MA PRIERE

 

Si vous demeurez en moi,

 et que mes paroles demeurent en vous,

 demandez ce que vous voudrez,

 vous l’obtiendrez.

 (Jean 15.7)

 

Lecture proposée : (Jean 15.1-17)

1 »C'est moi qui suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il l'enlève; et tout sarment qui porte du fruit, il le taille afin qu'il porte encore plus de fruit. 3 Déjà vous êtes purs à cause de la parole que je vous ai annoncée. 4 Demeurez en moi et je demeurerai en vous. Le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même, sans rester attaché au cep; il en va de même pour vous si vous ne demeurez pas en moi. 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. 6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu et ils brûlent. 7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez et cela vous sera accordé. 8 Ce qui manifeste la gloire de mon Père, c'est que vous portiez beaucoup de fruit. Vous serez alors vraiment mes disciples.
9 »Tout comme le Père m'a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père et que je demeure dans son amour. 11 Je vous ai dit cela afin que ma joie demeure en vous et que votre joie soit complète.
12 »Voici mon commandement: aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. 13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis. 14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son seigneur, mais je vous ai appelés amis parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père. 16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis, et je vous ai établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. Alors, ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. 17 Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Jésus, je regarde à toi qui as initié ma foi et qui la mènes à terme ; je demeure en toi, en ton pardon, en ta grâce, ton amour, ta fidélité, ta joie, ta paix, ta protection ; je demeure sous tes ailes guérissantes !

 

Ton Esprit de vie, de force, d’amour, de sagesse demeure en moi et je demeure en lui. Seigneur, tu es la source intarissable de toute vraie vie, en toi habite corporellement toute la plénitude de la divinité, (Colossiens 2.9) [En effet, c'est en lui (Christ) qu'habite corporellement toute la plénitude de la divinité . 10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.], j’ai tout pleinement en toi qui es dominateur sur toute Autorité et toute Puissance. Tu es le pain, la manne venue du ciel dont je me rassasie. Je veux faire ta volonté, et tu m’en rendras capable. Tu es ma sanctification, ma victoire en toute tentation. Tu me rends plus que vainqueur. J’aime ta Parole, car elle est la vérité. Ô qu’elle demeure en moi, qu’elle me guide et me transforme à ton image. Tu es ma paix car tout ce que je fais, c’est toi qui l’accomplis pour moi. Tu es magnifique, Seigneur, et tu fais tout à merveille. Revêtu de ta justice, je t’invoque, et tu m’entends. Mes prières sont pour toi comme un doux parfum ! Par grâce tu m’exauces. Je fais de toi mes délices et tu me donnes ce que mon cœur désire. Je suis comblé en toi, je vies en toi, je me réjouis en toi.

 

A toi, Agneau de Dieu, soient louange et honneur, gloire et puissance pour l’éternité. Amen

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Théophile Hammann)

121672973