LE LIVRE DES PROVERBES [34/37]

AVEC NOTE D'ETUDE

 

C – SAGESSE POUR LES RESPONSABLES

[Chap.[25 :1 au Chap. 31 :31]

[Proverbes de Salomon recueillis par les gens d'Ezéchias]



Proverbes d'Agur et de Lemuel [3/5]

Chapitre 29 - Versets 1 à 23



Proverbes 29 (Segond 21)



Des attitudes opposées

1 L'homme qui mérite des reproches et qui se montre réfractaire
sera brisé tout d'un coup, sans remède.

2 Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie;
quand le méchant domine, le peuple gémit.
3 L'homme qui aime la sagesse réjouit son père,
mais celui qui fréquente des prostituées gaspille sa fortune.
4 Un roi affermit son pays par le droit,
mais celui qui multiplie les impôts le ruine.
5 L'homme qui flatte son prochain
pose un piège sous ses pas.
6 La transgression de l'homme méchant tend un piège,
mais le juste triomphe et se réjouit.
7 Le juste connaît la cause des plus faibles,
tandis que le méchant ne comprend pas la connaissance.
8 Des moqueurs enflamment une ville,
tandis que des sages calment la colère.
9 Si un homme sage entre en procès avec un fou,
il aura beau se fâcher ou rire, la paix n'aura jamais lieu.
10 Les hommes sanguinaires détestent l'homme intègre,
tandis que les hommes droits protègent sa vie.
11 L'homme stupide affiche toute sa passion,
tandis que le sage y met un frein.
12 Quand celui qui domine prête attention aux paroles mensongères,
tous ses serviteurs sont méchants.
13 Le pauvre et l'oppresseur se rencontrent:
c'est l'Eternel qui éclaire la vue de l'un et de l'autre.

14 Un roi qui juge les faibles en toute vérité
aura son trône affermi pour toujours.
15 Le bâton et le reproche procurent la sagesse,
tandis que l'enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.
16 Quand les méchants prolifèrent, le péché prolifère,
mais les justes verront leur chute.

17 Corrige ton fils et il te laissera en repos,
il fera tes délices.
18 Quand il n'y a pas de révélation, le peuple ne connaît aucune retenue,
mais s'il respecte la loi, il est heureux.

19 Ce n'est pas par des paroles qu'on corrige un esclave:
même s'il comprend, il n'obéit pas.
20 Si tu vois un homme parler sans réfléchir,
il y a plus à attendre d'un homme stupide que de lui.
21 Si on gâte un esclave dès l'enfance,
il finit par se prendre pour un fils.
22 Le colérique pousse au conflit,
l'homme plein de fureur commet beaucoup de transgressions.
23 L'orgueil d'un homme le conduira à l'humiliation,
mais celui qui est humble d'esprit obtiendra la gloire.
24 Celui qui partage avec un voleur se déteste lui-même;
il entend bien la malédiction, mais il n'avoue pas.
25 C'est un piège que de trembler devant les hommes,
mais se confier en l'Eternel procure la sécurité.

26 Beaucoup recherchent la faveur de celui qui domine,
mais c'est l'Eternel qui rend justice à chacun.
27 L'homme injuste fait horreur aux justes,
et celui dont la voie est droite fait horreur aux méchants.

Notes de la Bible Segond 21

Proverbes 29

  • 29.24 Malédiction : celle qu'on lance contre le voleur inconnu (cf. Juges 17.2).





NOTE D'ETUDE



PROVERBES 29

 

Verset 29.1

1 L'homme qui mérite des reproches et qui se montre réfractaire
sera brisé tout d'un coup, sans remède.

 NOTE

Les Avertissements sont rarement accompagnés d’un compte à rebours. Nous ne pouvons pas savoir quand nous aurons notre dernière chance d’en tenir compte. Refuser de tenir compte d’une critique justifiée, c’est nous exposer à un désastre soudain. Le moment où l’on nous montre qu’un changement est nécessaire est le meilleur pour passer à l’action. Y a-t-il des correctifs qui auraient dû être apportés depuis longtemps, dans notre vie, et ne l’ont pas été ?

 

Verset 29.13

13 Le pauvre et l'oppresseur se rencontrent:
c'est l'Eternel qui éclaire la vue de l'un et de l'autre.
 

NOTE

Chacun dépend de Dieu pour voir, et même pour exister. Le pauvre et l’oppresseur ont tous deux reçu le don de la vue du même seigneur. Il les voit et les juge, et son jugement frappera ceux que la soif de posséder ou le pouvoir pousse à opprimer autrui.

 

Verset 29.15

15 Le bâton et le reproche procurent la sagesse,
tandis que l'enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.

NOTE

Les parents se lassent parfois de corriger leurs enfants. Il leur semble qu’ils sont sans cesse en train de harceler, de réprimander et de punir. Lorsque nous sommes tentés d’abandonner et de laisser les plus jeunes faire ce qu’ils veulent ou lorsque nous nous demandons si nous avons ruiné toute possibilité de relation d’amour avec eux, rappelons-nous qu’une discipline juste et ferme les aide à apprendre et que cet apprentissage les rend plus sages. Une éducation cohérente et aimante leur enseignera en fin de compte à se corriger eux-mêmes.

 

Verset 29.16

16 Quand les méchants prolifèrent, le péché prolifère,
mais les justes verront leur chute.

NOTE 

Quand les méchants dirigent, le péché prévaut. Dans toute organisation, que ce soit une Eglise, un commerce, une famille ou un gouvernement, l’atmosphère dépend en grande partie des responsables. Les subordonnés finissent par ressembler à leur chef. Quel genre de climat développons-nous, dans le cadre de nos responsabilités ?

 

Verset 29.18

18 Quand il n'y a pas de révélation, le peuple ne connaît aucune retenue,
mais s'il respecte la loi, il est heureux.

NOTE 

Le terme « révélation » désigne les paroles de Dieu transmises par les prophètes. Là où l’on ignore ou rejette son message, le crime et le péché sévissent. La moralité publique dépend de la connaissance de Dieu, mais aussi du respect de ses lois ; ces deux éléments sont nécessaires au bon fonctionnement des nations et des individus.

 

Verset 9.24

24 Celui qui partage avec un voleur se déteste lui-même;
il entend bien la malédiction, mais il n'avoue pas.

NOTE 

Le complice d’un voleur ne dira pas la vérité, même sous serment. Ainsi, par son parjure, il se fera tort à lui-même.

 

Verset 29.25

25 C'est un piège que de trembler devant les hommes,
mais se confier en l'Eternel procure la sécurité.

 NOTE

La peur que nous éprouvons devant des hommes peut entraver tous nos efforts. Elle peut aller jusqu’à nous faire craindre de sortir de chez nous. En revanche, la crainte de Dieu (faite de respect et de confiance envers lui) est libératrice. Pourquoi craindre des hommes qui ne peuvent infliger aucun mal éternel ? Dieu peut transformer le mal projeté par les autres en bien pour ceux qui se confient en lui.



('Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

L'original avec les mots d'aujourd'hui)

121672973