Message de MARIE T –

« Parlons en de ses disciples. Un l'a renié par trois fois et sur lui on a bâti "l'église", l'autre l'a vendu ...... Au fait, ils étaient bien Juifs eux aussi. Non, la religion de Jésus portait le nom de "Paix et Amour" et ceux qui à ce jour se disent "disciple porteur de sa parole" ne sont que des "sectes" comme l'église ou tout autre mouvement. Si ce n'était le cas, tous seraient unis dans un seul mot "UN". (Ecoute Israël le Seigneur Notre Dieu, le Seigneur est UN) »

 Notre réponse :

 Bonjour Marie,

ton commentaire me semble présenter des affirmations un peu simplistes et réductrices.

""Un l'a renié par trois fois et sur lui on a bâti "l'église", l'autre l'a vendu ...... ""

 - Le « Un » en question s'appelait Simon (fils de Jonas, frère d’André) Jésus quand il l’a rencontré l’a appelé Céphas (Pierre) : [(Jean 1 :40-42 – « 40 André, le frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean et qui avaient suivi Jésus. 41 Il rencontra d'abord son frère Simon et lui dit: «Nous avons trouvé le Messie», ce qui correspond à Christ. 42 Il le conduisit vers Jésus.
Jésus le regarda et dit: «Tu es Simon, fils de Jonas, tu seras appelé Céphas», ce qui signifie Pierre. »]

Jésus ne voit pas en Simon celui qu’il est seulement, mais aussi celui qu’il deviendra. C’est la raison pour laquelle il lui donne un nouveau nom   : Cephas en araméen, Petros en grec, (ce qui signifie une pierre, un rocher). Dans les Evangiles, Pierre n’apparait pas solide comme de la pierre, mais il le sera à l’époque de l’Eglise primitive, comme le montre le livre des actes des Apôtres.

 

-        « Un l'a renié par trois fois »

-         

Oui, c’est vrai Pierre à renié trois fois Jésus :  Mais Jésus savait qu’il le renierai : [« « Jésus lui dit: Je te le dis en vérité, cette nuit même, avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. » » Matthieu 26 :34] – Nous pourrions croire que Pierre a eu un avantage de taille car le Seigneur l’a prévenu de son reniement.

En Luc 22 :31-34
« 31 [Le Seigneur dit:]«Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. 32 Mais moi, j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas; et toi, quand tu seras revenu à moi, affermis tes frères.»
33 «Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt à aller en prison avec toi, et même jusqu'à la mort.»
34 Jésus dit: «Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd'hui avant que tu n'aies trois fois nié me connaître.»]

 

Satan a réclamé Simon-Pierre et les autres disciples pour les secouer violemment comme on secoue le blé dans un crible. Mais, de même que le blé sort plus pur de l’opération, la foi de Pierre et des autres disciples ne sera pas anéantie ; elle sera au contraire renouvelée par les secousses qu’ils vont subir. Pierre deviendra même un responsable reconnu.

Dans les versets 32 à 34 Jésus a averti les disciples que l’un d’entre eux allait le trahir et qu’un malheur attendait ce traître. Il annonce maintenant à Pierre qu’il niera le connaître, mais celui-ci se repentira plus tard et recevra l’ordre de nourrir les agneaux du Seigneur (Jean 2 :15  « Lorsqu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: «Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répondit: «Oui, Seigneur, tu sais que j'ai de l'amour pour toi.» Jésus lui dit: «Nourris mes agneaux.» »)

 

Les points forts de Pierre :

 -Il était un responsable reconnu parmi les disciples de Jésus, l’un des trois du groupe d’intimes.

-Il a été le premier à annoncer l’Evangile pendant et après la Pentecôte.

-Il a probablement connu Marc l’évangéliste et lui a transmis des informations pour la rédaction de son Evangile.

-Il a écrit les lettres (épitres) 1 et 2 Pierre.

 

Les points faibles de Pierre :

 -Présomptueux et impulsif, il parlAit sans réfléchir

-Pendant le procès de Jésus, il a nié à trois reprises le connaître.

-Plus tard, il a eu de la peine à traiter en égaux les chrétiens d’origine non-juive.

 

Leçons à retenir :

 -L’enthousiasme doit être renforcé par la foi et la compréhension spirituelle, sinon il décline.

-La fidélité de Dieu peut compenser nos plus grandes infidélités.

-Mieux vaut être un disciple qui connaît des échecs que de ne pas être disciple.

 

  - et sur lui ''on'' a bâti l' "église" –

 C’est en Matthieu 16 :28 que l’on trouve :

« 13 Jésus arriva dans le territoire de Césarée de Philippe. Il demanda à ses disciples: «Qui suis-je, d'après les hommes, moi le Fils de l'homme?»
14 Ils répondirent: «Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie ou l'un des prophètes.»
15 «Et d'après vous, qui suis-je?» leur dit-il.
16 Simon Pierre répondit: «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant.»
17 Jésus reprit la parole et lui dit: «Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n'est pas une pensée humaine qui t'a révélé cela, mais c'est mon Père céleste. 18 Et moi, je te dis que tu es Pierre et que sur ce rocher je construirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne l'emporteront pas sur elle. 19 Je te donnerai les clés du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre aura été lié au ciel et ce que tu délieras sur la terre aura été délié au ciel.»

Plusieurs interprétations ont été avancées quant au « rocher » sur lequel Jésus construit son Eglise.

1° - Certains pensent que ce rocher est Jésus lui-même, car sa mort sur la croix sauve les pécheurs et les ajoute à l’Eglise.

2°- D’autres estiment qu’il s’agit de Pierre, le premier responsable de l’Eglise de Jérusalem ; tout comme Pierre évoque la véritable identité de Jésus, Jésus révèle l’identité et le rôle de Pierre.

3°-Pour d’autres encore, ce rocher est la confession de l’apôtre que Jésus est Dieu et le Messie, témoignage que tous les chrétiens, depuis, ont repris à leur compte.

Plus tard, Paule et Pierre rappelleront aux chrétiens qu’ils forment l’Eglise construite sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ étant la pierre angulaire :

Ephésiens 2 :20,21  « 20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. 21 C'est en lui que tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur.

« 20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. 21 C'est en lui que tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur.

-        20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. 21 C'est en lui que tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. »

-        1Pierre 2 :4-6  « 4 Approchez-vous de Christ, la pierre vivante rejetée par les hommes mais choisie et précieuse devant Dieu, 5 et vous-mêmes, en tant que pierres vivantes, laissez-vous édifier pour former une maison spirituelle, un groupe de prêtres saints, afin d'offrir des sacrifices spirituels que Dieu peut accepter par Jésus-Christ. 6 En effet, il est dit dans l'Ecriture: Je mets dans Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse. Celui qui croit en elle n'en aura jamais honte.»

 

Tous les croyants sont unis et introduits dans l’Eglise par la foi en Jésus-Christ le Sauveur, et c’est cette foi que le disciple proclame ici, avec l’approbation divine. Le royaume a pour fondement une foi pareille à celle de Pierre.

 

En ce qui concerne les clés, (v.19), certains pensent que les clés représentent l’autorité d’exercer la discipline, la législation et l’administration dans l’Eglise

-Matthieu 18 :15-18 (15 »Si ton frère a péché [contre toi], va et reprends-le seul à seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. 16 Mais s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. 17 S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Eglise; et s'il refuse aussi d'écouter l'Eglise, qu'il soit à tes yeux comme le membre d'un autre peuple et le collecteur d'impôts. 18 Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre aura été lié au ciel et tout ce que vous délierez sur la terre aura été délié au ciel. »]

 

Alors que d’autres affirment qu’elles donnent l’autorité d’annoncer le pardon des péchés :

-Jean 20 :23 « Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.»

 

Pour d’autres encore elles représentent l’occasion d’amener les hommes au royaume des cieux en leur présentant le message du salut.

-Actes des Apôtres 15 :7-9  «  7 Il y eut une longue discussion. Pierre se leva alors et leur dit: «Mes frères, vous savez que, dès les premiers jours, Dieu a fait un choix parmi nous: il a décidé que les non-Juifs entendraient par ma bouche la parole de l'Evangile et croiraient. 8 Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous. 9 Il n'a fait aucune différence entre eux et nous, puisqu'il a purifié leur cœur par la foi. »

 

Les chefs religieux pensaient détenir les clés du royaume, et ils essayaient d’en exclure certains.

Nous ne pouvons pas décider d’ ouvrir ou de fermer les portes du royaume à quelqu’un ; en revanche, Dieu se sert de nous pour guider les autres sur le chemin qui y conduit. Les portes sont grandes ouvertes pour ceux qui croient en Christ et lui obéissent.

 

·  Il est plus probable que ce soit cela, la Pierre sur laquelle bâtir l’Eglise Universelle : la personne de Jésus comme Christ (salut de Dieu pour l’univers), et fils du Dieu vivant. Je pense que c’est effectivement la réalité, au delà de toutes les sensibilités diverses, s’il y a un seul point rassemblant absolument tous les chrétiens c’est bien la personne du Christ, et aucune autre personne. Quant à Pierre, il a dit cela par l’Esprit, mais lui-même quelque moments après se place au dessus du Christ, et c’est franchement moins bien.

·  Il y a un jeu de mot, effectivement entre « tu es Pierre » et le « sur cette pierre ». Mais il y a une différence entre les deux, le premier « Pierre » est masculin et le segond « pierre » est au féminin, il faudrait traduire : « Tu es Rocher et sur cette roche je bâtirai mon église. »

·  Pierre n’est pas ici chargé de bâtir l’église du Christ, mais dans cette phrase, c’est Christ qui bâtira son église. Mais, même si ce passage fait de Pierre le chef des disciples à ce moment là, rien ne dit que cela doive durer toute sa vie. La preuve c’est que si Pierre semble être effectivement le chef des apôtres au début du livre des Actes, il perd ensuite cette première place et c’est « Jaques le frère du Seigneur » qui devient le chef incontesté au dessus de Pierre, de Paul et des autres apôtres (voir le livre des Actes chapitre 15, par exemple).

·  Rien n’est dit ici que Pierre aurait ici la mission de bâtir l’église (puisque c’est Christ qui se promet d’agir), mais même si Pierre était chargé d’y participer par ces mots de Jésus, rien n’est dit sur le fait que cette charge se transmette de main en main à un successeur choisi par lui.

·  Dès l’origine, il y a eu une grande diversité de foi et de cheminement, de théologie et de sensibilités. Certains disciples du Christ sont restés juifs, d’autres étaient plus charismatiques, certains baptisaient, d’autres (comme l’apôtre Paul) ne baptisaient pas ou très rarement… Cela montre la grande liberté qui régnait alors, bien loin des dogmes obligatoires, la fondation solide qui unit toute cette diversité est bien la personne de Jésus comme Christ.

 

 

 

  - ""l'autre l'a vendu"" -

l'autre = Judas l'Iscariot : ce que je peux te dire ici en résumé : il convient d'examiner quelques faits  incontestables :

 

Judas a volontairement choisi de trahir le Fils de Dieu et de le livrer entre les mains des soldats

[(Matthieu 26:14-16) "14 Alors l'un des douze, appelé Judas l'Iscariot, alla vers les chefs des prêtres 15 et dit: «Que voulez-vous me donner pour que je vous livre Jésus?» Ils lui payèrent 30 pièces d'argent. 16 Dès ce moment, il se mit à chercher une occasion favorable pour trahir Jésus. ] -

 -[(Luc 22:3,4) "3 Or Satan entra dans Judas, surnommé l'Iscariot, qui faisait partie des douze, 4 et Judas alla s'entendre avec les chefs des prêtres et les chefs des gardes sur la manière de le leur livrer. "

- [Luc 22:48) "Jésus lui dit: «Judas, c'est par un baiser que tu trahis le Fils de l'homme!»"]

 

Il était un voleur :

[(Jean 12:4-6) "4 Un de ses disciples, Judas l'Iscariot, [fils de Simon,] celui qui allait le trahir, dit: 5 «Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum 300 pièces d'argent pour les donner aux pauvres?» 6 Il disait cela non parce qu'il se souciait des pauvres, mais parce que c'était un voleur et, comme il tenait la bourse, il prenait ce qu'on y mettait. "]

 

Jésus savait très bien que la mauvaise attitude  de Judas ne changerait pas :

[(Jean 6:61-70) "61 Jésus savait en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet. Il leur dit: «Cela vous scandalise? 62 Si vous voyiez le Fils de l'homme monter là où il était auparavant! 63 C'est l'Esprit qui fait vivre, l'homme n'arrive à rien. Les paroles que je vous dis sont Esprit et vie, 64 mais il y en a parmi vous quelques-uns qui ne croient pas.» En effet, Jésus savait dès le début qui étaient ceux qui ne croyaient pas et qui était celui qui le trahirait. 65 Il ajouta: «Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi à moins que cela ne lui soit donné par mon Père.»

66 Dès ce moment, beaucoup de ses disciples se retirèrent et arrêtèrent de marcher avec lui.

67 Jésus dit alors aux douze: «Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller?»

68 Simon Pierre lui répondit: «Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. 69 Et nous, nous croyons et nous savons que tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant.»

70 Jésus leur répondit: «N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze? Et l'un de vous est un diable!» 71 Il parlait de Judas l'Iscariot, fils de Simon, car c'était lui qui allait le trahir, lui, l'un des douze."]

Cette trahison faisait partie du plan souverain de Dieu :

Psaumes 41:10

 Même celui avec qui j'étais en paix, en qui j'avais confiance et *qui mangeait mon pain, lève le talon contre moi. (cité en Jean 13.18 par Jésus à propos de la trahison de Judas)

 

Zacharie 11:12,13

"12 Je leur ai dit: «Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire, sinon, ne le donnez pas.» Alors ils ont pesé pour mon salaire 30 pièces d'argent. 13 L'Eternel m'a dit: «Jette-le au potier, *ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé!» J'ai donc pris les 30 pièces d'argent et je les ai jetées dans la maison de l'Eternel pour le potier." (    11.13 Ce prix… potier : cité en Matthieu 27.9-10. )

 

Matthieu 20:17,18

"17 Pendant qu'il montait à Jérusalem, Jésus prit à part les douze disciples et leur dit en chemin: 18 «Nous montons à Jérusalem et le Fils de l'homme sera livré aux chefs des prêtres et aux spécialistes de la loi. Ils le condamneront à mort 19 et le livreront aux non-Juifs pour qu'ils se moquent de lui, le fouettent et le crucifient; le troisième jour il ressuscitera.»"

 

Matthieu 26:20-25

20 Le soir venu, il se mit à table avec les douze. 21 Pendant qu'ils mangeaient, il dit: «Je vous le dis en vérité, l'un de vous me trahira.»

22 Ils furent profondément attristés et chacun se mit à lui dire: «Est-ce moi, Seigneur?»

23 Il répondit: «Celui qui a mis la main dans le plat avec moi, c'est celui qui me trahira. 24 Le Fils de l'homme s'en va, conformément à ce qui est écrit à son sujet, mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est trahi! Mieux vaudrait pour cet homme qu'il ne soit pas né.»

25 Judas, celui qui le trahissait, prit la parole et dit: «Est-ce moi, maître?»

Jésus lui répondit: «Tu le dis.»

 

Actes des Apôtres 1:16-20

"16 «Mes frères, il fallait que s'accomplisse l'Ecriture, ce que le Saint-Esprit avait annoncé d'avance par la bouche de David au sujet de Judas, devenu le guide de ceux qui ont arrêté Jésus. 17 Il était l'un des nôtres et il avait part au même ministère. 18 Cet homme a acheté un champ avec le salaire du crime; il y est tombé en avant, s'est éventré et toutes ses entrailles sont sorties. 19 Tous les habitants de Jérusalem l'ont appris, c'est pourquoi ce champ a été appelé dans leur langue ‘Hakeldama', c'est-à-dire ‘le champ du sang'. 20 Or il est écrit dans le livre des Psaumes: Que sa maison devienne déserte et que personne ne l'habite! et: Qu'un autre prenne sa charge! " (    1.16 L'Ecriture : c'est-à-dire l'Ancien Testament.  -   1.20 Que sa maison… sa charge : citation des Psaumes 69.26 ; Psaumes 109.8. )

En trahissant Jésus, Judas a commis la plus grave erreur de l'histoire. Le Seigneur savait certes qu'il le trahirait, mais cela ne signifie pas qu'il ait été une marionnette entre les mains de Dieu. Il a fait son choix en toute liberté. Il 'a pas perdu sa relation avec Jésus : en réalité, il ne l'a jamais vraiment connu. L'expression "fils de perdition"  (Jean 17:12 : " Lorsque j'étais avec eux [dans le monde], je les gardais en ton nom. J'ai protégé ceux que tu m'as donnés et aucun d'eux ne s'est perdu, à part le fils de perdition afin que l'Ecriture soit accomplie. ") souligne qu'il n'a jamais été sauvé.

 

La vie de Judas peut nous être profitable en nous donnant l'occasion de nous pencher sur la question de notre engagement envers Dieu et de la présence du Saint-Esprit en nous. Sommes-nous de vrais disciples ou faisons-nous semblant de l'être, sans être réellement engagés ?

Le choix nous incombe : choisirons-nous le désespoir et la mort ou bien la repentance, le pardon, l'amour, l'espérance et la vie éternelle ?

La trahison de Judas a conduit Jésus à la mort afin que nous puissions choisir la seconde possibilité, qui est notre seule chance.

Que ferons-nous de Jésus ?

Accepterons-nous le cadeau qu'il nous offre ou le trahirons-nous comme Judas ?

 

Leçons à retenir :

-Des motifs et des projets foncièrement mauvais ouvre la porte à Satan, qui peut alors conduire à des maux encore plus grands

 

- Les conséquences du mal sont si dévastatrices que même des petits mensonges et de petits égarements ont de graves conséquences

 

- Le plan de Dieu se déroule conformément à son intention, même dans les circonstances les plus défavorables.

YannPatsy

Suivre Jésus, vois et viens.

http :paroleetpoesie.canalblog.com

121672973