A QUOI SERS-JE ?

 

Bien plus, les parties du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires. (1 Corinthiens 12.22)

 

Lecture proposée : ( 1 Corinthiens 12)

1 Corinthiens 12 (Segond 21)

Les dons spirituels et leur diversité

1 En ce qui concerne les réalités spirituelles, je ne veux pas, frères et sœurs, que vous soyez dans l'ignorance. 2 Vous savez comment, lorsque vous étiez étrangers au peuple de Dieu, vous vous laissiez irrésistiblement entraîner vers les idoles muettes. 3 C'est pourquoi je vous le déclare, personne, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit: «Jésus est maudit!» Et personne ne peut dire: «Jésus est le Seigneur!» si ce n'est par le Saint-Esprit.
4 Il y a diversité de dons, mais le même Esprit; 5 diversité de services, mais le même Seigneur; 6 diversité d'actes, mais le même Dieu qui accomplit tout en tous.
7 Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour le bien de tous. 8 En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre une parole de connaissance, selon le même Esprit; 9 à un autre la foi, par le même Esprit; à un autre des dons de guérisons, par le même Esprit; 10 à un autre la possibilité de faire des miracles; à un autre la prophétie; à un autre le discernement des esprits; à un autre diverses langues; à un autre l'interprétation des langues. 11 Mais toutes ces choses, c'est un seul et même Esprit qui les accomplit, en les distribuant à chacun en particulier comme il le veut.
12 Le corps forme un tout mais a pourtant plusieurs organes, et tous les organes du corps, malgré leur grand nombre, ne forment qu'un seul corps. Il en va de même pour Christ. 13 En effet, que nous soyons juifs ou grecs, esclaves ou libres, nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit pour former un seul corps et nous avons tous bu à un seul Esprit.
14 Ainsi, le corps n'est pas formé d'un seul organe, mais de plusieurs. 15 Si le pied disait: «Puisque je ne suis pas une main, je n'appartiens pas au corps», ne ferait-il pas partie du corps pour autant? 16 Et si l'oreille disait: «Puisque je ne suis pas un œil, je n'appartiens pas au corps», ne ferait-elle pas partie du corps pour autant? 17 Si tout le corps était un œil, où serait l'ouïe? S'il était tout entier l'ouïe, où serait l'odorat? 18 En fait, Dieu a placé chacun des organes dans le corps comme il l'a voulu. 19 S'ils étaient tous un seul organe, où serait le corps? 20 Il y a donc plusieurs organes, mais un seul corps. 21 L'œil ne peut pas dire à la main: «Je n'ai pas besoin de toi», ni la tête dire aux pieds: «Je n'ai pas besoin de vous.» 22 Bien plus, les parties du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires, 23 et celles que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos organes les moins décents sont traités avec plus d'égards, 24 tandis que ceux qui sont décents n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, 25 afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps mais que tous les membres prennent également soin les uns des autres. 26 Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.
27 Vous êtes le corps de Christ et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. 28 Dieu a établi dans l'Eglise premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des enseignants, ensuite viennent les miracles, puis les dons de guérisons, les aptitudes à secourir, à diriger, à parler diverses langues. 29 Tous sont-ils apôtres? Tous sont-ils prophètes? Tous sont-ils enseignants? Tous font-ils des miracles? 30 Tous ont-ils des dons de guérisons? Tous parlent-ils en langues? Tous interprètent-ils?
31 Aspirez aux dons les meilleurs. Je vais encore vous montrer la voie par excellence.

 

 

La bipédie permanente de l’homme le différencie du singe. Elle dépend du rapport entre la longueur des membres et le tronc, de la préhension des mains et des pieds, de la répartition du poids (en particulier des membres), de la forme du thorax, des courbures costales, et de la position du centre de gravité. (Travaux du Pr Holger Preuschoft – Bochum, RFA – 2004). Tout ça pour pouvoir se tenir debout et marcher au lieu de se dandiner !

 

Il en est de même dans le domaine spirituel. L’Eglise est le corps de Christ,  Paul le rappelle dans la lecture proposée. Le bon fonctionnement de ce corps nécessite la présence de chaque membre, ainsi qu’une bonne coopération des membres qu’il constitue. De  même qu’on ne voit pas tous les membres du corps intervenir pour une marche normale, de même certains chrétiens en arrivent à se dire qu’ils n’apportent rien à l’Eglise, qu’ils sont inutiles.

 

Paul s’emploie au contraire à démontrer dans ce texte  combien les membres sont complémentaires sans qu’aucun soit supérieur aux autres. Nous sommes simplement différents, parce que Dieu nous a créés ainsi.

 

Mon frère, ma sœur, sois persuadé  que Dieu ne fait rien au hasard. Toute ta vie et toutes tes capacités, naturelles ou reçues après ta conversion, te permettent des choses que d’autres chrétiens ne peuvent faire. Sers, et Dieu t’utilisera.

 

Extrait des « Méditations Quotidiennes – Jean-Louis Théron)

121672973