UN JOUR UNIQUE

 

Voici un jour vient pour l'Eternel […]

Je rassemblerai toutes les nations

pour qu'elles attaques Jérusalem...

(Zacharie 14:1,2)

 

Lecture proposée : (Zacharie 14:1-11)

1 Voici qu'arrive un jour pour l'Eternel,
et l'on partagera au milieu de toi le butin qu'on t'a pris.
2 Je rassemblerai toutes les nations pour qu'elles attaquent Jérusalem:
la ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées;
la moitié de la ville partira en exil,
mais le reste du peuple ne sera pas éliminé de la ville.
3 L'Eternel sortira et combattra contre ces nations,
comme il combat le jour de la bataille.
4 Ses pieds se poseront, ce jour-là, sur le mont des Oliviers
qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté est.
Le mont des Oliviers se fendra par le milieu, d'est en ouest, et une très grande vallée se formera. Une moitié de la montagne reculera vers le nord, et une moitié vers le sud. 5 Vous fuirez alors la vallée de mes montagnes, car la vallée des montagnes s'étendra jusqu'à Atzel; vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, lors du règne d'Ozias sur Juda.
L'Eternel, mon Dieu, viendra
avec tous les saints.
6 Ce jour-là, il n'y aura pas de lumière,
de froid ni de glace.
7 Ce sera un jour unique,
connu de l'Eternel,
et qui ne sera ni jour ni nuit,
mais vers le soir il y aura de la lumière.
8 Ce jour-là, de l'eau vive sortira
de Jérusalem et coulera,
une moitié vers la mer Morte,
l'autre moitié vers la Méditerranée.
Ce sera le cas été et hiver.
9 L'Eternel sera le roi de toute la terre.
Ce jour-là, l'Eternel sera le seul Eternel,
et son nom sera le seul nom.
10 Tout le pays se transformera en plaine,
de Guéba à Rimmon,
au sud de Jérusalem.
Jérusalem sera élevée
et restera à sa place,
de la porte de Benjamin jusqu'à l'emplacement de la première porte,
jusqu'à la porte des angles,
et de la tour de Hananeel jusqu'aux pressoirs du roi.
11 On y habitera,
et il n'y aura plus de menace de destruction.
Jérusalem sera en sécurité.

On eût mieux compris que la prophétie de Zacharie se termine sur le dernier verset du chapitre 13 : « 8 Dans tout le pays, déclare l'Eternel, les deux tiers seront éliminés et mourront, mais l'autre tiers subsistera. 9 Je mettrai ce tiers dans le feu et je le purifierai comme on purifie l'argent, je l'éprouverai comme on éprouve l'or. Il fera appel à mon nom et moi, je lui répondrai; je dirai: «C'est mon peuple», et lui, il dira: «L'Eternel est mon Dieu.» . Or, Dieu estime juste de revenir sur certains aspects des plaies qui doivent frapper Israël et les nations assemblées pour attaquer Jérusalem.

C'est d'abord l'angoisse du peuple élu soumis aux violences ennemies qu'il juge bon de mentionner Comment vivre ces drames sans perdre toute espérance si l'on ne savait pas que cela doit arriver, mais serait suivi de la délivrance ?

 

Car c'est précisément au paroxysme de la détresse qu'Israël verra paraître l'Eternel. C'est Dieu qui a assemblé les nations, mais pour les perdre. Sa venue s'accompagne d'un tremblement de terre important, puisqu'une grande vallée s'ouvre pour les fuyards. Dernière grande épreuve. Tout cela constitue ce que les prophètes appellent le Jour de l'Eternel ou Jour du Seigneur.

 

Ce n'est pas un jour de 24 heures, mais un temps de froid et de glace, ni vraiment jour, ni vraiment nuit, mais que suivra « la lumière », à savoir, selon toute vraisemblance, ce règne que Jésus avait appris aux siens à demander au Père céleste. Il sera là enfin. L'Eternel sera roi de toute la terre ; en ce jour-là, l'Eternel sera le seul Eternel. Oui, Seigneur, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel...

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Richard Doulière)

121672973