PORTRAIT D’ELI

 

Bien que vivant à l’époque de l’Ancien Testament, Eli est aux prises avec un problème fréquent à notre époque. Il ne peut bénéficier, dans sa vie privée, de l’estime et du respect dont il jouit dans l’exercice de fonctions publiques. Peut-être est-il un excellent grand-prêtre, mais il est un piètre parent. Ses fils représentent une source continuelle de chagrin et causeront la ruine de la famille. Il lui manque deux qualités essentielles pour pouvoir éduquer convenablement ses enfants : la détermination et la capacité d’exercer la discipline.

 

Eli a tendance à réagir plutôt qu’à agir et, lorsqu’il réagit, il le fait de façon faible. Il ne fait pas grand-chose pour corriger les erreurs de ses fils, même lorsque l’Eternel les lui souligne. Le contraste entre la manière dont Dieu se comporte avec lui et celle dont lui-même se comporte avec ses enfants est frappant

 

Dieu avertit, prévient clairement des conséquences de la désobéissance, puis agit ; Eli se contente d’avertir. Les enfants ont besoin de voir que la manière d’agir de leurs parents correspond à ce qu’ils disent. L’amour et la discipline doivent être présents non seulement dans les paroles, mais aussi dans les actes.

 

Eli a un autre problème : il est plus préoccupé par les éléments symboliques de sa religion que par le Dieu  auquel ils renvoient. L’arche de l’alliance est devenue pour lui une « relique » à protéger plutôt qu’un rappel du Protecteur. Sa foi n’est plus placée dans le Créateur mais dans la création.

 

Nous pouvons être tentés d’adorer des réalités visibles, que ce soient des constructions, des personnes ou même la Bible, mais aucune d’elles n’a de puissance en elle-même. La Bible que nous tenons entre les mains peut être une simple « relique » respectable où la Parole tranchante et efficace du Seigneur. Notre attitude à son égard est largement déterminée par notre relation avec le Dieu qui en est l’auteur. Notre préoccupation, face à une « relique » ou une antiquité , est de la mettre à l’abri pour la préserver ; or, si la Parole de Dieu est à notre disposition, c’est pour que nous nous en servions et l’appliquions. Quelle est notre propre attitude ?

 

Points forts

 

-        Il a été juge en Israël pendant 40 ans

-        Il s’est entretenu avec Anne, la mère de Samuel, et l’a assurée de la bénédiction de Dieu

-        Il a élevé et instruit Samuel, le plus grand juge d’Israël

 

Points faibles

 

-        Il a échoué dans l’éducation de ses fils ; il ne les a pas corrigés lorsqu’ils ont mal agi

-        Il se contentait de réagir faiblement, au lieu d’agir avec détermination

-        Il voyait en l’arche de l’alliance une précieuse « relique » plutôt que le symbole de la présence de Dieu avec Israël

 

Leçons à retenir

 

-        Les parents ont la responsabilité d’exercer la discipline envers leurs enfants

-        Il ne suffit pas de réagir dans la vie, il faut agir

-        Il ne suffit pas de nous appuyer sur les victoires passées, nous devons faire confiance à Dieu aujourd’hui

 

Descriptif

 

-        Où : Silo

-        Activités : grand-prêtre et juge d’Israël

-        Fils : Hophni et Phinées

-        Contemporain : Samuel

 

Versets clés

 

« Alors, l’Eternel dit à Samuel : « Je  vais faire en Israël une chose telle que toute personne qui l’apprendra en restera abasourdie. Ce jour-là, j’accomplirai vis-à-vis d’Eli tout ce que j’ai prononcé contre sa famille ; je le commencerai et je le finirai. Je le lui ai déclaré, je veux punir sa famille pour toujours. En effet, il avait connaissance du crime par lequel ses fils se sont maudits et il ne leur a pas fait de reproches. C’est pourquoi je jure à la famille d’Eli que jamais son crime ne sera expié, ni par des sacrifices ni par des offrandes » (1 Samuel 3.11-14).

 

Mentions d’Eli :

 

1 Samuel1-4 

 

1 Samuel 1-4 (Segond 21)

Ministère de Samuel (1.1–12.25)

Naissance de Samuel

1 Il y avait un homme de Ramathaïm-Tsophim, de la région montagneuse d'Ephraïm, du nom d'Elkana. Il était le fils de Jeroham, fils d'Elihu, petit-fils de Thohu et arrière-petit-fils de Tsuph, et était éphraïmite. 2 Il avait deux femmes. L'une s'appelait Anne, l'autre Peninna; Peninna avait des enfants, tandis qu'Anne n'en avait pas. 3 Chaque année, cet homme montait de sa ville jusqu'à Silo pour adorer l'Eternel, le maître de l'univers, et lui offrir des sacrifices. Là se trouvaient les deux fils d'Eli, Hophni et Phinées, qui étaient prêtres de l'Eternel.
4 Le jour où Elkana offrait son sacrifice, il donnait des portions à sa femme Peninna et à tous les fils et à toutes les filles qu'il avait d'elle. 5 Mais à Anne, il donnait une portion double, car il l'aimait, même si l'Eternel l'avait rendue stérile. 6 Sa rivale la provoquait pour la pousser à s'irriter de ce que l'Eternel l'avait rendue stérile. 7 Et toutes les années il en allait de même: chaque fois qu'Anne montait à la maison de l'Eternel, Peninna la provoquait de la même manière. Alors elle pleurait et ne mangeait pas. 8 Son mari Elkana lui disait: «Anne, pourquoi pleures-tu et ne manges-tu pas? Pourquoi ton cœur est-il attristé? Est-ce que je ne vaux pas pour toi mieux que dix fils?»
9 Anne se leva, après que l'on eut mangé et bu à Silo. Le prêtre Eli était assis sur son siège, près de la porte du temple de l'Eternel. 10 L'amertume dans l'âme, elle pria l'Eternel et pleura abondamment. 11 Elle fit le vœu suivant: «Eternel, maître de l'univers, si tu consens à regarder la détresse de ta servante, si tu te souviens de moi, si tu n'oublies pas ta servante et lui donnes un fils, je le consacrerai à l'Eternel pour toute la durée de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête.» 12 Comme elle restait longtemps en prière devant l'Eternel, Eli observa sa bouche. 13 Anne parlait dans son cœur et ne faisait que remuer les lèvres, on n'entendait pas sa voix. Eli pensa qu'elle était ivre, 14 et il lui dit: «Jusqu'à quand seras-tu ivre? Va cuver ton vin.» 15 Anne répondit: «Ce n'est pas cela, mon seigneur. Je suis une femme à l'esprit abattu, je n'ai bu ni vin ni boisson enivrante, mais j'épanchais mon cœur devant l'Eternel. 16 Ne prends pas ta servante pour une femme légère, car c'est le trop-plein de ma douleur et de mon chagrin qui m'a fait parler jusqu'à présent.» 17 Eli reprit la parole et dit: «Pars en paix et que le Dieu d'Israël exauce la prière que tu lui as adressée!» 18 Elle répondit: «Que ta servante trouve grâce à tes yeux!» Cette femme s'en alla. Elle se remit à manger et son visage ne fut plus le même. 19 Ils se levèrent de bon matin et, après avoir adoré l'Eternel, ils partirent et retournèrent chez eux à Rama.
Elkana eut des relations conjugales avec Anne, sa femme, et l'Eternel se souvint d'elle. 20 Dans le cours de l'année, Anne devint enceinte et elle mit au monde un fils qu'elle appela Samuel, car, dit-elle, «je l'ai demandé à l'Eternel».
21 Son mari Elkana monta ensuite avec toute sa famille offrir à l'Eternel le sacrifice annuel et accomplir son vœu. 22 Mais Anne ne monta pas à Silo. Elle dit à son mari: «Lorsque l'enfant sera sevré, je l'y conduirai afin qu'il soit présenté devant l'Eternel et qu'il reste là pour toujours.» 23 Son mari Elkana lui dit: «Fais ce qui te semblera bon, attends de l'avoir sevré. Seulement, que l'Eternel accomplisse sa parole!» La femme resta donc là et elle allaita son fils jusqu'au moment de son sevrage.
24 Quand elle l'eut sevré, elle le fit monter avec elle à Silo. Elle prit 3 taureaux, 22 litres de farine et une outre de vin. Elle conduisit l'enfant à la maison de l'Eternel à Silo alors qu'il était encore tout jeune. 25 Ils égorgèrent les taureaux et conduisirent l'enfant à Eli. 26 Anne dit: «Mon seigneur, pardon, aussi vrai que ton âme vit, mon seigneur, c'est moi qui me tenais ici près de toi pour prier l'Eternel. 27 C'était pour cet enfant que je priais, et l'Eternel a exaucé la prière que je lui adressais. 28 Aussi, je veux le prêter à l'Eternel; il sera toute sa vie prêté à l'Eternel.» Et ils se prosternèrent là devant l'Eternel.

1 Samuel 2

Faute et condamnation des fils d'Eli

1 Anne fit cette prière:
«Mon cœur se réjouit en l'Eternel,
ma force a été relevée par l'Eternel.
Ma bouche s'est ouverte contre mes ennemis,
car je me réjouis de ton secours.
2 Personne n'est saint comme l'Eternel.
Il n'y a pas d'autre Dieu que toi,
il n'y a pas de rocher pareil à notre Dieu.
3 »Ne prononcez plus de paroles hautaines!
Que l'arrogance ne sorte plus de votre bouche,
car l'Eternel est un Dieu qui sait tout
et qui pèse la valeur de toutes les actions.
4 L'arc des puissants est brisé,
et les faibles ont la force pour ceinture.
5 Ceux qui étaient rassasiés se louent pour du pain,
et ceux qui étaient affamés se reposent.
Même la stérile accouche sept fois,
et celle qui avait beaucoup d'enfants devient flétrie.
6 L'Eternel fait mourir et il fait vivre,
il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter.
7 L'Eternel appauvrit et il enrichit,
il abaisse et il élève.
8 De la poussière il retire le pauvre,
du fumier il relève le faible,
pour les faire asseoir avec les grands,
et il leur donne en possession un trône de gloire.
»Oui, c'est à l'Eternel qu'appartiennent les fondements de la terre,
et c'est sur eux qu'il a établi le monde.
9 Il gardera les pas de ses bien-aimés,
tandis que les méchants seront réduits au silence dans les ténèbres.
En effet, l'homme ne triomphera pas par la force.
10 Les ennemis de l'Eternel trembleront.
Du haut du ciel il fera gronder son tonnerre contre eux.
L'Eternel jugera les extrémités de la terre.
Il donnera la puissance à son roi
et il relèvera la force de celui qu'il a désigné par onction.»
11 Elkana repartit chez lui à Rama et l'enfant resta au service de l'Eternel devant le prêtre Eli.
12 Les fils d'Eli étaient des vauriens qui ne connaissaient pas l'Eternel. 13 Voici quelle était la manière d'agir de ces prêtres envers le peuple: lorsque quelqu'un offrait un sacrifice, le serviteur du prêtre arrivait au moment où l'on faisait cuire la viande; tenant à la main une fourchette à trois dents, 14 il piquait dans le récipient, dans le chaudron, dans la marmite ou dans le pot, et tout ce que la fourchette ramenait, le prêtre le prenait pour lui. Voilà comment ils agissaient vis-à-vis de tous les Israélites qui venaient à Silo. 15 Avant même qu'on ne fasse brûler la graisse, le serviteur du prêtre arrivait et disait à celui qui offrait le sacrifice: «Donne de la viande à rôtir pour le prêtre; il n'acceptera de ta part aucune viande cuite, c'est de la viande crue qu'il veut.» 16 Si l'homme lui disait: «Quand on aura brûlé la graisse, tu prendras ce qui te plaira», le serviteur répondait: «Non! Donne-la maintenant, sinon je la prends de force.» 17 Ces jeunes gens se rendaient coupables d'un très grand péché devant l'Eternel, parce qu'ils traitaient avec mépris les offrandes faites à l'Eternel.
18 Samuel faisait le service devant l'Eternel et cet enfant était habillé d'un éphod en lin. 19 Sa mère lui faisait chaque année une petite robe et la lui apportait lorsqu'elle montait à Silo avec son mari pour offrir le sacrifice annuel. 20 Eli bénit Elkana et sa femme en disant: «Que l'Eternel te fasse avoir des enfants de cette femme pour remplacer celui qu'elle a prêté à l'Eternel!» Et ils repartirent chez eux. 21 Lorsque l'Eternel fut intervenu pour Anne, elle devint enceinte et elle eut trois fils et deux filles. Quant au jeune Samuel, il grandissait devant l'Eternel.
22 Eli était très âgé lorsqu'il apprit comment ses fils agissaient vis-à-vis de tout Israël. Il apprit aussi qu'ils couchaient avec les femmes qui se rassemblaient à l'entrée de la tente de la rencontre. 23 Il leur dit: «Pourquoi faites-vous de telles choses? En effet, tout le peuple me parle de vos mauvaises actions. 24 Non, mes enfants, ce que j'entends dire n'est pas bon, vous faites pécher le peuple de l'Eternel. 25 Si un homme pèche contre un autre homme, Dieu le jugera, mais s'il pèche contre l'Eternel, qui pourra intercéder en sa faveur?» Mais ils n'écoutèrent pas leur père, car l'Eternel voulait les faire mourir.
26 Le jeune Samuel continuait à grandir, et il était agréable aussi bien à l'Eternel qu'aux hommes.
27 Un homme de Dieu se rendit vers Eli et lui dit: «Voici ce que dit l'Eternel: Ne me suis-je pas révélé aux membres de ta famille, lorsqu'ils étaient en Egypte et étaient esclaves du pharaon? 28 Je les ai choisis parmi toutes les tribus d'Israël pour être à mon service en tant que prêtres, pour monter à mon autel, pour brûler le parfum, pour porter l'éphod devant moi, et j'ai donné à la famille de ton père tous les sacrifices passés par le feu qu'offrent les Israélites. 29 Pourquoi traitez-vous avec mépris mes sacrifices et mes offrandes, ceux que j'ai ordonné de faire dans ma demeure? Et comment se fait-il que tu accordes plus d'importance à tes fils qu'à moi? C'en est au point où vous vous engraissez des meilleures parts de toutes les offrandes d'Israël, mon peuple. 30 C'est pourquoi, l'Eternel, le Dieu d'Israël, déclare: J'avais certes dit que ta famille et celle de ton ancêtre marcheraient devant moi pour toujours, mais maintenant, l'Eternel le déclare, loin de moi cette intention! En effet, j'honorerai celui qui m'honore, mais ceux qui me méprisent seront méprisés. 31 Voici que viennent les jours où je vais briser ta force et celle de ta famille, de sorte qu'il n'y aura plus de vieillard chez toi. 32 Tu verras un adversaire dans ma demeure, tandis qu'Israël sera comblé de biens par l'Eternel, et il n'y aura plus jamais de vieillard dans ta famille. 33 Je laisserai subsister l'un des tiens près de mon autel afin d'épuiser tes yeux et d'attrister ton âme, mais tous les membres de ta famille mourront dans la force de l'âge. 34 Tu auras pour signe ce qui arrivera à tes deux fils Hophni et Phinées: ils mourront tous les deux le même jour. 35 Je ferai surgir pour moi un prêtre fidèle, qui agira selon mon cœur et selon mon désir. Je lui construirai une maison stable et il marchera toujours devant celui que j'aurai désigné par onction. 36 Tous les membres restants de ta famille viendront se prosterner devant lui pour avoir une pièce d'argent et un morceau de pain; ils diront: ‘Je t'en prie, rattache-moi à l'une des fonctions de prêtre, afin que j'aie un morceau de pain à manger.'»

1 Samuel 3

Appel de Samuel

1 Le jeune Samuel était au service de l'Eternel devant Eli. La parole de l'Eternel était rare à cette époque, les visions n'étaient pas fréquentes. 2 Un jour, Eli, dont la vue commençait à faiblir et qui ne pouvait plus bien voir, était couché à sa place habituelle. 3 La lampe de Dieu n'était pas encore éteinte et Samuel était couché dans le temple de l'Eternel, où se trouvait l'arche de Dieu. 4 Alors l'Eternel appela Samuel. Il répondit: «Me voici», 5 courut vers Eli et dit: «Me voici, car tu m'as appelé.» Eli répondit: «Je n'ai pas appelé, retourne te coucher.» Et Samuel alla se coucher.
6 L'Eternel appela de nouveau Samuel. Samuel se leva, alla vers Eli et dit: «Me voici, car tu m'as appelé.» Eli répondit: «Je n'ai pas appelé, mon fils, retourne te coucher.» 7 Samuel ne connaissait pas encore l'Eternel, la parole de l'Eternel ne lui avait pas encore été révélée.
8 L'Eternel appela de nouveau Samuel, pour la troisième fois. Samuel se leva, alla vers Eli et dit: «Me voici, car tu m'as appelé.» Eli comprit alors que c'était l'Eternel qui appelait l'enfant, 9 et il dit à Samuel: «Va te coucher et, si l'on t'appelle, dis: ‘Parle, Eternel, car ton serviteur écoute.'» Et Samuel alla se coucher à sa place.
10 L'Eternel vint se tenir près de lui et appela comme les autres fois: «Samuel, Samuel!» Samuel répondit: «Parle, car ton serviteur écoute.» 11 Alors l'Eternel dit à Samuel: «Je vais faire en Israël une chose telle que toute personne qui l'apprendra en restera abasourdie. 12 Ce jour-là j'accomplirai vis-à-vis d'Eli tout ce que j'ai prononcé contre sa famille; je le commencerai et je le finirai. 13 Je le lui ai déclaré, je veux punir sa famille pour toujours. En effet, il avait connaissance du crime par lequel ses fils se sont maudits et il ne leur a pas fait de reproches. 14 C'est pourquoi je jure à la famille d'Eli que jamais son crime ne sera expié, ni par des sacrifices ni par des offrandes.»
15 Samuel resta couché jusqu'au matin, puis il ouvrit les portes de la maison de l'Eternel. Il avait peur de raconter la vision à Eli, 16 mais Eli l'appela et dit: «Samuel, mon fils!» Il répondit: «Me voici!» 17 Eli dit: «Quelle est la parole que l'Eternel t'a adressée? Ne m'en cache rien. Que Dieu te traite avec la plus grande sévérité, si tu me caches quoi que ce soit de tout ce qu'il t'a dit!» 18 Samuel lui raconta tout, sans rien lui cacher, et Eli dit: «C'est l'Eternel, qu'il fasse ce qui lui semblera bon!»
19 Samuel grandissait. L'Eternel était avec lui et ne laissa aucune de ses paroles rester sans effet. 20 Tout Israël, depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba, reconnut que Samuel était établi prophète de l'Eternel. 21 L'Eternel continuait à apparaître à Silo; en effet l'Eternel se révélait à Samuel à Silo en lui adressant la parole.

1 Samuel 4

Mort d'Eli et de ses deux fils

1 La parole de Samuel s'adressait à tout Israël. Les Israélites sortirent à la rencontre des Philistins pour les combattre. Ils installèrent leur camp près d'Eben-Ezer, tandis que les Philistins campaient à Aphek. 2 Les Philistins se rangèrent en ordre de bataille contre Israël et le combat s'engagea. Israël fut battu par les Philistins, qui tuèrent environ 4000 hommes sur le champ de bataille. 3 Le peuple rentra au camp et les anciens d'Israël dirent: «Pourquoi l'Eternel a-t-il laissé aujourd'hui les Philistins nous battre? Allons chercher l'arche de l'alliance de l'Eternel à Silo. Qu'elle vienne au milieu de nous et nous délivre de la domination de nos ennemis.» 4 Le peuple envoya des messagers à Silo et l'on apporta de là-bas l'arche de l'alliance de l'Eternel, le maître de l'univers, qui siège entre les chérubins. Les deux fils d'Eli, Hophni et Phinées, étaient là, avec l'arche de l'alliance de Dieu.
5 Lorsque l'arche de l'alliance de l'Eternel entra dans le camp, tout Israël poussa de grands cris de joie, et la terre en fut ébranlée. 6 Les Philistins entendirent le vacarme de ces cris et dirent: «Que signifient ces grands cris qui retentissent dans le camp des Hébreux?» Lorsqu'ils apprirent que l'arche de l'Eternel était arrivée au camp, 7 les Philistins eurent peur, parce qu'ils crurent que Dieu était désormais dans le camp des Hébreux. «Malheur à nous, disaient-ils, car ce n'était pas le cas jusqu'à présent. 8 Malheur à nous! Qui nous délivrera du pouvoir de ces dieux puissants? Ce sont eux qui ont frappé les Egyptiens de toutes sortes de fléaux dans le désert. 9 Fortifiez-vous et soyez des hommes, Philistins, sinon vous serez esclaves des Hébreux comme ils ont été les vôtres. Soyez des hommes et combattez!» 10 Les Philistins livrèrent bataille et Israël fut battu. Chacun s'enfuit dans sa tente. La défaite fut très grande et 30'000 fantassins israélites furent tués. 11 L'arche de Dieu fut prise et les deux fils d'Eli, Hophni et Phinées, moururent.
12 Un Benjaminite accourut du champ de bataille et vint à Silo le même jour, les vêtements déchirés et la tête couverte de terre. 13 Lorsqu'il arriva, Eli était dans l'attente, assis sur un siège près du chemin, car son cœur était inquiet pour l'arche de Dieu. Cet homme entra dans la ville et donna la nouvelle, et toute la ville poussa des cris. 14 Eli entendit ces cris et demanda: «Que signifie ce vacarme?» Aussitôt l'homme vint lui annoncer la nouvelle. 15 Or Eli était âgé de 98 ans, il avait les yeux fixes et ne pouvait plus voir. 16 L'homme dit à Eli: «J'arrive du champ de bataille et c'est du champ de bataille que je me suis enfui aujourd'hui.» Eli demanda: «Que s'est-il passé, mon fils?» 17 Celui qui apportait la nouvelle répondit: «Israël a pris la fuite devant les Philistins et le peuple a subi une grande défaite. Même tes deux fils, Hophni et Phinées, sont morts et l'arche de Dieu a été prise.» 18 Il avait à peine fait mention de l'arche de Dieu qu'Eli tomba à la renverse de son siège, à côté de la porte; il se brisa la nuque et mourut. C'était en effet un homme âgé et lourd. Il avait été juge en Israël pendant 40 ans.
19 Sa belle-fille, la femme de Phinées, était enceinte et sur le point d'accoucher. Lorsqu'elle entendit la nouvelle de la prise de l'arche de Dieu ainsi que de la mort de son beau-père et de son mari, elle se courba et accoucha, car les douleurs la surprirent. 20 Comme elle allait mourir, les femmes qui étaient avec elle lui dirent: «N'aie pas peur, car tu as mis au monde un fils!» Mais elle ne répondit pas et n'y fit pas attention. 21 Elle appela l'enfant I-Kabod, en disant: «La gloire est bannie d'Israël!» C'était à cause de la prise de l'arche de Dieu et à cause de son beau-père et de son mari. 22 Elle dit: «La gloire est bannie d'Israël, car l'arche de Dieu est prise!»


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
1 Samuel 1

  • 1.20           Samuel : littéralement entendu ou exaucé de Dieu.

1 Samuel 2

  • 4.21           I-Kabod : littéralement pas de gloire.

 

 

1Rois 2.26-27

 

26 Le roi dit ensuite au prêtre Abiathar: «Va-t'en à Anathoth dans tes terres. En effet, tu mérites la mort, mais je ne te ferai pas mourir aujourd'hui, parce que tu as porté l'arche du Seigneur, de l'Eternel, devant mon père David et parce que tu as pris part à toutes ses souffrances.» 27 Salomon démit Abiathar de ses fonctions de prêtre de l'Eternel, et ainsi s'accomplit la parole que l'Eternel avait prononcée contre la famille d'Eli à Silo.

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

 

[PAGE 417]

121672973