LE LIVRE DES PROVERBES [32/37]

AVEC NOTE D'ETUDE

 

C – SAGESSE POUR LES RESPONSABLES

[Chap.[25 :1 au Chap. 31 :31]

[Proverbes de Salomon recueillis par les gens d'Ezéchias]



Proverbes d'Agur et de Lemuel [3/5]

Chapitre 27 - Versets 1 à 23



Proverbes 27 (Segond 21)

1 Ne te vante pas du lendemain,
car tu ne sais pas ce qu'un jour peut amener.
2 Que ce soit un autre qui fasse ton éloge, et non ta bouche,
un étranger, et non tes lèvres.
3 La pierre est pesante, le sable est lourd,
mais l'irritation du fou pèse plus que l'un et l'autre.
4 La fureur est cruelle et la colère sans retenue,
mais qui tiendra devant la jalousie?
5 Mieux vaut un reproche ouvert
qu'une amitié cachée.
6 Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité,
tandis que les baisers d'un ennemi sont trompeurs.

7 Celui qui est rassasié piétine le rayon de miel,
tandis que celui qui a faim trouve doux tout ce qui est amer.
8 L'homme qui erre loin de chez lui
est pareil à l'oiseau qui erre loin de son nid.
9 L'huile et les parfums réjouissent le cœur,
et la douceur d'un ami vaut mieux que nos propres conseils.
10 N'abandonne pas ton ami, ni celui de ton père,
et n'entre pas dans la maison de ton frère, le jour où tu es dans la détresse!
Mieux vaut un voisin proche qu'un frère éloigné.
11 Mon fils, sois sage et réjouis mon cœur,
et je pourrai répondre à celui qui m'insulte.
12 L'homme prudent voit le mal et se met à l'abri,
mais ceux qui manquent d'expérience vont de l'avant et en subissent les conséquences.
13 Quelqu'un s'est porté garant pour un étranger? Prends son habit!
Il s'est engagé en faveur d'une inconnue? Exige de lui des gages!
14 Si quelqu'un bénit son prochain à haute voix et de grand matin,
c'est tenu pour une malédiction.
15 Une gouttière qui coule sans cesse un jour de pluie
et une femme querelleuse se ressemblent:
16 celui qui les retient retient du vent
et sa main cherche à attraper de l'huile.

17 Tout comme le fer aiguise le fer,
l'homme s'aiguise au contact de son prochain.
18 Celui qui soigne un figuier en mangera le fruit,
et celui qui veille sur son maître sera honoré.

19 Tout comme l'eau reflète un visage,
le cœur de l'homme reflète l'homme.
20 Le séjour des morts et le gouffre de perdition ne sont jamais rassasiés;
les yeux de l'homme non plus ne sont jamais rassasiés.
21 On juge la qualité de l'argent à l'aide du creuset et celle de l'or à l'aide du fourneau,
mais celle d'un homme d'après le bien que les autres disent de lui.

22 Même si tu broyais le fou dans un mortier,
au milieu des grains avec le pilon,
sa folie ne se séparerait pas de lui.

Appel à l'intégrité

23 Connais bien chacune de tes brebis,
donne tes soins à tes troupeaux,
24 car la richesse ne dure pas toujours.
Une couronne se transmet-elle indéfiniment?
25 Le foin est récolté, la verdure reparaît
et les herbes des montagnes sont rassemblées.
26 Les agneaux servent à t'habiller,
les boucs à payer un champ,
27 et le lait des chèvres suffit à ta nourriture, à celle de ta maison
et à l'entretien de tes servantes.

 

NOTE D'ETUDE CHAPITRE 27 – LIVRE DES PROVERBES

 

Verset 6

6 Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité,
tandis que les baisers d'un ennemi sont trompeurs.

Note :

Qui peut préférer les blessures d’un ami aux baisers d’un ennemi ? Celui qui tient compte de la source. Un ami qui a vos intérêts à cœur peut devoir vous donner un conseil désagréable, mais vous savez que c’est pour votre bien. Un ennemi, en revanche, peut murmurer de douces paroles et vous envoyer à la ruine sans aucun scrupule. Nous avons tendance à n’écouter que ce que nous voulons entendre même si c’est un ennemi qui le dit. Pourtant le conseil, même douloureux, d’un ami est de loin préférable.

 

Versets 15-16

15 Une gouttière qui coule sans cesse un jour de pluie
et une femme querelleuse se ressemblent:
16 celui qui les retient retient du vent
et sa main cherche à attraper de l'huile.

Note :

Le harcèlement que représente un flot constant de reproches ou de conseils non désirés est une forme de torture. Lorsque nous harcelons l’autre parce que nous pensons ne pas être entendus, nous gênons la communication plus que nous l’aidons. Si nous sommes tentés d’entrer dans cette habitude destructrice, prenons le temps d’analyser nos motivations : nous soucions-nous de nous-mêmes pour faire prévaloir notre volonté, pour avoir raison – ou de la personne que nous prétendons aider ? Si nous nous inquiétons vraiment pour les autres il y a des moyens plus efficaces de nous faire entendre. Surprenons-les avec des paroles de patience et d’amour, et nous verrons le résultat.

 

Verset 17

17 Tout comme le fer aiguise le fer,
l'homme s'aiguise au contact de son prochain.

Note :

La fréquentation de certaines personnes contribue à affiner la réflexion. Nous frotter à d’autres sensibilités permet de clarifier nos idées, de les perfectionner et de les retravailler pour aboutir à une meilleure perception des choses. Cela exige un partenariat où l’on puisse se lancer des défis mutuels et stimuler la réflexion où l’on se concentre sur l’idée sans impliquer les mots dans la discussion, où l’on sache attaquer la pensée et non le penseur. Deux amis qui confrontent leurs idées peuvent ainsi « s’aiguiser » mutuellement.

 

Verset 18

18 Celui qui soigne un figuier en mangera le fruit,
et celui qui veille sur son maître sera honoré.

Note

Avec tous les problèmes et soucis qu’un responsable doit gérer il peut facilement négliger ce qui mérite le plus d’attention : les employés ou volontaires fidèles (ceux qui « soignent  le figuier »). Ceux qui se tiennent derrière nous, qui travaillent dur et nous aident à accomplir notre tâche méritent de prendre part à notre succès. Veillons à ne pas les oublier dans tous nos projets, notre organisation et notre travail.

 

Verset 21

21 On juge la qualité de l'argent à l'aide du creuset et celle de l'or à l'aide du fourneau,
mais celle d'un homme d'après le bien que les autres disent de lui.

Note :

La réputation constitue un test. Les éloges m’influencent-ils ? Mon travail vise-t-il à les obtenir ? Est-ce que je travaille plus dur encore après en avoir reçu ? Notre attitude face au bien qu’on dit de nous révèle une partie de notre caractère. L’homme intègre ne se laisse pas influencer par les louanges. Il cherche avant tout à respecter ses convictions intérieures et accomplit son devoir indépendamment de ce qu’on peut dire ou ne pas dire.

 

Verset 23-27

23 Connais bien chacune de tes brebis,
donne tes soins à tes troupeaux,
24 car la richesse ne dure pas toujours.
Une couronne se transmet-elle indéfiniment?
25 Le foin est récolté, la verdure reparaît
et les herbes des montagnes sont rassemblées.
26 Les agneaux servent à t'habiller,
les boucs à payer un champ,
27 et le lait des chèvres suffit à ta nourriture, à celle de ta maison
et à l'entretien de tes servantes.

Note

Puisque la vie est incertaine, nous avons à préparer consciencieusement l’avenir, à agir avec prévoyance, en accordant une attention particulière à notre foyer, notre famille et notre activité. Nous sommes appelés à être des gérants responsables, comme un paysan avec ses terres et ses troupeaux. Pour les enfants de Dieu penser à l’avenir est un devoir et non une option.



('Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

L'original avec les mots d'aujourd'hui)

121672973