C’EST L’OR QUI RESTE 

 

Qu’il me passe au creuset, j’en sortirai pur comme l’or. (Job 23.10)

 

Lecture proposée : (Job 23.1-12)

Hébreux 11:1-12 (Segond 21)

1 Or la foi, c'est la ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voit pas. 2 C'est à cause d'elle que les anciens ont reçu un témoignage favorable. 3 Par la foi, nous comprenons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que le monde visible n'a pas été fait à partir des choses visibles.
4 C'est par la foi qu'Abel a offert à Dieu un sacrifice plus grand que celui de Caïn; c'est grâce à elle qu'il a été déclaré juste, car Dieu approuvait ses offrandes, et c'est par elle qu'il parle encore bien qu'étant mort.
5 C'est à cause de sa foi qu'Hénoc a été enlevé pour échapper à la mort, et on ne l'a plus retrouvé parce que Dieu l'avait enlevé. Avant d'être enlevé, il avait en effet reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu. 6 Or, sans la foi, il est impossible d'être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s'approche de lui croie que Dieu existe et qu'il récompense ceux qui le cherchent.
7 C'est par la foi que Noé, averti des événements que l'on ne voyait pas encore et rempli d'une crainte respectueuse, a construit une arche pour sauver sa famille. C'est par elle qu'il a condamné le monde et est devenu héritier de la justice qui s'obtient par la foi.
8 C'est par la foi qu'Abraham a obéi lorsque Dieu l'a appelé et qu'il est parti pour le pays qu'il devait recevoir en héritage. Et il est parti sans savoir où il allait. 9 C'est par la foi qu'il est venu s'installer dans le pays promis comme dans un pays étranger. Il y a habité sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse, 10 car il attendait la cité qui a de solides fondations, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
11 C'est aussi par la foi que Sara elle-même a été rendue capable d'avoir une descendance. Malgré son âge avancé, elle a donné naissance à un enfant parce qu'elle a cru à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. 12 C'est pourquoi d'un seul homme, pourtant déjà marqué par la mort, est née une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, pareille au sable qui est au bord de la mer et qu'on ne peut compter.

 

 

DE LA PAROLE…

 

Nous ne faisons pas tous preuve d’autant d’assurance que job. Nous savons plutôt que si Dieu nous éprouvait comme on épure l’or, beaucoup d’impuretés seraient consumées. À la longue, nous en sortirions purs, mais pas dans l’immédiat. Le péché est trop profondément ancré en nous, et la purification prend tellement de temps !

 

Job parlait probablement avec un excès de confiance. Était-il réellement beaucoup plus juste que nous tous ? Peut-être. Qu’il ait eu raison ou non de se voir ainsi, il soulignait un principe spirituel fondamental : Dieu éprouve ses serviteurs en vue de les rendre purs.

 

De même que la croix à révélé le caractère de Dieu en Jésus, de même le feu de l’épreuve révèle le caractère de Dieu en nous. Sommes-nous patients ? Nous ne le saurons (et le monde ne le saura) que si notre patience est éprouvée. Aimons-nous ? Cela ne se verra que lorsque nous affronterons la haine. Sommes-nous pleins de foi ? Seules les circonstances peuvent le prouver. Chaque fruit de l’Esprit est latent en nous jusqu’à ce que son antithèse apparaisse. La joie superficielle et la joie réelle se ressemblent jusqu’à ce que survienne la tempête et emporte l’une des deux. La paix n’est pas vraiment la paix à moins qu’elle ne survive à l’attaque. Et plus pertinent encore : que dire de notre vie dans l’Esprit si elle s’évanouit quand la mort nous menace ?

 

 

AUX ACTES…

 

Nous désirons tous les fruits de l’Esprit et toutes les bénédictions liées à notre conformité au Christ, mais nous en mesurons rarement le prix. Rien de ce que Dieu nous donne ne s’avère authentique jusqu’à ce que les ennuis de ce monde et les ruses de l’ennemi ne viennent nous assaillir. C’est la seule manière dont Dieu révèle sa personne dans ceux et celles qui sont à lui. Rien d’autre ne permet de distinguer le réel de l’apparent. Nul autre moyen ne peut nous présenter comme de l’or pur.

 

Fuyez-vous les épreuves ? Ne le faites surtout pas ! Tenez ferme lorsqu’elles surviennent. Laissez Dieu faire son travail de purification. Préparez-vous à briller.

 

 

(Extrait du livre « 365 méditations Dans ses Pas » – Chris Tiegreen)

121672973