ACTES - 19-71 - -Addendum-11-43-portrait de philippe  [LS21]

 

 

PORTRAIT DE PHILIPPE

 

 

Avant de partir, Jésus avait ordonné à ses disciples d’aller annoncer l’Evangile, mais ils hésitaient à quitter Jérusalem. Il a fallu une intense persécution pour disperser les croyants jusqu’en Judée et en Samarie, où le Seigneur leur avait dit d’aller. Philippe, l’un des responsables de l’aide matérielle, quitte Jérusalem et, comme la plupart des premiers chrétiens, se met à annoncer partout l’Evangile. Contrairement à eux cependant, il ne se limite pas aux Juifs ; il va directement en Samarie, le dernier endroit où des Juifs voudraient se rendre à cause de leurs préjugés.

 

Les Samaritains font bon accueil, et massivement, à la bonne nouvelle. Lorsqu’on l’apprend à Jérusalem, Pierre et Jean partent évaluer le ministère de Philippe. Ils s’impliquent rapidement eux-mêmes, comprenant que Dieu accepte ceux qu’ils considéraient auparavant comme inacceptables.

 

Entre-temps, Dieu envoie Philippe dans le désert à la rencontre d’un eunuque éthiopien, un étranger qui repart de Jérusalem. Philippe obéit immédiatement. Sa facilité à communiquer l’Evangile permet à l’Ethiopien de rencontrer le Seigneur. Lorsque ce jeune chrétien, qui occupe une position importante, sera de retour chez lui, son témoignage aura un impact sur tout le pays.

 

Philippe se retrouve à Césarée où il offrira, plus tard, l’hospitalité à Paul. Ce dernier, persécuteur des chrétiens qui a été l’instrument pour le chasser, ainsi que de nombreux autres, de Jérusalem, deviendra lui-même un croyant authentique. C’est grâce à Philippe que des non-Juifs commencent à se convertir, et Paul prendra le relais.

 

La vie de Philippe nous lance un défi. Vous ne croyez pas à l’Evangile ? Philippe vous rappelle que celui-ci est aussi pour vous. Vous adhérez à la foi chrétienne ? Philippe vous rappelle que vous ne devez pas empêcher qui que ce soit d’entendre parler de Jésus.

 

Points forts

 

-        Il était l’un des sept responsables du secours aux pauvres

-        Evangéliste, il a été l’un des premiers missionnaires

-        Il a été le premier à obéir à l’ordre de Christ d’aller vers chacun

-        Etudiant consciencieux de la Bible, il pouvait l’expliquer clairement

 

Leçons à retenir

 

-        Dieu utilise de différentes façons ceux qui sont prêts à lui obéir de tout leur cœur

-        L’Evangile est une bonne nouvelle universelle

-        Toute la Bible nous aide à mieux comprendre qui était Jésus, pas seulement le Nouveau Testament

-        Il est possible d’apporter une réponse collective (les Samaritains) et une réponse individuelle (l’Ethiopien) à l’Evangile

 

Descriptif

 

-        Activités : responsable de l’aide matérielle, évangéliste

-        Famille : quatre filles

-        Contemporains : Paul, Etienne et les apôtres

 

Verset clé

 

« Alors Philippe prit la parole et, en partant de ce texte de l’Ecriture, il lui annonça la bonne nouvelle de Jésus » (Actes 8.35)

 

Mentions de Philippe :

 

 Actes 6.1-7 

1 A cette époque-là, alors que le nombre des disciples augmentait, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux parce que leurs veuves étaient négligées lors des distributions quotidiennes. 2 Les douze convoquèrent l'ensemble des disciples et dirent: «Il ne convient pas que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. 3 C'est pourquoi, frères et sœurs, choisissez parmi vous sept hommes de qui l'on rende un bon témoignage, remplis d'Esprit [saint] et de sagesse, et nous les chargerons de ce travail. 4 Quant à nous, nous continuerons à nous consacrer à la prière et au ministère de la parole.»
5 Cette proposition plut à toute l'assemblée. Ils choisirent Etienne, un homme plein de foi et d'Esprit saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un non-Juif d'Antioche converti. 6 Ils les présentèrent aux apôtres et ils posèrent les mains sur eux en priant.
7 La parole de Dieu se propageait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem et une grande foule de prêtres obéissaient à la foi.

 

Actes 8.5-40 

5 Philippe descendit dans la ville de Samarie et y prêcha le Christ. 6 Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu'elles apprirent et virent les signes miraculeux qu'il accomplissait. 7 En effet, des esprits impurs sortaient de beaucoup de démoniaques en poussant de grands cris et beaucoup de paralysés et de boiteux étaient guéris. 8 Il y eut une grande joie dans cette ville.
9 Un homme du nom de Simon se trouvait déjà dans la ville. Se présentant comme un personnage important, il exerçait la magie et provoquait l'étonnement du peuple samaritain. 10 Tous, du plus petit jusqu'au plus grand, l'écoutaient attentivement et disaient: «Cet homme est la puissance de Dieu, [celle qui s'appelle] la grande.» 11 Ils l'écoutaient attentivement parce qu'il les avait depuis longtemps étonnés par ses actes de magie. 12 Mais, quand ils eurent cru à Philippe qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser. 13 Simon lui-même crut aussi et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe; il voyait avec étonnement les [grands] miracles et signes qui s'accomplissaient.
14 Les apôtres qui étaient à Jérusalem apprirent que les habitants de la Samarie avaient fait bon accueil à la parole de Dieu, et ils leur envoyèrent Pierre et Jean. 15 Ceux-ci descendirent et prièrent pour eux afin qu'ils reçoivent le Saint-Esprit. 16 En effet, il n'était encore descendu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. 17 Alors Pierre et Jean posèrent les mains sur eux et ils reçurent le Saint-Esprit.
18 Voyant que l'Esprit [saint] était donné lorsque les apôtres posaient les mains sur les gens, Simon leur offrit de l'argent 19 en disant: «Accordez-moi aussi ce pouvoir afin que celui sur lequel je poserai les mains reçoive le Saint-Esprit.» 20 Mais Pierre lui dit: «Que ton argent soit perdu avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'achète à prix d'argent! 21 Tu n'as ni part ni héritage dans cette affaire, car ton cœur n'est pas droit devant Dieu. 22 Renonce donc à ta méchanceté et prie le Seigneur pour que cette pensée de ton cœur te soit pardonnée, si c'est possible. 23 En effet, je vois que tu es rempli d'amertume et prisonnier du mal.» 24 Simon répondit: «Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu'il ne m'arrive rien de ce que vous avez dit.»
25 Après avoir rendu témoignage et prêché la parole du Seigneur, Pierre et Jean retournèrent à Jérusalem, annonçant la bonne nouvelle dans beaucoup de villages des Samaritains.
26 Un ange du Seigneur s'adressa à Philippe en disant: «Lève-toi et va en direction du sud, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert.» 27 Il se leva et partit. Or un eunuque éthiopien, haut fonctionnaire de Candace, la reine d'Ethiopie, et administrateur de tous ses trésors, était venu à Jérusalem pour adorer. 28 Il repartait, assis sur son char, et lisait le prophète Esaïe. 29 L'Esprit dit à Philippe: «Avance et approche-toi de ce char.» 30 Philippe accourut et entendit l'Ethiopien lire le prophète Esaïe. Il lui dit: «Comprends-tu ce que tu lis?» 31 L'homme répondit: «Comment le pourrais-je, si personne ne me l'explique?» et invita Philippe à monter et à s'asseoir avec lui. 32 Le passage de l'Ecriture qu'il lisait était celui-ci: Il a été conduit comme une brebis à l'abattoir et, pareil à un agneau muet devant celui qui le tond, il n'ouvre pas la bouche. 33 Dans son humiliation, la justice lui a été refusée. Et sa génération, qui en parlera? En effet, sa vie a été supprimée de la terre. 
34 L'eunuque dit à Philippe: «Je t'en prie, à propos de qui le prophète dit-il cela? Est-ce à propos de lui-même ou de quelqu'un d'autre?» 35 Alors Philippe prit la parole et, en partant de ce texte de l'Ecriture, il lui annonça la bonne nouvelle de Jésus.
36 Comme ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à un point d'eau. L'eunuque dit: «Voici de l'eau. Qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé?» 37 [Philippe dit: «Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible.» L'eunuque répondit: «Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.»] 38 Il fit arrêter le char. Philippe et l'eunuque descendirent tous les deux dans l'eau et Philippe baptisa l'eunuque. 39 Quand ils furent sortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe et l'eunuque ne le vit plus. Il poursuivit sa route tout joyeux. 40 Philippe se retrouva dans Azot, puis il alla jusqu'à Césarée en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait.

 

Actes 21.8-10

8 Nous sommes repartis le lendemain pour Césarée. Là, nous sommes entrés chez Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, et nous avons logé chez lui. 9 Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient. 10 Nous étions là depuis plusieurs jours lorsqu'un prophète du nom d'Agabus est descendu de Judée

 

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

 

121672973