ACTES DES APOTRES COMMENTES

 

7/71

 

ACTES CHAPITRE 1-28

 

Début du ministère de Pierre

Désignation de Matthias à la place de Judas

1 Cher Théophile, dans mon premier livre, j'ai parlé de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner 2 jusqu'au jour où il a été enlevé au ciel après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis. 3 Après avoir souffert, il se présenta à eux vivant et leur en donna de nombreuses preuves: pendant 40 jours, il se montra à eux et parla de ce qui concerne le royaume de Dieu.
4 Alors qu'il se trouvait en leur compagnie, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, «ce que je vous ai annoncé, leur dit-il, 5 car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit.» 6 Alors que les apôtres étaient réunis, ils lui demandèrent: «Seigneur, est-ce à ce moment-là que tu rétabliras le royaume pour Israël?» 7 Il leur répondit: «Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. 8 Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre.»
9 Après avoir dit cela, il s'éleva dans les airs pendant qu'ils le regardaient et une nuée le cacha à leurs yeux. 10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, deux hommes habillés de blanc leur apparurent 11 et dirent: «Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder le ciel? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous reviendra de la même manière que vous l'avez vu aller au ciel.»
12 Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la colline appelée mont des Oliviers qui est près de Jérusalem, à la distance d'un kilomètre environ. 13 Quand ils furent arrivés, ils montèrent à l'étage dans la pièce où ils se tenaient d'ordinaire; il y avait là Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélémy, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, Simon le zélote et Jude, fils de Jacques. 14 Tous persévéraient d'un commun accord dans la prière avec les femmes, avec Marie la mère de Jésus et avec les frères de Jésus.
15 A cette époque-là, Pierre se leva au milieu des disciples; le nombre des personnes réunies était d'environ 120. Il dit: 16 «Mes frères, il fallait que s'accomplisse l'Ecriture, ce que le Saint-Esprit avait annoncé d'avance par la bouche de David au sujet de Judas, devenu le guide de ceux qui ont arrêté Jésus. 17 Il était l'un des nôtres et il avait part au même ministère. 18 Cet homme a acheté un champ avec le salaire du crime; il y est tombé en avant, s'est éventré et toutes ses entrailles sont sorties. 19 Tous les habitants de Jérusalem l'ont appris, c'est pourquoi ce champ a été appelé dans leur langue ‘Hakeldama', c'est-à-dire ‘le champ du sang'. 20 Or il est écrit dans le livre des Psaumes: Que sa maison devienne déserte et que personne ne l'habite! et: Qu'un autre prenne sa charge! 
21 »Il faut donc choisir un homme parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu avec nous, 22 depuis le baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous. Il nous sera associé comme témoin de sa résurrection.»
23 Ils en présentèrent deux: Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. 24 Puis ils firent cette prière: «Seigneur, toi qui connais le cœur de tous, désigne lequel de ces deux hommes tu as choisi 25 pour prendre part à ce ministère et à cette charge d'apôtre que Judas a abandonnés pour aller à la place qui est la sienne.» 26 Ils tirèrent au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique
Actes 1

  • 1.1 Théophile… premier livre : une comparaison avec Luc 1.1-4 montre que le livre des Actes est la suite de l'Evangile de Luc. [1 Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, 2 d'après ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et qui sont devenus des serviteurs de la parole. 3 Il m'a donc paru bon à moi aussi, qui me suis soigneusement informé sur toutes ces choses dès l'origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile, 4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.]

  • 1.13 Zélote : terme qui désignait une personne zélée pour la loi ou le membre d'un parti de patriotes juifs créé afin de résister aux Romains.

  • 1.16 L'Ecriture : c'est-à-dire l'Ancien Testament.

  • 1.20 Que sa maison… sa charge : citation des Psaumes 69.26 [*Que leur domaine devienne désert, que plus personne n'habite dans leurs tentes! ) ; et 109.8 [Que sa vie dure peu longtemps, et *qu'un autre prenne sa charge!                                 .

 

NOTE D’ETUDE

(Commentaires)

 

[Chapitre1.1 à chapitre 12.25]

 [Ministère de pierre. Le livre des Actes reprend l’histoire là où les Evangiles s’arrêtent : il rapporte les actes des apôtres et l’œuvre du Saint-Esprit. Les débuts de l’Eglise se situent à Jérusalem, où elle connaît une croissance rapide. Puis une violente persécution disperse les croyants dans les régions environnantes. Ainsi, les Samaritains et les non-Juifs entendent la bonne nouvelle.]

 

Chapitre 1.11

1 Cher Théophile, dans mon premier livre, j'ai parlé de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner 2 jusqu'au jour où il a été enlevé au ciel après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis. 3 Après avoir souffert, il se présenta à eux vivant et leur en donna de nombreuses preuves: pendant 40 jours, il se montra à eux et parla de ce qui concerne le royaume de Dieu.
4 Alors qu'il se trouvait en leur compagnie, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, «ce que je vous ai annoncé, leur dit-il, 5 car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit.» 6 Alors que les apôtres étaient réunis, ils lui demandèrent: «Seigneur, est-ce à ce moment-là que tu rétabliras le royaume pour Israël?» 7 Il leur répondit: «Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. 8 Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre.»
9 Après avoir dit cela, il s'éleva dans les airs pendant qu'ils le regardaient et une nuée le cacha à leurs yeux. 10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, deux hommes habillés de blanc leur apparurent 11 et dirent: «Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder le ciel? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous reviendra de la même manière que vous l'avez vu aller au ciel.»

 Les versets 1-11 font le lien entre les évènements rapportés dans les Evangiles et ceux qui marquent les débuts de l’Eglise. Jésus passe 40 jours à enseigner ses disciples, avec pour résultat leur profonde transformation. Eux qui argumentaient les uns avec les autres, abandonnaient leur Seigneur et étaient capables de nier le connaître (Pierre) trouvent, grâce à leur rencontre avec leur maître ressuscité, des réponses à leurs questions. Ils sont convaincus de la résurrection  et en apprennent davantage sur le royaume de Dieu et sur le Saint-Esprit, source de puissance. En lisant la Bible, nous pouvons nous asseoir avec le Christ ressuscité dans son école de disciples. Si nous croyons en lui, nous recevons sa puissance par le Saint Esprit et devenons de nouvelles créatures. En nous joignant aux chrétiens, nous pouvons participer à son œuvre sur la terre.

 

Chapitre 1.1-3

1 Cher Théophile, dans mon premier livre, j'ai parlé de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner 2 jusqu'au jour où il a été enlevé au ciel après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis. 3 Après avoir souffert, il se présenta à eux vivant et leur en donna de nombreuses preuves: pendant 40 jours, il se montra à eux et parla de ce qui concerne le royaume de Dieu

 Les disciples ont été les témoins oculaires de tout ce qui est arrivé à Jésus-Christ : sa vie avant la crucifixion et les 40 jours après sa résurrection. Aujourd’hui, certains doutent encore de la résurrection de Jésus. Pourtant, il est apparu aux disciples à plusieurs reprises, prouvant ainsi qu’il était bien vivant. Sa résurrection a du reste, provoqué un profond changement en eux : à la mort de leur maître ils se sont dispersés, déçus et craignant pour leur vie ; après l’avoir vu ressuscité ils sont devenus intrépides, prenant de grands risques pour annoncer la bonne nouvelle au monde. Ils ont souffert l’emprisonnement, les coups, le rejet et le martyre, sans pour autant compromettre leur mission. Auraient-ils risqué leur vie en sachant que la résurrection était une supercherie ? Ils avaient la certitude que Jésus était ressuscité des morts, et ils ont transmis leur enthousiasme à l’Eglise primitive qui l’a annoncé au monde. Sachant cela, nous pouvons faire confiance à leur témoignage. Vingt siècles plus tard, nous avons encore l’assurance que notre foi est basée sur des faits réels.

 

Chapitre 1.1

1 Cher Théophile, dans mon premier livre, j'ai parlé de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner 2

 Le livre des Actes prend la suite de l’histoire que Luc a rapportée dans son Evangile : il couvre les 30 années qui ont suivi l’ascension de Jésus. Durant ce court laps de temps, l’Eglise s’est établie et la bonne nouvelle du salut s’est propagée à travers le monde, même jusqu’à Rome, la capitale de l’Empire romain. Ceux qui prêchaient la bonne nouvelle étaient des personnes ordinaires avec leurs faiblesses et leurs limites, mais remplies du Saint-Esprit. Grâce au livre des Actes, nous apprenons à connaître la nature de l’Eglise. Nous découvrons aussi comment il est possible de bouleverser le monde (Actes 17.6) [Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville en criant: «Ces gens qui ont bouleversé le monde sont aussi venus ici]  .

 

Chapitre 1.3

. 3 Après avoir souffert, il se présenta à eux vivant et leur en donna de nombreuses preuves: pendant 40 jours, il se montra à eux et parla de ce qui concerne le royaume de Dieu

 Avec la venue de Jésus, le royaume de Dieu a été inauguré. Depuis qu’il est retourné au ciel, ce royaume perdure dans le cœur de tous les croyants par la présence du Saint-Esprit, mais il ne sera pleinement instauré que lorsqu’il reviendra pour juger les hommes et éliminer tout mal du monde. Dans l’attente de ce retour, les croyants ont pour tâche d’annoncer le royaume de Dieu partout dans le monde. Le livre des Actes nous rapporte les débuts de l’accomplissement de cette mission.

 

Chapitre 1.4-5

4 Alors qu'il se trouvait en leur compagnie, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, «ce que je vous ai annoncé, leur dit-il, 5 car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit.»

 Le terme de Trinité cherche à décrire la relation unique qui existe entre Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Si Jésus était resté sur la terre, sas présence physique aurait limité l’expansion de la bonne nouvelle car physiquement il ne pouvait être qu’à une seule place à la fois. Depuis son ascension, par son Esprit, il est spirituellement présent partout. Le  Saint-Esprit a été envoyé pour que Dieu soit avec et dans les siens après le retour de Christ au ciel. Il les réconforte, les guide et leur enseigne sa vérité, leur rappelle les paroles de Jésus, les inspire et les remplit de puissance

Jean 14-16 (Segond 21)

Promesse de l'envoi du Saint-Esprit

1 »Que votre cœur ne se trouble pas! Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. 2 Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n'était pas le cas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et puisque je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi. 4 Vous savez où je vais et vous en savez le chemin.»
5 Thomas lui dit: «Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pouvons-nous en savoir le chemin?»
6 Jésus lui dit: «C'est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu'en passant par moi. 7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez et vous l'avez vu.»
8 Philippe lui dit: «Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.»
9 Jésus lui dit: «Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire: ‘Montre-nous le Père'? 10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; c'est le Père qui vit en moi qui fait lui-même ces œuvres. 11 Croyez-moi: je suis dans le Père et le Père est en moi. Sinon, croyez[-moi] au moins à cause de ces œuvres!
12 »En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers mon Père. 13 Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai afin que la gloire du Père soit révélée dans le Fils. 14 Si vous [me] demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.
15 »Si vous m'aimez, respectez mes commandements. 16 Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu'il reste éternellement avec vous: 17 l'Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas accepter parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. [Mais] vous, vous le connaissez, car il reste avec vous et il sera en vous. 18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. 19 Encore un peu de temps et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez parce que je vis et que vous vivrez aussi. 20 Ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi et moi en vous. 21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; celui qui m'aime sera aimé de mon Père et moi aussi, je l'aimerai et je me ferai connaître à lui.»
22 Jude – à distinguer de l'Iscariot – lui dit: «Seigneur, comment se fait-il que tu te feras connaître à nous et non au monde?»
23 Jésus lui répondit: «Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui. 24 Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles, et la parole que vous entendez ne vient pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.
25 »Je vous ai dit cela pendant que je suis encore avec vous, 26 mais le défenseur, l'Esprit saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
27 »Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer. 28 Vous avez entendu que je vous ai dit: ‘Je m'en vais et je reviens vers vous.' Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais auprès du Père, car mon Père est plus grand que moi. 29 Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu'elles n'arrivent, afin que, lorsqu'elles arriveront, vous croyiez. 30 Je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde vient, et il n'a rien en moi. 31 Cependant, ainsi, le monde saura que j'aime le Père et que j'agis conformément à l'ordre que le Père m'a donné. Levez-vous, partons d'ici.

Jean 15

L'œuvre du Saint-Esprit et la mort de Jésus

1 »C'est moi qui suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il l'enlève; et tout sarment qui porte du fruit, il le taille afin qu'il porte encore plus de fruit. 3 Déjà vous êtes purs à cause de la parole que je vous ai annoncée. 4 Demeurez en moi et je demeurerai en vous. Le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même, sans rester attaché au cep; il en va de même pour vous si vous ne demeurez pas en moi. 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. 6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu et ils brûlent. 7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez et cela vous sera accordé. 8 Ce qui manifeste la gloire de mon Père, c'est que vous portiez beaucoup de fruit. Vous serez alors vraiment mes disciples.
9 »Tout comme le Père m'a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père et que je demeure dans son amour. 11 Je vous ai dit cela afin que ma joie demeure en vous et que votre joie soit complète.
12 »Voici mon commandement: aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. 13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis. 14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son seigneur, mais je vous ai appelés amis parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père. 16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis, et je vous ai établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. Alors, ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. 17 Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.
18 »Si le monde vous déteste, sachez qu'il m'a détesté avant vous. 19 Si vous étiez du monde, le monde vous aimerait car vous seriez à lui. Vous n'êtes pas du monde, mais je vous ai choisis du milieu du monde; c'est pour cela que le monde vous déteste. 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: ‘Le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur.' S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. 21 Mais ils vous feront tout cela à cause de moi, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé. 22 Si je n'étais pas venu et ne leur avais pas parlé, ils ne seraient pas coupables, mais maintenant ils n'ont aucune excuse pour leur péché. 23 Celui qui me déteste déteste aussi mon Père. 24 Si je n'avais pas fait parmi eux des œuvres qu'aucun autre n'a faites, ils ne seraient pas coupables, mais maintenant ils les ont vues et ils nous ont détestés, moi et mon Père. 25 C'est ainsi que s'accomplit la parole écrite dans leur loi: Ils m'ont détesté sans raison.
26 »Quand sera venu le défenseur que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de la vérité qui vient du Père, il rendra témoignage de moi. 27 Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le début.

Jean 16

1 »Je vous ai dit cela afin que vous ne trébuchiez pas. 2 On vous exclura des synagogues, et même l'heure vient où tous ceux qui vous feront mourir croiront offrir un culte à Dieu. 3 Ils agiront ainsi parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi.
4 »Je vous ai dit cela afin que, l'heure venue, vous vous souveniez que je vous l'ai dit. Je ne vous en ai pas parlé dès le début parce que j'étais avec vous. 5 Maintenant je m'en vais vers celui qui m'a envoyé et aucun de vous ne me demande: ‘Où vas-tu?' 6 Mais parce que je vous ai parlé ainsi, la tristesse a rempli votre cœur. 7 Cependant, je vous dis la vérité: il vaut mieux pour vous que je m'en aille. En effet, si je ne m'en vais pas, le défenseur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai 8 et, quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement: 9 en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi; 10 la justice, parce que je vais auprès de mon Père et que vous ne me verrez plus; 11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.
12 »J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les supporter maintenant. 13 Quand le défenseur sera venu, l'Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu et vous annoncera les choses à venir. 14 Il révélera ma gloire parce qu'il prendra de ce qui est à moi et vous l'annoncera. 15 Tout ce que le Père possède est aussi à moi; voilà pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi et qu'il vous l'annoncera. 16 Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus, et puis encore un peu de temps et vous me reverrez, [parce que je vais auprès du Père].»
17 Alors quelques-uns de ses disciples se dirent entre eux: «Que veut-il nous dire par: ‘Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus, et puis encore un peu de temps et vous me reverrez' et: ‘Parce que je vais auprès du Père'?» 18 Ils disaient donc: «Que signifie ce qu'il dit: ‘Encore un peu de temps'? Nous ne savons pas de quoi il parle.»
19 Jésus comprit qu'ils voulaient l'interroger et il leur dit: «Vous vous interrogez les uns les autres sur ce que j'ai dit: ‘Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus, et puis encore un peu de temps et vous me reverrez.' 20 En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, tandis que le monde se réjouira; vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie. 21 Lorsqu'une femme accouche, elle éprouve de la tristesse parce que son heure de souffrance est venue, mais, lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de la douleur à cause de sa joie d'avoir mis un enfant au monde. 22 Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira, et votre joie, personne ne vous l'enlèvera. 23 Ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, [tout] ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. 24 Jusqu'à présent, vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit complète.
25 »Je vous ai parlé en paraboles. L'heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père. 26 Ce jour-là, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous. 27 En effet, le Père lui-même vous aime parce que vous m'avez aimé et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu. 28 Je suis sorti du Père et je suis venu dans le monde; maintenant je quitte le monde et je retourne vers le Père.»
29 Ses disciples lui dirent: «Vois! Maintenant tu parles ouvertement et tu n'emploies aucune parabole. 30 Maintenant nous savons que tu sais tout et que tu n'as pas besoin qu'on t'interroge; c'est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu.»
31 Jésus leur répondit: «Vous croyez juste maintenant? 32 Voici que l'heure vient, et elle est [déjà] venue, où vous serez dispersés chacun de votre côté et me laisserez seul. Cependant, je ne suis pas seul, car le Père est avec moi. 33 Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage: moi, j'ai vaincu le monde.»

 

Chapitre 1.5

5 car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit.»

 Lors de la Pentecôte le Saint-Esprit sera déversé sur tous ceux qui croiront en Jésus. Nous recevons le Saint-Esprit lorsque nous mettons notre foi en Jésus-Christ, notre Sauveur. Le baptême de l’Esprit doit être compris à la lumière de son œuvre complète dans les chrétiens.

 1° l’Esprit marque le début de la vie chrétienne. Il fait de nous des chrétiens (Romains 8.9) [Quant à vous, vous n'êtes pas animés par votre nature propre mais par l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.]  et des enfants de Dieu (Romains 8.14-17) [14 En effet, tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 15 Et vous n'avez pas reçu un esprit d'esclavage pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: «Abba! Père!» 16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui afin de prendre aussi part à sa gloire.] ; (Galates 4.6-7) [6 Et parce que vous êtes ses fils, Dieu a envoyé dans votre cœur l'Esprit de son Fils qui crie: «Abba! Père!» 7 Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier de Dieu par Christ. ] ;  il nous unit à Christ (1 Corinthiens 6.17) [Mais celui qui s'unit au Seigneur est un seul esprit avec lui.], et aux membres du corps (1 Corinthiens 12.13) [En effet, que nous soyons juifs ou grecs, esclaves ou libres, nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit pour former un seul corps et nous avons tous bu à un seul Esprit. ] .

 2° L’Esprit nous donne la force de vivre une existence nouvelle. Petit à petit, il nous transforme pour nous permettre de ressembler toujours plus à Christ (Galates 3.3) [Manquez-vous à ce point de bon sens? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par vos propres forces?] ; (Philippiens 1.6) [e suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la poursuivra jusqu'à son terme, jusqu'au jour de Jésus-Christ.].En recevant Christ par la foi, nous Entrons immédiatement dans une relation personnelle avec Dieu. Le Saint-Esprit agit en nous pour nous permettre de ressembler à Jésus.

3° L’Esprit unit la communauté chrétienne en Christ (Ephésiens 2.19-22) [19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers ni des résidents temporaires; vous êtes au contraire concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu. 20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. 21 C'est en lui que tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. 22 C'est en lui que vous aussi, vous êtes édifiés avec eux pour former une habitation de Dieu en Esprit. ] . Il est promis à tous et œuvre à travers tous (1 Co 12.11) [Mais toutes ces choses, c'est un seul et même Esprit qui les accomplit, en les distribuant à chacun en particulier comme il le veut.] ; (Ephésiens 4.4) [Il y a un seul corps et un seul Esprit, de même que vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. ] .

 

Chapitre 1.6-7

6 Alors que les apôtres étaient réunis, ils lui demandèrent: «Seigneur, est-ce à ce moment-là que tu rétabliras le royaume pour Israël?» 7 Il leur répondit: «Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.

Comme les autres Juifs, les disciples en ont assez des dirigeants romains. Ils souhaitent que Jésus libère Israël de la domination romaine et qu’ensuite il devienne leur roi. Jésus précise que Dieu le Père fixe le moment de chaque évènement, au niveau mondial, national et personnel. Quand dans notre vie, nous espérons des changements que Dieu n’a pas encore opérés, ne nous impatientons pas et faisons confiance à son plan.

 

Chapitre1.6

6 Alors que les apôtres étaient réunis, ils lui demandèrent: «Seigneur, est-ce à ce moment-là que tu rétabliras le royaume pour Israël?»

Durant le ministère terrestre de Jésus, les disciples se demandaient quand il établirait son royaume et quel y serait leur rôle. D’après la croyance traditionnelle, le Messie devait être un conquérant temporel qui libérerait Israël de l’occupation romaine. Mais le royaume dont parle Jésus est premièrement un royaume spirituel établi dans le cœur et dans la vie des croyants (Luc 17.21) [On ne dira pas: ‘Il est ici', ou: ‘Il est là.' En effet, le royaume de Dieu est au milieu de vous.» ]  . La présence et la puissance de Dieu habitent dans les croyants par la personne du Saint-Esprit.

 

Chapitre 1.8

8 Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre.»

La puissance que donne le Saint-Esprit ne se limite pas à l’exceptionnel, elle implique aussi le courage, l’audace, la confiance, la clairvoyance, l’aptitude et l’autorité. Les disciples ont besoin de tous ces dons pour remplir leur mission. Si nous croyons que Jésus-Christ est notre Sauveur, nous pouvons expérimenter la puissance du Saint-Esprit dans notre vie.

Jésus promet aux disciples qu’une fois qu’ils auront reçu le Saint-Esprit, ils auront la puissance pour témoigner. Notons les étapes :

1° ils recevront le Saint-Esprit,

2° qui les remplira de puissance et

3° leur témoignage portera du fruit.

 Nous essayons souvent de renverser cet ordre et de témoigner par nos forces et notre autorité propres. En témoignant, nous montrons et disons ce que Dieu a fait pour nous. Il ne s’agit pas de montrer ce que nous pouvons faire pour lui.

 Jésus a ordonné à ses disciples de parler de lui aux hommes et aux femmes de toutes les nations (Matthieu 28.19-20) [19 Allez [donc], faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit 20 et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.»]. Cependant, ils doivent d’abord attendre le Saint-Esprit (Luc 24.49) [Et voici que j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis; quant à vous, restez dans la ville [de Jérusalem] jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut.» ]  . Dieu a une tâche à confier à chacun de nous, mais nous devons accomplir son œuvre par sa puissance. Souvent, nous souhaitons que le travail avance, même si c’est aux dépens des plans divins. Pourtant l’attente fait parfois partie intégrante de la volonté de Dieu. Cherchons-nous à connaître ses instructions ou nous précipitons-nous sans tenir compte de ce qu’il veut ? Si nous voulons être efficaces, nous avons besoin de sa force et nous devons respecter son calendrier.

 Ce verset décrit une série de cercles toujours plus larges. La bonne nouvelle doit se propager géographiquement de Jérusalem jusqu’en Judée et en Samarie, et enfin dans le monde entier. Partie de chez les Juifs, elle atteindra une population métissée, puis les non-Juifs. Si un membre de notre famille ou de notre entourage, un collègue de travail ou un camarade d’étude n’a pas entendu parler de Jésus-Christ, la bonne nouvelle de Dieu n’a pas encore atteint son objectif. Tâchons de contribuer d’une manière ou d’une autre à élargir le cercle du message de l’amour de Dieu.

 

Chapitre 1.9-11

9 Après avoir dit cela, il s'éleva dans les airs pendant qu'ils le regardaient et une nuée le cacha à leurs yeux. 10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, deux hommes habillés de blanc leur apparurent 11 et dirent: «Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder le ciel? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous reviendra de la même manière que vous l'avez vu aller au ciel.»

 Après 40 jours passés avec ses disciples (1.3), Jésus retourne au ciel. Deux anges déclarent aux disciples qu’il reviendra un jour de la même manière qu’il est parti, c-à-d corporellement et visiblement. L’histoire n’est pas mue par le hasard ni par des cycles, elle avance vers un point précis : l’avènement de Jésus qui exercera son jugement et régnera sur la terre. Préparons-nous à son retour soudain (1 Thessaloniciens 5.2) [En effet, vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. ]  , non en restant debout à regarder le ciel, mais en communiquant la bonne nouvelle pour que d’autres puissent prendre part aux grandes bénédictions divines.

 

Chapitre 1.9

9 Après avoir dit cela, il s'éleva dans les airs pendant qu'ils le regardaient et une nuée le cacha à leurs yeux.

 Il est important que les disciples assistent à l’ascension de Jésus. Désormais, ils ne peuvent plus douter de sa divinité et savent que sa résidence se trouve dans les lieux célestes.

 

Chapitre 1.12-13

12 Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la colline appelée mont des Oliviers qui est près de Jérusalem, à la distance d'un kilomètre environ. 13 Quand ils furent arrivés, ils montèrent à l'étage dans la pièce où ils se tenaient d'ordinaire; il y avait là Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélémy, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, Simon le zélote et Jude, fils de Jacques.

 Immédiatement après l’ascension de Christ, les disciples retournent à Jérusalem et se réunissent pour prier. Dans l’attente du baptême du Saint-Esprit promis par Jésus, ils prient. Devant une tâche difficile, une décision importante ou un dilemme ne nous précipitons pas en espérant simplement que le résultat sera tel qu’il devrait être. Sachons prier d’abord pour bénéficier de la puissance et de la conduite du Saint-Esprit.

 

Chapitre 1.13

13 Quand ils furent arrivés, ils montèrent à l'étage dans la pièce où ils se tenaient d'ordinaire; il y avait là Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélémy, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, Simon le zélote et Jude, fils de Jacques.

 Le terme « zélote » peut désigner une personne zélée pour la loi juive ou bien le membre d’un parti politique radical oeuvrant pour le renversement de la domination romaine sur Israël.

 

Chapitre 1.14

14 Tous persévéraient d'un commun accord dans la prière avec les femmes, avec Marie la mère de Jésus et avec les frères de Jésus. 14 Tous persévéraient d'un commun accord dans la prière avec les femmes, avec Marie la mère de Jésus et avec les frères de Jésus.

 Les frères de Jésus sont mentionnés en compagnie des disciples. Pendant sa vie terrestre, ils ne croyaient pas qu’il était le Messie (jean 7.5) [En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui. ] , mais sa résurrection a dû les convaincre. Son apparition à Jacques, l’un de ses frères, a pu jouer un rôle dans ce revirement (cf 1 Corinthiens 15.7) [Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. ].

 

Chapitre 1.15-26

15 A cette époque-là, Pierre se leva au milieu des disciples; le nombre des personnes réunies était d'environ 120. Il dit: 16 «Mes frères, il fallait que s'accomplisse l'Ecriture, ce que le Saint-Esprit avait annoncé d'avance par la bouche de David au sujet de Judas, devenu le guide de ceux qui ont arrêté Jésus. 17 Il était l'un des nôtres et il avait part au même ministère. 18 Cet homme a acheté un champ avec le salaire du crime; il y est tombé en avant, s'est éventré et toutes ses entrailles sont sorties. 19 Tous les habitants de Jérusalem l'ont appris, c'est pourquoi ce champ a été appelé dans leur langue ‘Hakeldama', c'est-à-dire ‘le champ du sang'. 20 Or il est écrit dans le livre des Psaumes: Que sa maison devienne déserte et que personne ne l'habite! et: Qu'un autre prenne sa charge! 
21 »Il faut donc choisir un homme parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu avec nous, 22 depuis le baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous. Il nous sera associé comme témoin de sa résurrection.»
23 Ils en présentèrent deux: Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. 24 Puis ils firent cette prière: «Seigneur, toi qui connais le cœur de tous, désigne lequel de ces deux hommes tu as choisi 25 pour prendre part à ce ministère et à cette charge d'apôtre que Judas a abandonnés pour aller à la place qui est la sienne.» 26 Ils tirèrent au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres

 Il s’agit de la première séance de travail de l’Eglise. Le petit groupe de disciples a grandi et plus de 120 personnes sont maintenant réunies. Parmi les priorités figure la nomination d’un nouvel apôtre, comme on appelle désormais les onze. Dans ce temps d’attente, ils ne restent pas inactifs : ils prient, cherchent la direction divine et s’organisent. Attendre l’intervention de Dieu ne signifie pas que nous devions rester passifs. Nous devons faire ce que nous pouvons, pendant que nous le pouvons, pour autant que nous ne devancions pas le plan de Dieu.

 

Chapitre 1.16-17

: 16 «Mes frères, il fallait que s'accomplisse l'Ecriture, ce que le Saint-Esprit avait annoncé d'avance par la bouche de David au sujet de Judas, devenu le guide de ceux qui ont arrêté Jésus. 17 Il était l'un des nôtres et il avait part au même ministère.

 Comment Juda, qui était tous les jours avec Jésus, a-t-il pu le trahir ? Il a reçu le même appel et le même enseignement que les autres, mais il a choisi de rejeter l’avertissement de Christ aussi bien que son offre de salut. Il a endurci son cœur et s’est associé aux ennemis de son maître pour le mettre à mort. Il n’a pas demandé pardon à Dieu et s’est finalement suicidé. Même si Jésus a prédit son sort, Judas avait le choix. Ceux qui ont le privilège d’être proches de la vérité ne sont pas nécessairement engagés dans la vérité.

 

Chapitre 1.18

. 18 Cet homme a acheté un champ avec le salaire du crime; il y est tombé en avant, s'est éventré et toutes ses entrailles sont sorties.

 Matthieu évoque la pendaison de Judas (Matthieu 27.5), Luc rapporte ici qu’il est tombé. On peut comprendre que Judas s’set pendu mais que la corde ou la branche s’est cassée, si bien que son corps s’est écrasé sur les rochers.

 

Chapitre 1.21-25

21 »Il faut donc choisir un homme parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu avec nous, 22 depuis le baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous. Il nous sera associé comme témoin de sa résurrection.»
23 Ils en présentèrent deux: Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. 24 Puis ils firent cette prière: «Seigneur, toi qui connais le cœur de tous, désigne lequel de ces deux hommes tu as choisi 25 pour prendre part à ce ministère et à cette charge d'apôtre que Judas a abandonnés pour aller à la place qui est la sienne.»

 Les apôtres décident de remplacer Judas l’Iscariot en se basant sur des critères précis pour opérer un premier choix. Une fois les « finalistes » connus, ils demandent à Dieu de diriger le processus de sélection. C’est un bon exemple de la manière de procéder pour une décision importante : fixer des critères qui soient en accord avec la Bible, analyser les diverses options et, avant de décider, réclamer la sagesse et la direction divines.

 

Chapitre 1.21-22

21 »Il faut donc choisir un homme parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu avec nous, 22 depuis le baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous. Il nous sera associé comme témoin de sa résurrection.»

 Ils étaient nombreux à suivre constamment Jésus durant son ministère terrestre. Les 12 disciples faisaient partie de son cercle plus intime, mais d’autres manifestaient le même attachement et le même dévouement qu’eux au Seigneur.

 

Chapitre 1.26

 26 Ils tirèrent au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres

 Les disciples sont devenus des apôtres. Le disciple est un élève qui reçoit un enseignement et l’apôtre est un messager ou missionnaire. Ces hommes ont maintenant la tâche spécifique d’annoncer la bonne nouvelle de la mort et de la résurrection de Jésus.

 (L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973