résurrection.»
23 Ils en présentèrent deux: Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. 24 Puis ils firent cette prière: «Seigneur, toi qui connais le cœur de tous, désigne lequel de ces deux hommes tu as choisi 25 pour prendre part à ce ministère et à cette charge d'apôtre que Judas a abandonnés pour aller à la place qui est la sienne.» 26 Ils tirèrent au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres.

 

Les disciples avaient déjà leurs habitudes dont la première était de se réunir. Ils avaient aussi leurs lieux habituels de réunion come cette chambre haute qui peut très bien être le lieu où le Christ ressuscité leur a rendu visite à plusieurs reprises. Les onze apôtres pouvaient s’y réunir avec quelques femmes, y compris Marie la mère de Jésus, et avec les frères de Jésus qui avaient « viré de bord » après la résurrection. Par contre, il n’est pas certain que les cent vingt pouvaient s’y entasser.

 

On peut imaginer que les réunions plénières se tenaient plutôt dans un coin de l’esplanade du Temple. Ce qui est certain, c’est que, dès le début, les disciples de Jésus se réunissaient régulièrement.

 

Si les apôtres attendent patiemment à Jérusalem, c’est par obéissance à la parole de Jésus. Pendant cette période, avec d’autres disciples, ils se réunissent, ils prient, ils « épluchent » les Ecritures. Sans doute poursuivent-ils le travail commencé avec le Seigneur lui-même après la résurrection, la découverte de tout ce qui est écrit de lui dans la Loi de Moïse, dans les prophètes et dans les Psaumes, travail rendu possible par une intervention précise de Jésus : Là-dessus, il leur ouvrit l’intelligence pour qu’ils comprennent les Ecritures. (Luc 24.44-45). [44 Puis il leur dit: «C'est ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous: il fallait que s'accomplisse tout ce qui est écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, dans les prophètes et dans les psaumes.»
45 Alors il leur ouvrit l'intelligence afin qu'ils comprennent les Ecritures ]
N’ayons pas peur de perpétuer les bonnes habitudes des premiers chrétiens !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Robert Souza

121672973