LAISSER COULER L’HUILE

 

Elisée lui dit : Que puis-je faire pour toi ? Dis-moi, qu’as-tu à la maison ? Elle répondit : Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’un vase d’huile.  (2 Rois 4.2)

 

Lecture proposée : (2 Rois 4.1-7)

1 Une femme de la communauté de prophètes cria à Elisée: «Ton serviteur, mon mari, est mort, et tu sais qu'il craignait l'Eternel. Or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et faire d'eux ses esclaves.» 2 Elisée lui dit: «Que puis-je faire pour toi? Dis-moi: qu'as-tu chez toi?» Elle répondit: «Ta servante n'a rien du tout chez elle, mis à part un pot d'huile.» 3 Il dit: «Va demander des vases dans la rue, chez tous tes voisins, des récipients vides, demandes-en un grand nombre. 4 Une fois rentrée, ferme la porte derrière toi et tes enfants, verse de l'huile dans tous ces récipients et mets de côté ceux qui sont pleins.» 5 Alors elle le quitta. Elle ferma la porte derrière elle et ses enfants, qui lui présentaient les récipients, et elle versait. 6 Lorsque les récipients furent pleins, lorsqu'elle dit à son fils: «Donne-moi encore un récipient» et qu'il lui répondit: «Il n'y en a plus», l'huile s'arrêta. 7 Elle alla le rapporter à l'homme de Dieu qui lui dit: «Va vendre l'huile et paie ta dette. Tu vivras, avec tes fils, de ce qui restera.»

 

Une femme désespérée vient voir le prophète Elisée pour lui demander de l’aide. Son mari est mort, elle ne peut pas payer ses dettes et on risque de prendre ses enfants comme esclaves. Le prophète lui demande : Dis-moi, qu’as-tu à la maison ? Elle répondit : Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’un vase d’huile.

 

Tiens ! Cette femme a donc une ressource, ; mais qui lui semble insuffisante… Elisée lui dit : Va demander au-dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n’en demande pas un petit nombre. Cette demande, en réponse à la requête de cette veuve dans le besoin, semble bizarre. Elle obéit néanmoins… Ensuite, il lui demande de verser l’huile dans tous les récipients. Elle s’exécute. L’huile se multiplie miraculeusement. Elle peut la vendre et pourvoir aux besoins de sa famille !

 

Avez-vous remarqué ? La femme obéit et participe à son propre changement. C’est peut-être ainsi que Dieu veut agir avec moi… Dans mes difficultés, je peux utiliser les capacités qui sont à ma portée. Je peux laisser couler l’huile du Saint-Esprit qui est en moi. Elle est suffisante pour combler tous ces vases vides que représentent certains aspects de ma vie.

 

Dans le secret de ma chambre, je peux prier et laisser couler l’huile…

 

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Emeline Ferron)

121672973