EVANGILE DE MATTHIEU COMMENTE [LS21]-29-61-Chapitre 13-28



Matthieu 13 (Segond 21)

Fin du ministère de Jésus en Galilée et au-delà (13.54–18.35)

Rejet de Jésus à Nazareth

1 Ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'assit au bord du lac. 2 La foule se rassembla autour de lui, si nombreuse qu'il monta dans une barque où il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage. 3 Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses. Il dit:4 «Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin; les oiseaux vinrent et la mangèrent. 5 Une autre partie tomba dans un sol pierreux où elle n'avait pas beaucoup de terre; elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un terrain profond, 6 mais quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. 7 Une autre partie tomba parmi les ronces; les ronces poussèrent et l'étouffèrent. 8 Une autre partie tomba dans la bonne terre; elle donna du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1. 9 Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.»
10 Les disciples s'approchèrent et lui dirent: «Pourquoi leur parles-tu en paraboles?»
11 Jésus [leur] répondit: «Parce qu'il vous a été donné, à vous, de connaître les mystères du royaume des cieux, mais qu'à eux cela n'a pas été donné. 12 En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.13 C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient pas et qu'en entendant ils n'entendent pas et ne comprennent pas. 14 Pour eux s'accomplit cette prophétie d'Esaïe: Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas, vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas. 15 En effet, le cœur de ce peuple est devenu insensible; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur cœur ne comprenne, qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse.  16 Mais heureux sont vos yeux parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent! 17 Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu.
18 »Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur. 19 Lorsqu'un homme entend la parole du royaume et ne la comprend pas, le mauvais vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin. 20 Celui qui a reçu la semence dans le sol pierreux, c'est celui qui entend la parole et l'accepte aussitôt avec joie; 21 mais il n'a pas de racines en lui-même, il est l'homme d'un moment et, dès que surviennent les difficultés ou la persécution à cause de la parole, il trébuche. 22 Celui qui a reçu la semence parmi les ronces, c'est celui qui entend la parole, mais les préoccupations de ce monde et l'attrait trompeur des richesses étouffent cette parole et la rendent infructueuse. 23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1.»
24 Il leur proposa une autre parabole: «Le royaume des cieux ressemble à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ. 25 Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de la mauvaise herbe parmi le blé et s'en alla. 26 Lorsque le blé eut poussé et donné du fruit, la mauvaise herbe apparut aussi. 27 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: ‘Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? Comment se fait-il donc qu'il y ait de la mauvaise herbe?' 28 Il leur répondit: ‘C'est un ennemi qui a fait cela.' Les serviteurs lui dirent: ‘Veux-tu que nous allions l'arracher?' 29 ‘Non, dit-il, de peur qu'en arrachant la mauvaise herbe vous ne déraciniez en même temps le blé. 30 Laissez l'un et l'autre pousser ensemble jusqu'à la moisson et, au moment de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d'abord la mauvaise herbe et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.'»
31 Il leur proposa une autre parabole: «Le royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu'un homme a prise et semée dans son champ. 32 C'est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle a poussé, elle est plus grande que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.»
33 Il leur dit cette autre parabole: «Le royaume des cieux ressemble à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine pour faire lever toute la pâte.»
34 Jésus dit toutes ces choses en paraboles à la foule, et il ne lui parlait pas sans parabole 35 afin que s'accomplisse ce que le prophète avait annoncé: J'ouvrirai ma bouche pour parler en paraboles, je proclamerai des choses cachées depuis la création [du monde]. 
36 Alors Jésus renvoya la foule et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui en disant: «Explique-nous la parabole de la mauvaise herbe dans le champ.»
37 Il [leur] répondit: «Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme; 38 le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les enfants du royaume; la mauvaise herbe, ce sont les enfants du mal; 39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges. 40 Tout comme on arrache la mauvaise herbe et la jette au feu, on fera de même à la fin du monde: 41 le Fils de l'homme enverra ses anges; ils arracheront de son royaume tous les pièges et ceux qui commettent le mal, 42 et ils les jetteront dans la fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.
44 »Le royaume des cieux ressemble [encore] à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède et achète ce champ.
45 »Le royaume des cieux ressemble encore à un marchand qui cherche de belles perles. 46 Lorsqu'il a trouvé une perle de grande valeur, il est allé vendre tout ce qu'il possédait et l'a achetée.
47 »Le royaume des cieux ressemble encore à un filet jeté dans la mer et qui ramène des poissons de toutes sortes. 48 Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent sur le rivage et s'asseyent; puis ils mettent dans des paniers ce qui est bon et jettent ce qui est mauvais. 49 Il en ira de même à la fin du monde: les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes50 et les jetteront dans la fournaise de feu, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.»
51 [Jésus leur dit:]«Avez-vous compris tout cela?»
«Oui, [Seigneur]», répondirent-ils.

52 Et il leur dit: «C'est pourquoi, tout spécialiste de la loi instruit de ce qui concerne le royaume des cieux ressemble à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes.»
53 Lorsque Jésus eut fini de dire ces paraboles, il partit de là.
54 Il se rendit dans sa patrie, et il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et disaient: «D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles? 55 N'est-il pas le fils du charpentier? N'est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude ne sont-ils pas ses frères?56 Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D'où lui vient donc tout cela?» 57 Et il représentait un obstacle pour eux.
Mais Jésus leur dit: «Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa famille.»

58 Il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit à cause de leur incrédulité.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Matthieu 13

  • 13.3 Paraboles : histoires visant à faire comprendre une vérité spirituelle au moyen d'un exemple tiré de la vie courante.

  • 13.15 Vous aurez… guérisse : citation d'Esaïe 6.9-10.[9 Il a alors ordonné: *«Va dire à ce peuple:
    ‘Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas,
    vous aurez beau regarder, vous ne saurez pas.'
    10 Rends insensible le cœur de ce peuple,
    endurcis ses oreilles et ferme-lui les yeux
    pour qu'il ne voie pas de ses yeux, n'entende pas de ses oreilles,
    ne comprenne pas de son cœur,
    ne se convertisse pas et ne soit pas guéri.» 

  • 13.19 Le mauvais : c'est-à-dire le diable.

  • 13.35 J'ouvrirai… du monde : citation du Psaume 78.2.[ *J'ouvre la bouche pour parler en paraboles, j'annonce la sagesse du passé.  ]

  • 13.38 Du mal : ou du mauvais (c'est-à-dire le diable).

 

 COMMENTAIRES [LS21] DE L'EVANGILE DE MATTHIEU – CHAPITRE 13

Chapitre 13.2-3

. 2 La foule se rassembla autour de lui, si nombreuse qu'il monta dans une barque où il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage. 3 Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses. Il dit:

Note :

Jésus enseigne souvent les foules en racontant des paraboles (Matthieu 13.34) [Jésus dit toutes ces choses en paraboles à la foule, et il ne lui parlait pas sans parabole ]  . Ces histoires sont destinées à nous faire comprendre des vérités spirituelles à l’aide d’images empruntées à la vie courante. Les paraboles de Jésus obligent les auditeurs à réfléchir. Ainsi la vérité devient évidente pour ceux qui la recherchent honnêtement, mais elle reste cachée aux yeux de ceux qui sont trop paresseux ou entêtés pour la comprendre. La plupart des paraboles cherchent à révéler une seule vérité essentielle. Veillons donc à ne pas aller au-delà de ce que Jésus a voulu enseigner et à ne pas leur faire dire ce qu’elles ne veulent pas dire.

 

Chapitre 13.8

8 Une autre partie tomba dans la bonne terre; elle donna du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1

Note :

Cette parabole devrait encourager les « semeurs » spirituels, ceux qui enseignent, prêchent et conduisent les autres au Seigneur. Le cultivateur sème de bonnes graines, mais toutes les graines ne germent pas ; même les plantes qui poussent ont des rendements différents. Ne nous décourageons pas, si nous ne constatons pas de résultats lorsque nous enseignons fidèlement la Parole. Dans la parabole du semeur, une graine sur quatre porte du fruit, mais ne cherchons pas à y voir une règle immuable ! La foi ne peut pas être réduite à des statistiques. C’est toujours un miracle du Saint-Esprit quand une personne se tourne vers Dieu.

 

Chapitre 13.9-10

. 9 Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.»
10 Les disciples s'approchèrent et lui dirent: «Pourquoi leur parles-tu en paraboles?»

Note :

Les oreilles humaines distinguent de nombreux sons, mais il existe une autre manière d’écouter qui permet de percevoir les réalités spirituelles. En recourant aux paraboles, Jésus ne cache pas la vérité aux cœurs sincères, car les personnes réceptives comprennent leur sens. Pour les autres, il s’agit de simples histoires. Il peut ainsi nourrir spirituellement ceux qui on faim, tout en empêchant ses ennemis de le piéger avant l’heure.

 

Chapitre 13.12

12 En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.

Note :

Nous sommes responsables de bien gérer ce que nous possédons. Quand les hommes rejettent Jésus, la dureté de leur cœur les éloigne toujours plus de Dieu et rend inutile leur compréhension, déjà fort limitée.

 

Chapitre 13.22

22 Celui qui a reçu la semence parmi les ronces, c'est celui qui entend la parole, mais les préoccupations de ce monde et l'attrait trompeur des richesses étouffent cette parole et la rendent infructueuse.

Note :

Il est facile de nous dire d’accord avec Christ sans pour autant vouloir lui obéir. Il est facile de dénoncer les problèmes de ce monde et les injustices sociales sans pour autant  changer notre manière de vivre. A la lumière de ce que représente la vie éternelle avec Dieu, que valent nos préoccupations actuelles ? Si vous pouviez avoir tout ce que votre cœur désire mais que vous perdiez la vie éternelle, ces choses exerceraient-elles le même attrait sur vous ?

 

Chapitre 13.23

23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1.»
Note :

Les terrains correspondent à la façon dont les hommes réagissent au message de Dieu, chacun en fonction de son degré de maturité spirituelle. Notre cœur peut être endurci, superficiel, distrait ou réceptif. La Parole de Dieu parvient-elle à prendre racine en nous ? De quelle sorte est le terrain de notre cœur ?

 

Chapitre 13.24ss

24 Il leur proposa une autre parabole: «Le royaume des cieux ressemble à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ. 25 Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de la mauvaise herbe parmi le blé et s'en alla. 26 Lorsque le blé eut poussé et donné du fruit, la mauvaise herbe apparut aussi. 27 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: ‘Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? Comment se fait-il donc qu'il y ait de la mauvaise herbe?' 28 Il leur répondit: ‘C'est un ennemi qui a fait cela.' Les serviteurs lui dirent: ‘Veux-tu que nous allions l'arracher?' 29 ‘Non, dit-il, de peur qu'en arrachant la mauvaise herbe vous ne déraciniez en même temps le blé.

Note :

Jésus explique cette parabole dans Matthieu les versets 36 à 4336 Alors Jésus renvoya la foule et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui en disant: «Explique-nous la parabole de la mauvaise herbe dans le champ.»
37 Il [leur] répondit: «Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme; 38 le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les enfants du royaume; la mauvaise herbe, ce sont les enfants du mal; 39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges. 40 Tout comme on arrache la mauvaise herbe et la jette au feu, on fera de même à la fin du monde: 41 le Fils de l'homme enverra ses anges; ils arracheront de son royaume tous les pièges et ceux qui commettent le mal, 42 et ils les jetteront dans la fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende. Toutes les paraboles de ce chapitre nous révèlent un trait de caractère de Dieu et expliquent  ce qu’est réellement son royaume et en quoi il diffère de nos attentes personnelles. Il n’est pas localisé géographiquement, c’est un royaume spirituel dans lequel Dieu règne et partage sa vie éternelle avec nous. Nous y entrons en plaçant notre confiance en Christ comme Sauveur.

 

Chapitre 13.30

30 Laissez l'un et l'autre pousser ensemble jusqu'à la moisson et, au moment de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d'abord la mauvaise herbe et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.'»

Note :

Au début, les pousses de mauvaise herbe (ou d’ivraie) et de blé se ressemblent. Il faut attendre qu’elles se développent pour les différencier. La mauvaise herbe (les non-croyants) et le blé (les croyants) doivent vivre côte à côte dans ce monde. Dieu permet aux non-croyants de subsister un certain temps, tout comme un cultivateur laisse la mauvaise herbe pousser avec le blé, car en l’arrachant il risquerait d’arracher en même temps le blé. C’est au moment de la récolte qu’il l’arrache et la jette au feu. La moisson divine (le jugement dernier) approche. Préparons-nous en vérifiant l’authenticité de notre foi !

 

Chapitre 13.31-32

31 Il leur proposa une autre parabole: «Le royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu'un homme a prise et semée dans son champ. 32 C'est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle a poussé, elle est plus grande que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.»

Note :

La graine de moutarde était la plus petite semence employée par les cultivateurs. Jésus utilise cette parabole pour montrer que, si le royaume connaît des débuts modestes, il grandira et produira des résultats considérables.

 

Chapitre 13.33

33 Il leur dit cette autre parabole: «Le royaume des cieux ressemble à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine pour faire lever toute la pâte.»

Note :

Dans d’autres passages bibliques, le levain représente le mal ou l’impureté. Ici, il est un symbole positif et évoque la croissance la levure a beau être considérée comme un ingrédient mineur, elle se diffuse dans toute la pâte. Même si le royaume commence petit et passe presque inaperçu, il grandira rapidement, au point d’envahir le monde entier.

 

Chapitre 13.40-43

. 40 Tout comme on arrache la mauvaise herbe et la jette au feu, on fera de même à la fin du monde: 41 le Fils de l'homme enverra ses anges; ils arracheront de son royaume tous les pièges et ceux qui commettent le mal, 42 et ils les jetteront dans la fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.

Note :

A la fin du monde, les anges sépareront les non-croyants des justes. Dans les Eglises actuelles se trouvent de vrais et de faux croyants, mais faisons attention aux jugements que nous portons, car seul Christ est habilité à opérer la sélection finale. Si nous commençons à condamner, nous risquons d’endommager certaines des bonnes « plantes ». il vaut mieux analyser nos propres réactions face à Dieu que celles des autres.

 

Chapitre 13.42

42 et ils les jetteront dans la fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Note :

Jésus décrit souvent le jugement à venir en ces termes. Les pleurs indiquent le chagrin et les remords ; les grincements de dents expriment une angoisse et une douleur extrêmes. Ceux qui déclarent ne pas se soucier de la vie après la mort ne sont pas conscients de ce qu’ils disent. Ils seront punis à cause de leur égoïsme et de leur indifférence vis-à-vis de Dieu.

 

Chapitre 13.43

. 43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.

Note :

Cette description des justes dans le royaume de Dieu forme un contraste clair avec celle des méchants qui subissent le jugement.  Voir aussi Deutéronome 12.3 Vous démolirez leurs autels, vous briserez leurs statues, vous livrerez aux flammes leurs poteaux sacrés, vous abattrez les sculptures sacrées de leurs dieux et vous ferez disparaître leur nom de ces endroits-là.

 

Chapitre 13.44

44 »Le royaume des cieux ressemble [encore] à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède et achète ce champ.

Note :

Le royaume des cieux a plus de valeur que tout ce que nous pourrions posséder. Nous devrions donc être prêts à tout abandonner pour lui. Ici, même si c’est par hasard que l’homme tombe sur un trésor, il en discerne immédiatement la grande valeur. La transaction destinée à l’acquisition du champ lui coût tout ce qu’il possède, mais il ne paie rien pour le trésor lui-même. Il est compris dans le prix payé pour le champ. De même, rien n’est plus précieux que le royaume des cieux ; pourtant, Dieu nous l’accorde gratuitement.

 

Chapitre 13.45-46

45 »Le royaume des cieux ressemble encore à un marchand qui cherche de belles perles. 46 Lorsqu'il a trouvé une perle de grande valeur, il est allé vendre tout ce qu'il possédait et l'a achetée.

Note :

Dans cette parabole, le royaume des cieux n’est pas comparé à la perle, mais au marchand : Jésus veut en effet évoquer un autre aspect du royaume, souligné dans la transaction : il paie le prix suprême pour pouvoir posséder la perle ; c’est le prix que Dieu a payé pour nous racheter.

 

Chapitre 13.47-49

47 »Le royaume des cieux ressemble encore à un filet jeté dans la mer et qui ramène des poissons de toutes sortes. 48 Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent sur le rivage et s'asseyent; puis ils mettent dans des paniers ce qui est bon et jettent ce qui est mauvais. 49 Il en ira de même à la fin du monde: les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes

Note :

La parabole du filet a le même sens que celle de la mauvaise herbe : notre rôle se borne à obéir à Dieu et à parler aux autres de sa grâce et de sa bonté, mais nous ne pouvons déterminer qui fait ou ne fait pas partie du royaume des cieux. Cette sélection sera effectuée lors du jugement dernier par des autorités bien plus compétentes que nous.

 

Chapitre 13.52

52 Et il leur dit: «C'est pourquoi, tout spécialiste de la loi instruit de ce qui concerne le royaume des cieux ressemble à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes.»

Note :

Ceux qui comprennent le véritable objectif de la loi divine révélée dans l’Ancien Testament possèdent un vrai trésor, puisqu’elle annonce le Messie. Du reste, Jésus a toujours confirmé l’autorité et la validité de l’Ancien Testament. Ceux qui comprennent, de plus, l’enseignement de Christ au sujet du royaume des cieux bénéficient d’un double avantage, car il révèle un nouveau trésor. Ensemble, ces enseignements anciens et nouveaux donnent des directives pratiques pour la foi et pour la vie ici-bas. Les spécialistes de la loi, eux, se barricadent derrière l’enseignement ancien et refusent le nouveau message. Ils s’attendent à ce que le royaume à venir soit précédé du jugement ; Jésus enseigne que le royaume est déjà là et que le jugement est à venir. Ces chefs religieux sont à tel point obnubilés par l’attente d’un royaume physique et temporel (mis en place par une rébellion militaire et doté d’un gouvernement) qu’ils sont aveugles à sa signification spirituelle.

 

Chapitre 13.55

55 N'est-il pas le fils du charpentier? N'est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude ne sont-ils pas ses frères?

Note :

Les habitants de Nazareth connaissent Jésus (et sa famille) depuis son plus jeune âge ; ils ne peuvent se résoudre à croire en son message parce qu’il est l’un des leurs. Quand il revient vers eux en tant que prophète, les invitant à réagir à une vérité spirituelle impopulaire, ils refusent d’écouter parce qu’ils sont incapables de voir au-delà du jeune homme qu’ils ont connu.

 

Chapitre 13.57

57 Et il représentait un obstacle pour eux.
Mais Jésus leur dit: «Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa famille.»

Note :

Jésus n’est pas le premier prophète à être rejeté par sa propre patrie : Jérémie a fait la même expérience lorsqu’il a été rejeté par sa ville natale et par les membres de sa famille (Jérémie 12.5-6).

[5 «Si tu cours avec des piétons et qu'ils te fatiguent,
comment pourras-tu lutter avec des chevaux?
Et si tu ne te sens en sécurité que dans une région paisible,
que feras-tu sur les rives luxuriantes du Jourdain?
6 En effet, tes frères et ta famille te trahissent eux aussi.
Eux aussi, ils crient à pleine voix derrière toi.
Ne les crois pas quand ils te diront des paroles amicales.]

 

Chapitre 13.58

58 Il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit à cause de leur incrédulité.

Note :

Les habitants de Nazareth n’ont pas reconnu le Messie. L’incrédulité cache la vérité aux hommes et les prive de l’espérance. Si notre incrédulité nous empêche de voir Dieu à l’œuvre, pourquoi ne pas le prier d’augmenter notre foi et lui demander d’agir dans notre vie ?

 

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973