IL A PARTICIPE A LA LIBERATION DE PARIS

 

Typhique, le frère bien-aimé (…) un fidèle serviteur…  (Ephésiens 6.21)

[Afin que vous connaissiez vous aussi quelle est ma situation et ce que je fais, Tychique, le frère bien-aimé qui est un fidèle serviteur dans le Seigneur, vous informera de tout.]

 

Lecture proposée : ( Hébreux 11.1-16)

1 Or la foi, c'est la ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voit pas. 2 C'est à cause d'elle que les anciens ont reçu un témoignage favorable. 3 Par la foi, nous comprenons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que le monde visible n'a pas été fait à partir des choses visibles.
4 C'est par la foi qu'Abel a offert à Dieu un sacrifice plus grand que celui de Caïn; c'est grâce à elle qu'il a été déclaré juste, car Dieu approuvait ses offrandes, et c'est par elle qu'il parle encore bien qu'étant mort.
5 C'est à cause de sa foi qu'Hénoc a été enlevé pour échapper à la mort, et
on ne l'a plus retrouvé parce que Dieu l'avait enlevé. Avant d'être enlevé, il avait en effet reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu. 6 Or, sans la foi, il est impossible d'être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s'approche de lui croie que Dieu existe et qu'il récompense ceux qui le cherchent.
7 C'est par la foi que Noé, averti des événements que l'on ne voyait pas encore et rempli d'une crainte respectueuse, a construit une arche pour sauver sa famille. C'est par elle qu'il a condamné le monde et est devenu héritier de la justice qui s'obtient par la foi.
8 C'est par la foi qu'Abraham a obéi lorsque Dieu l'a appelé et qu'il est parti pour le pays qu'il devait recevoir en héritage. Et il est parti sans savoir où il allait. 9 C'est par la foi qu'il est venu s'installer dans le pays promis comme dans un pays étranger. Il y a habité sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse, 10 car il attendait la cité qui a de solides fondations, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
11 C'est aussi par la foi que Sara elle-même a été rendue capable d'avoir une descendance. Malgré son âge avancé, elle a donné naissance à un enfant parce qu'elle a cru à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. 12 C'est pourquoi d'un seul homme, pourtant déjà marqué par la mort, est née une descendance
aussi nombreuse que les étoiles du ciel, pareille au sable qui est au bord de la mer et qu'on ne peut compter.
13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir reçu les biens promis, mais ils les ont vus et salués de loin, et ils ont reconnu qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre. 14 Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie. 15 S'ils avaient eu la nostalgie de celle qu'ils avaient quittée, ils auraient eu le temps d'y retourner. 16 Mais en réalité, ils désirent une meilleure patrie, c'est-à-dire la patrie céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.

 

Bill Gibson est né aux Etats-Unis le 1er Octobre 1918. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a participé à la bataille des Ardennes et à la libération de Paris. Après la guerre, avec sa jeune épouse, Gladis, ils ont passé 18 ans comme missionnaires en Equateur, auprès du peuple shuar. Les Shuars font partie des peuples amérindiens habitant dans les forêts de la haute Amazonie.

 

Les Gibson ont participé à la traduction de la Bible dans  la langue locale, tout en évangélisant et en apportant des soins médicaux et dentaires.

 

Après leur retour dans leur pays natal, Bill et Gladis ont servi le Seigneur dans différentes œuvres chrétiennes et Eglises. Les chrétiens qu’ils rencontraient étaient émerveillés d’entendre les récits de leurs aventures missionnaires…

 

Comment ils traversaient la jungle, machette à la main, afin d’atteindre des tribus éloignées avec la Bonne Nouvelle de Jésus. Bill aimait raconter comment des Shuars se sont convertis à Christ, laissant derrière eux une vie de sorcellerie, de haine et de violence.

 

Pendant soixante ans, Bill et Gladis, tout comme Tychique, étaient des bien-aimés du Seigneur, l’ayant servi fidèlement et avec persévérance.

 

Extrait des « Méditations Quotidiennes – David Surtherland)

121672973