LIVRE DES ACTES DES APÔTRES 10/71 COMMENTE

CHAPITRE 4-28

 

Solidarité des croyants

1 Pierre et Jean parlaient encore au peuple quand survinrent les prêtres, le commandant des gardes du temple et les sadducéens. 2 Ils étaient excédés parce que les apôtres enseignaient le peuple et annonçaient la résurrection des morts dans la personne de Jésus. 3 Ils les arrêtèrent et, comme c'était déjà le soir, ils les mirent en prison jusqu'au lendemain. 4 Cependant, beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole crurent, ce qui porta le nombre des hommes à 5000 environ.
5 Le lendemain, les chefs du peuple, les anciens et les spécialistes de la loi se rassemblèrent à Jérusalem 6 avec le grand-prêtre Anne, Caïphe, Jean, Alexandre et tous ceux qui étaient de la famille du grand-prêtre. 7 Ils firent comparaître Pierre et Jean au milieu d'eux et leur demandèrent: «Par quelle puissance ou quel nom avez-vous fait cela?»
8 Alors Pierre, rempli du Saint-Esprit, leur dit: «Chefs du peuple et anciens [d'Israël], 9 on nous interroge aujourd'hui sur un bienfait accordé à un infirme, afin que nous disions comment il a été guéri. 10 Sachez-le bien, vous tous, et que tout le peuple d'Israël le sache: c'est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth, celui que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité, oui, c'est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous. 11 Jésus est la pierre rejetée par vous qui construisez et qui est devenue la pierre angulaire.  12 Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»
13 Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, car ils savaient que c'étaient des hommes du peuple sans instruction et ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésus. 14 Mais comme ils voyaient debout avec eux l'homme qui avait été guéri, ils n'avaient rien à répliquer. 15 Ils leur ordonnèrent de sortir du sanhédrin, puis ils délibérèrent entre eux 16 en disant: «Que faire à ces hommes? En effet, ils ont accompli un signe miraculeux évident, c'est clair pour tous les habitants de Jérusalem et nous ne pouvons pas le nier. 17 Mais, afin que cela ne se propage pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là.» 18 Alors ils les appelèrent et leur interdirent absolument de parler ou d'enseigner au nom de Jésus. 19 Pierre et Jean leur répondirent: «Est-il juste, devant Dieu, de vous écouter, vous, plutôt que Dieu? Jugez-en vous-mêmes. 20 Quant à nous, nous ne pouvons pas ne pas annoncer ce que nous avons vu et entendu.» 21 Les chefs du peuple leur firent de nouvelles menaces et les relâchèrent. A cause du peuple, ils ne trouvaient pas le moyen de les punir, parce que tous attribuaient à Dieu la gloire de ce qui était arrivé. 22 En effet, l'homme qui avait bénéficié de cette guérison miraculeuse était âgé de plus de 40 ans.
23 Une fois relâchés, Pierre et Jean allèrent trouver les leurs et racontèrent tout ce que les chefs des prêtres et les anciens leur avaient dit. 24 Après les avoir écoutés, ils s'adressèrent tous ensemble à Dieu en disant: «Maître, tu es le Dieu qui as créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve, 25 c'est toi qui as dit [par le Saint-Esprit,] par la bouche de [notre père,] ton serviteur David: Pourquoi cette agitation parmi les nations et ces préoccupations dépourvues de sens parmi les peuples? 26 Les rois de la terre se sont soulevés et les chefs se sont ligués ensemble contre le Seigneur et contre celui qu'il a désigné par onction.  27 Il est bien vrai qu'Hérode et Ponce Pilate se sont ligués [dans cette ville] avec les nations et les peuples d'Israël contre ton saint serviteur Jésus, que tu as consacré par onction; 28 ils ont accompli tout ce que ta main et ta volonté avaient décidé d'avance. 29 Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, 30 déploie ta puissance pour qu'il se produise des guérisons, des signes miraculeux et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus!»
31 Quand ils eurent prié, l'endroit où ils étaient rassemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.
32 La foule de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils mettaient tout en commun. 33 Avec beaucoup de puissance, les apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grande grâce reposait sur eux tous. 34 Il n'y avait aucun nécessiteux parmi eux: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu'ils avaient vendu 35 et le déposaient aux pieds des apôtres; et l'on faisait des distributions à chacun en fonction de ses besoins.
36 Joseph – celui que les apôtres surnommaient Barnabas, ce qui signifie «fils d'encouragement» –, un Lévite originaire de Chypre, 37 vendit un champ qu'il possédait, apporta l'argent et le déposa aux pieds des apôtres.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Actes 4

  • 4.1 Sadducéens : membres d'un courant du judaïsme souvent associé aux prêtres et à l'aristocratie.

  • 4.11 La pierre rejetée… angulaire : citation du Psaume 118.22[*La pierre qu'ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire.].

  • 4.15 Sanhédrin : nom donné au conseil juif, présidé par le grand-prêtre, qui faisait office de gouvernement et de tribunal pour les affaires qui n'étaient pas du ressort des Romains.

  • 4.24 As créé… trouve : présentation de Dieu tirée d'Exode 20.11 [En effet, en 6 jours l'Eternel *a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve, et *il s'est reposé le septième jour. Voilà pourquoi l'Eternel a béni le jour du repos et en a fait un jour saint. ] ou du Psaume 146.6. [Il a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve; il protège éternellement la vérité.]

  • 4.26 Pourquoi… onction : citation du Psaume 2.1-2. [Eternel, le roi se réjouit de ta force. Combien ton secours le remplit de joie!]

 

COMMENTAIRES & NOTES D’ETUDE DE ACTES CHAPITRE 4

 

Chapitre 4.1

1 Pierre et Jean parlaient encore au peuple quand survinrent les prêtres, le commandant des gardes du temple et les sadducéens

NOTE :

Ces prêtres, souvent de proches parents du grand-prêtre exerçaient une influence particulière. Le commandant était le chef de la garde chargée de maintenir l’ordre aux abords du temple. Les sadducéens étaient membres d’un petit mais puissant parti religieux qui ne croyait pas en la résurrection. Ils avaient un intérêt financier à collaborer avec les Romains. La plupart de ceux qui ont organisé et mis en œuvre l’arrestation et la crucifixion de Jésus faisaient partie de ces trois groupes.

 

Chapitre 4.2-3

2 Ils étaient excédés parce que les apôtres enseignaient le peuple et annonçaient la résurrection des morts dans la personne de Jésus. 3 Ils les arrêtèrent et, comme c'était déjà le soir, ils les mirent en prison jusqu'au lendemain.

NOTE :

Pierre et Jean s’adressent à la foule durant la prière de l’après-midi. Les sadducéens arrivent rapidement sur les lieux pour mener une enquête. Comme ils ne croient pas en la résurrection, il est compréhensible qu’ils soient troublés par les paroles des apôtres. Pierre et Jean réfutent une de leurs croyances fondamentales et menacent donc leur autorité en tant qu’enseignants. Même si Israël est sous occupation romaine, les sadducéens exercent un pouvoir pratiquement illimité dans l’enceinte du temple. De ce fait, ils peuvent arrêter Pierre et Jean pour l’unique raison que leur enseignement contredit leurs croyances.

 

Chapitre 4.3

. 3 Ils les arrêtèrent et, comme c'était déjà le soir, ils les mirent en prison jusqu'au lendemain.

NOTE :

Il est rare que le désir d’annoncer la bonne nouvelle nous envoie ne prison, comme c’est le cas ici de Pierre et Jean. Pourtant, nous prenons des risques en essayant de gagner d’autres à Christ. Nous serions certainement prêts à supporter une nuit en prison si cela permettait à 5000 personnes de venir à Christ, mas ne devrions-nous pas être tout autant prêts à souffrir pour le salut d’une seule ? Quel risque corons-nous en témoignant ? Celui d’être rejetés ou persécutés ? Rien de ce que nous faisons pour Dieu n’est perdu.

 

Chapitre 4.5-6

5 Le lendemain, les chefs du peuple, les anciens et les spécialistes de la loi se rassemblèrent à Jérusalem 6 avec le grand-prêtre Anne, Caïphe, Jean, Alexandre et tous ceux qui étaient de la famille du grand-prêtre.

NOTE :

Les chefs, les anciens et les spécialistes de la loi composent le sanhédrin, l’institution qui a condamné Jésus à mort (Luc 22.66) [Au lever du jour, le collège des anciens du peuple, les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi se rassemblèrent et firent amener Jésus devant leur sanhédrin.]. Il compte 70 membres, plus le grand-prêtre en fonction qui préside le groupe. Les sadducéens, hommes riches, instruits et puissants, y sont majoritaires. Les disciples de Jésus comparaissent devant ce tribunal, tout comme leur maître.

 

Chapitre 4.6

6 avec le grand-prêtre Anne, Caïphe, Jean, Alexandre et tous ceux qui étaient de la famille du grand-prêtre.

NOTE :

Anne a été nommé grand-prête par les Romains, qui l’ont ensuite remplacé par son beau-fils Caïphe. Pour les juifs, le grand-prêtre exerçait sa fonction à vie, et Anne méritait donc toujours ce titre ainsi que le respect et l’autorité qui y étaient attachés. Anne et Caïphe ont joué des rôles importants lors du procès de Jésus

(Jean 18.24, 28)

24 Alors Anne l'envoya attaché à Caïphe, le grand-prêtre.

28 De chez Caïphe, ils conduisirent Jésus au prétoire; c'était le matin. Ils n'entrèrent pas eux-mêmes dans le prétoire afin de ne pas se souiller et de pouvoir manger le repas de la Pâque.

 et ils ne sont pas très heureux d’apprendre que l’homme qu’ils pensaient avoir sacrifié pour le bien de la nation (Jean 11.49-51) [49 L'un d'eux, Caïphe, qui était grand-prêtre cette année-là, leur dit: «Vous n'y comprenez rien; 50 vous ne réfléchissez pas qu'il est dans notre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple et que la nation tout entière ne disparaisse pas.» 51 Or il ne dit pas cela de lui-même, mais comme il était grand-prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.]

a des disciples tout aussi tenaces que lui et qui promettent d’être tout aussi gênants.

 

Chapitre 4.7

7 Ils firent comparaître Pierre et Jean au milieu d'eux et leur demandèrent: «Par quelle puissance ou quel nom avez-vous fait cela?»

NOTE :

Le sanhédrin demande à Pierre et Jean par quel pouvoir ils ont guéri l’homme (Actes 3.6,7) [6 Alors Pierre lui dit: «Je n'ai ni argent ni or, mais ce que j'ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, [lève-toi et] marche!» 7 Puis il le prit par la main droite et le fit lever. Ses pieds et ses chevilles s'affermirent immédiatement;]

et par quelle autorité ils ont prêché (Actes 3.12-26) [12 Quand Pierre vit cela, il dit au peuple: «Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de ce qui s'est passé? Pourquoi fixez-vous les regards sur nous, comme si c'était par notre propre puissance ou par notre piété que nous avions fait marcher cet homme? 13Le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres, a révélé la gloire de son serviteur Jésus, celui que vous avez fait arrêter et renié devant Pilate qui était, lui, d'avis de le relâcher. 14 Mais vous, vous avez renié celui qui était saint et juste et vous avez demandé qu'on vous accorde la grâce d'un meurtrier. 15 Vous avez fait mourir le Prince de la vie que Dieu a ressuscité, nous en sommes témoins. 16 C'est par la foi en son nom qu'il a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c'est la foi en Jésus qui a donné à cet homme une entière guérison en présence de vous tous.
17 »Maintenant, frères, je sais que vous avez agi par ignorance, tout comme vos chefs. 18 Mais Dieu a ainsi accompli ce qu'il avait annoncé d'avance par la bouche de tous les prophètes, à savoir que son Messie devait souffrir.
19 »Changez donc d'attitude et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés! 20 Alors, des temps de rafraîchissement viendront de la part du Seigneur et il enverra le Messie qui vous était destiné, Jésus. 21 C'est lui que le ciel doit accueillir jusqu'au moment de la restauration totale dont Dieu a parlé depuis longtemps par la bouche de [tous] ses saints prophètes. 22 Moïse a dit [en effet à nos ancêtres]: Le Seigneur votre Dieu fera surgir pour vous, parmi vos frères, un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira; 23celui qui n'écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple.  24 Tous les prophètes qui ont parlé depuis Samuel et ses successeurs ont aussi annoncé ces jours-là. 25 Vous êtes les héritiers des prophètes et de l'alliance que Dieu a conclue avec nos ancêtres en disant à Abraham: Toutes les familles de la terre seront bénies en ta descendance.  26 C'est pour vous d'abord que Dieu a fait surgir son serviteur [Jésus], et il l'a envoyé pour vous bénir en détournant chacun de vous de ses mauvaises actions.»]

Les actes et les paroles des apôtres effraient ces chefs religieux qui, pour la plupart, s’intéressent plus à leur réputation et à leur position qu’à Dieu. Dirigé par le Saint-Esprit (Marc 13.11) [Quand on vous emmènera pour vous faire arrêter, ne vous inquiétez pas d'avance de ce que vous direz, mais dites ce qui vous sera donné au moment même. En effet, ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit saint.], Pierre répond avec assurance et met à l’épreuve les membres du sanhédrin en leur démontrant que celui qu’ils ont crucifié est ressuscité. Au lieu de se tenir sur la défensive, les apôtres prennent l’offensive ; ils parlent courageusement de Dieu et présentent la bonne nouvelle à ces chefs.

 

Chapitre 4.11

11 Jésus est la pierre rejetée par vous qui construisez et qui est devenue la pierre angulaire. 

NOTE :

La « pierre angulaire est la pièce maîtresse d’un bâtiment, elle le soutient ». Rejeté par les Juifs, Jésus est maintenant devenu la pierre angulaire de l’Eglise

(Psaume 118.22);

La pierre qu'ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire.].

 

(Marc 12.10) ;

[»N'avez-vous pas lu cette parole de l'Ecriture: La pierre qu'ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire;]

 

( 1 Pierre 2.7)

[Elle est donc précieuse pour vous qui croyez. Quant à ceux qui désobéissent, la pierre rejetée par ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire.]

 

sans lui, celle-ci n’existerait pas et ne tiendrait pas.

 

Chapitre 4.12

12 Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»
NOTE :

L’affirmation qu’on ne trouve le salut qu’en Jésus déplaît à beaucoup. Pourtant, il ne s’agit pas d’une décision de l’Eglise ; c’est l’enseignement même de Christ (Jean 14.6)  [Jésus lui dit: «C'est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu'en passant par moi.]. Si Dieu l’a désigné pour être le Sauveur du monde, personne d’autre ne peut être son égal.  Les chrétiens peuvent être plus ouverts qu’ils ne le sont dans bien des domaines, mais pas en ce qui concerne la manière d’être sauvés du péché. Aucun autre maître n’est mort pour nos fautes, aucun autre n’est venu sur la terre comme le Fils unique de Dieu, aucun autre n’est ressuscité. Ayons le regard fixé sur Jésus, le seul qui nous permette de vivre une communion éternelle avec Dieu. Il n’y a aucun autre nom ni aucun autre chemin !

 

Chapitre 4.13-18

13 Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, car ils savaient que c'étaient des hommes du peuple sans instruction et ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésus. 14 Mais comme ils voyaient debout avec eux l'homme qui avait été guéri, ils n'avaient rien à répliquer. 15 Ils leur ordonnèrent de sortir du sanhédrin, puis ils délibérèrent entre eux 16 en disant: «Que faire à ces hommes? En effet, ils ont accompli un signe miraculeux évident, c'est clair pour tous les habitants de Jérusalem et nous ne pouvons pas le nier. 17 Mais, afin que cela ne se propage pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là.» 18 Alors ils les appelèrent et leur interdirent

NOTE :

Bien que les preuves soient accablantes et irréfutables (des vies transformées et un homme guéri), les chefs religieux refusent de croire en Christ et tentent de supprimer la vérité. Ne nous étonnons pas si certains nous rejettent avec notre témoignage. Quand les esprits sont fermés, même la présentation la plus claire des faits ne peut les convaincre. Persévérons pourtant en priant pour ces personnes et continuons d’annoncer la bonne nouvelle.

 

Chapitre 4.13

13 Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, car ils savaient que c'étaient des hommes du peuple sans instruction et ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésus.

NOTE :

Sachant que Pierre et Jean ne sont pas des hommes instruits, le sanhédrin est impressionné par ce que Jésus a fait pour eux. Une vie transformée convainc ceux qui la voient de la puissance de Christ. La différence que le Seigneur fait notre vie et notre comportement est un des plus puissants témoignages que nous puissions apporter à notre entourage.

 

Chapitre 4.20

20 Quant à nous, nous ne pouvons pas ne pas annoncer ce que nous avons vu et entendu.»

NOTE :

La peur de mettre nos interlocuteurs mal à l’aise ou d’être rejetés nous empêche parfois de parler de notre foi en Christ. Les deux apôtres sont si zélés pour le Seigneur que les chefs religieux ne peuvent les faire taire, même sous la menace. Si notre courage a faibli, prions Dieu d’augmenter notre foi. Souvenons nous de la promesse de Jésus en Matthieu 10.32.[ »C'est pourquoi, toute personne qui se déclarera publiquement pour moi, je me déclarerai moi aussi pour elle devant mon Père céleste;]

 

Chapitre 4.24-30

. 24 Après les avoir écoutés, ils s'adressèrent tous ensemble à Dieu en disant: «Maître, tu es le Dieu qui as créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve, 25 c'est toi qui as dit [par le Saint-Esprit,] par la bouche de [notre père,] ton serviteur David: Pourquoi cette agitation parmi les nations et ces préoccupations dépourvues de sens parmi les peuples? 26 Les rois de la terre se sont soulevés et les chefs se sont ligués ensemble contre le Seigneur et contre celui qu'il a désigné par onction.  27 Il est bien vrai qu'Hérode et Ponce Pilate se sont ligués [dans cette ville] avec les nations et les peuples d'Israël contre ton saint serviteur Jésus, que tu as consacré par onction; 28 ils ont accompli tout ce que ta main et ta volonté avaient décidé d'avance. 29 Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, 30 déploie ta puissance pour qu'il se produise des guérisons, des signes miraculeux et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus!»

NOTE :

Dans leur prière, les croyants louent d’abord Dieu, puis ils lui exposent un problème précis et réclament son aide. Ils ne lui demandent pas de supprimer le problème, mais de leur montrer une solution. C’est un exemple  à suivre. Nous pouvons demander à Dieu d’éliminer nos problèmes et il peut choisir de le faire. Mais, le plus souvent, il laissera le problème subsister tout en nous donnant la force et le courage de le résoudre.

 

Chapitre 4.27

27 Il est bien vrai qu'Hérode et Ponce Pilate se sont ligués [dans cette ville] avec les nations et les peuples d'Israël contre ton saint serviteur Jésus, que tu as consacré par onction;

NOTE :

Hérode Antipas a été désigné par les Romains pour gouverner le territoire de la Galilée. Ponce Pilate est le gouverneur romain en charge de la Judée qui a  cédé à la pression de la foule et condamné Jésus à mort.

 

Chapitre 4.28

28 ils ont accompli tout ce que ta main et ta volonté avaient décidé d'avance.

NOTE :

 

Dieu est le Seigneur souverain de tous les évènements, celui qui dirige l’histoire selon sa volonté. Ce que sa volonté décide, sa puissance l’accomplit. Aucune armée, aucun gouvernement ni sanhédrin ne peut l’arrêter.

 

Chapitre 4.29-31

29 Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, 30 déploie ta puissance pour qu'il se produise des guérisons, des signes miraculeux et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus!»
31 Quand ils eurent prié, l'endroit où ils étaient rassemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

Note :

Être audacieux, ce n’est pas nous montrer téméraires et impulsifs, c’est avoir le courage de persévérer malgré nos craintes et de faire ce que nous savons être juste. Comment devenir plus audacieux ? Cela commence par la prière. Il nous faut

1° prier que le Saint-Esprit nous donne de l’assurance,

2° saisir les occasions de parler de Christ  à notre famille et à nos voisins,

3° prendre conscience que le rejet, le malaise en société et l’embarras ne sont pas nécessairement synonymes de persécution

et 4° commencer par faire preuve de plus de courage dans de petites choses.

 

Chapitre 4.32-35

32 La foule de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils mettaient tout en commun. 33 Avec beaucoup de puissance, les apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grande grâce reposait sur eux tous. 34 Il n'y avait aucun nécessiteux parmi eux: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu'ils avaient vendu 35 et le déposaient aux pieds des apôtres; et l'on faisait des distributions à chacun en fonction de ses besoins

NOTE :

L’Eglise est capable de mettre ses biens en commun grâce au Saint-Esprit qui unit les croyants et œuvre dans et à travers leur vie. Cette façon de vivre diffère du communisme par plusieurs aspects : 1° le partage est volontaire,

 2° il n’implique pas tous les biens privés,

 3° il ne s’agit pas d’une condition pour devenir membre de l ‘Eglise.

 

 En voyant l’unité spirituelle et la générosité des chrétiens, d’autres se joignent à eux. Ce mode de fonctionnement n’est pas un commandement biblique, mas il révèle des principes essentiels à respecter.

 

Chapitre 4.32

32 La foule de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils mettaient tout en commun

NOTE :

Les différences d’opinion sont inévitables et peuvent même être positives, si elles sont bien gérées. Toutefois, l’unité spirituelle -faite de loyauté, d’engagement et d’amour envers Dieu et sa Parole -est essentielle. Sans elle, l’Eglise ne peut pas survivre. Paul écrira sa première lettre aux Corinthiens pour les encourager à vivre une plus grande unité.

 

Quand personne ne pense que ses biens lui appartiennent en propre, chacun se sent libre de donner et  de partager ce qui fait disparaître la pauvreté du milieu des croyants. Les plus favorisés subviennent aux besoins de leurs frères et sœurs plus pauvres. Quel rapport entretenons-nous avec nos biens, notre argent ? La bonne attitude consiste à considérer que tout nous vient de Dieu et que nous ne faisons que redistribuer ce qui lui appartient déjà.

 

Chapitre 4.36

36 Joseph – celui que les apôtres surnommaient Barnabas, ce qui signifie «fils d'encouragement» –, un Lévite originaire de Chypre

NOTE :

Barnabas (Joseph) est un responsable estimé de l’Eglise. Il est membre de la tribu d’Israël chargée du service dans le temple, mais , sa famille ayant déménagé à Chypre, il n’y a pas officié lui-même.

 

Il accompagnera Paul lors du premier voyage missionnaire (Actes 13.1ss).

Actes 13 (Segond 21)

Premier voyage missionnaire (13.1–15.35)

L'Evangile à Antioche de Pisidie

1 Il y avait dans l'Eglise d'Antioche des prophètes et des enseignants: Barnabas, Siméon appelé le Noir, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. 2 Pendant qu'ils rendaient un culte au Seigneur et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: «Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour la tâche à laquelle je les ai appelés.» 3 Alors, après avoir jeûné, prié et posé les mains sur eux, ils les laissèrent partir.
4 Envoyés par le Saint-Esprit, Barnabas et Saul descendirent à Séleucie, d'où ils embarquèrent pour l'île de Chypre. 5 Arrivés à Salamine, ils annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient aussi Jean pour aide.
6 Ensuite, ils traversèrent [toute] l'île jusqu'à Paphos, où ils trouvèrent un magicien, un prétendu prophète juif appelé Bar-Jésus. 7 Il faisait partie de l'entourage du gouverneur Sergius Paulus, un homme intelligent. Ce dernier fit appeler Barnabas et Saul et exprima le désir d'entendre la parole de Dieu. 8 Mais Elymas le magicien – c'est en effet ce que signifie son nom – s'opposait à eux et cherchait à détourner le gouverneur de la foi. 9 Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui et dit: 10 «Homme plein de toute sorte de ruse et de méchanceté, fils du diable, ennemi de toute justice, ne vas-tu pas cesser de pervertir les voies droites du Seigneur? 11 Maintenant, voici que la main du Seigneur est sur toi: tu seras aveugle et pour un temps tu ne verras pas le soleil.» L'obscurité et les ténèbres tombèrent immédiatement sur lui et il se tournait de tous côtés en cherchant quelqu'un pour le guider. 12 Quand il vit ce qui était arrivé, le gouverneur crut, frappé qu'il était par l'enseignement du Seigneur.
13 Paul et ses compagnons embarquèrent à Paphos pour se rendre à Perge en Pamphylie, mais Jean se sépara d'eux et retourna à Jérusalem.
14 De Perge ils poursuivirent leur route et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Ils entrèrent dans la synagogue le jour du sabbat et s'assirent. 15 Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur firent dire: «Frères, si vous avez quelques mots d'encouragement à adresser au peuple, parlez!»
16 Paul se leva, fit un signe de la main et dit: «Israélites et vous qui craignez Dieu, écoutez! 17 Le Dieu de ce peuple, [d'Israël,] a choisi nos ancêtres. Il a fait grandir le peuple pendant son séjour en Egypte et il l'en a fait sortir par sa puissance. 18 Il les a supportés près de 40 ans dans le désert 19 et, après avoir détruit sept nations dans le pays de Canaan, il [leur] a accordé leur territoire comme propriété. 20 Après cela, durant 450 ans environ, il leur a donné des juges, jusqu'au prophète Samuel. 21 Ils ont alors demandé un roi, et Dieu leur a donné pendant 40 ans Saül, fils de Kis, de la tribu de Benjamin. 22 Puis il l'a rejeté et leur a donné pour roi David, auquel il a rendu ce témoignage: J'ai trouvé David, fils d'Isaï, un homme selon mon cœur, qui accomplira toutes mes volontés. 
23 »C'est de la descendance de David que Dieu, conformément à sa promesse, a amené à Israël un Sauveur qui est Jésus. 24 Avant sa venue, Jean avait prêché le baptême de repentance à tout le peuple d'Israël. 25 Et, lorsqu'il terminait sa course, Jean disait: ‘Je ne suis pas celui que vous pensez, mais le voici qui vient après moi et je ne suis pas digne de détacher ses sandales.'
26 »Mes frères, descendants d'Abraham et vous qui craignez Dieu, c'est à vous que cette parole de salut a été envoyée. 27 En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs n'ont pas reconnu qui était Jésus, mais en le condamnant ils ont accompli les paroles des prophètes qu'on lit chaque sabbat. 28 Bien que n'ayant rien trouvé en lui qui mérite la mort, ils ont demandé à Pilate de le faire mourir. 29 Après avoir accompli tout ce qui est écrit à son sujet, ils l'ont descendu de la croix et l'ont déposé dans un tombeau. 30 Mais Dieu l'a ressuscité. 31 Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de la Galilée à Jérusalem et qui sont [maintenant] ses témoins auprès du peuple.
32 »Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle: la promesse faite à nos ancêtres, 33 Dieu l'a accomplie pour nous, leurs descendants, en ressuscitant Jésus, conformément à ce qui est écrit dans le Psaume 2: Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui. 34 Il l'a ressuscité, de telle sorte qu'il ne retournera pas à la décomposition; c'est ce qu'il a déclaré en disant: Je vous donnerai les grâces saintes et sûres promises à David. 35 C'est pourquoi il dit encore ailleurs: Tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition.  36 Or, après avoir dans sa propre génération été au service de la volonté de Dieu, David est mort, a rejoint ses ancêtres et a connu la décomposition. 37 En revanche, celui que Dieu a ressuscité ne l'a pas connue.
38 »Sachez-le donc, mes frères: c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé 39 et c'est par lui que toute personne qui croit est libérée de toutes les fautes dont vous ne pouviez pas être libérés par la loi de Moïse. 40 Ainsi, faites attention qu'il ne vous arrive pas ce qui est dit dans les prophètes: 41Regardez, vous qui êtes pleins de mépris, soyez étonnés et disparaissez, car je vais faire à votre époque une œuvre que vous ne croiriez pas si on vous la racontait.»
42 Lorsqu'ils sortirent [de la synagogue des Juifs], les non-Juifs les invitèrent à parler du même sujet le sabbat suivant. 43 Quand l'assemblée se dispersa, beaucoup de Juifs et de non-Juifs pieux convertis au judaïsme suivirent Paul et Barnabas, qui s'entretinrent avec eux et les convainquirent de rester attachés à la grâce de Dieu.
44 Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour écouter la parole de Dieu. 45 Quand ils virent cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils s'opposaient à ce que disait Paul [en le contredisant et] en l'insultant. 46 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance: «C'était à vous d'abord que la parole de Dieu devait être annoncée mais, puisque vous la rejetez et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, nous nous tournons vers les non-Juifs. 47 En effet, tel est l'ordre que le Seigneur nous a donné: Je t'ai établi pour être la lumière des nations, pour apporter le salut jusqu'aux extrémités de la terre.»
48 Les non-Juifs se réjouissaient en entendant cela, ils célébraient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent. 49 La parole du Seigneur se propageait dans tout le pays. 50 Mais les Juifs excitèrent les femmes pieuses de la haute société et les personnalités de la ville, ils provoquèrent une persécution contre Paul et Barnabas et les chassèrent de leur territoire. 51 Paul et Barnabas secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds et allèrent à Iconium. 52 Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et du Saint-Esprit.

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973