Capture d'écran 2020-06-24 06

DECLARATION DE VERITE

 

CREDO - je crois

 

8 - 11

 

Je choisis - Je me dépouille de - Je revêt - Je déclare

 

Je choisis d'offrir mon corps à Dieu

comme un sacrifice vivant et saint,

et les membres de mon corps

comme des armes pour la justice.

Je choisis de renouveler mon intelligence

par la Parole vivante de Dieu,

afin de pouvoir discerner

que la volonté de Dieu est

bonne agréable et parfaite.

Je me dépouille de ma vieille nature

et de sa tendance à pratiquer le mal

et je revêts ma nature nouvelle.

Je déclare être une nouvelle créature en Christ.

 

[Romains 6:13 - Romains 12:1,2 - 2Corinthiens 5:17

Colossiens 3:9,10]

.

(Romains 6:13)

"Ne mettez plus vos membres au service du péché comme des instruments de l'injustice, mais au contraire livrez-vous vous-mêmes à Dieu comme des morts revenus à la vie et mettez vos membres à son service comme des instruments de la justice. "

Note d'étude pour Romains 6:13

Dans l'expression "instruments de l'injustice", Paul utilise un terme qui peut désigner à la fois un outil et une arme. Nos compétences, nos capacités et notre corps peuvent être employés au service de nombreuses actions, bonnes ou mauvaises. Dans le péché, toutes les parties de notre corps sont vulnérables.  En Christ, elles peuvent toutes être un instrument utile pour le service. C'est l'objet du service qui fait toute la différence. Nous sommes pareils à des rayons laser, capables de faire des trous dans l'acier ou d'intervenir délicatement dans une opération de la cataracte. Sommes-nous prêts à nous donner entièrement à Dieu, en lui demandant de nous employer pour un bel objectif, pour sa gloire ?

 

(Romains 12:1,2)

"1 Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. Ce sera de votre part un culte raisonnable. 2 Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. "

Note d’étude pour Romains 2 :1,2

Dieu a pour ses enfants des plans qui sont bons, agréables et parfaits. Il veut que nous soyons transformés par le renouvellement de notre esprit et que nous vivions pour l’honorer et lui obéir. Puisqu’il désir le meilleur pour nous et qu’il a donné son Fils pour générer en nous la vie nouvelle, nous devrions joyeusement nous placer à son service comme des sacrifices vivants

Pour sacrifier un animal conformément à la loi, un prêtre le tuait, le coupait en morceaux et le plaçais sur l’autel. Les sacrifices étaient importants, mais dans l’Ancien-Testament déjà Dieu insistait sur le fait que l’obéissance du cœur était beaucoup plus importante :

-        (1Samuel 15 :22) : « Samuel dit: «L'Eternel trouve-t-il autant de plaisir dans les holocaustes et les sacrifices que dans l'obéissance à sa voix? Non, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices et l'écoute attentive vaut mieux que la graisse des béliers. »

-        (Psaumes 40 :7) : « *Tu ne désires ni sacrifice ni offrande, mais tu m'as ouvert les oreilles; tu ne demandes ni holocauste ni sacrifice pour le péché, »

-        (Amos 5 :21-24) : 21 Je déteste, je méprise vos fêtes,
je ne peux pas sentir vos assemblées.
22 Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes,
je n'y prend aucun plaisir,
et les veaux engraissés que vous offrez en sacrifice de communion,
je ne les regarde pas.
23 Eloigne de moi le bruit de tes cantiques:
je n'écoute pas le son de tes luths.
24 Mais que le droit jaillisse comme un cours d'eau,
et la justice comme un torrent qui n'arrête jamais de couler!

Le Seigneur s’attend à ce que nous nous offrions nous-mêmes, et non des animaux, en sacrifice vivant. Cela implique que nous renoncions à nos désirs jour après jour pour le suivre, mettions notre énergie et nos ressources à son service et comptions sur sa direction.

Paul appelle les chrétiens à ne pas imiter les comportements et les courants de ce monde, parce qu’ils ont généralement marqués par l’égocentrisme et porteur d’une mauvaise influence. La sagesse amène les croyants à s’abstenir de bien des manières à faire propre propres à leurs contemporains. Mais le non-conformisme aux valeurs de ce monde doit dépasser les simples questions de comportements et de mode ; ce doit être une caractéristique essentielle de notre manière de penser. Renoncer à la plupart des manières de faire du monde n’a aucun sens si c’est pour nous montrer par ailleurs orgueilleux, envieux, égoïstes, obstinés et arrogants. Ce n’est que lorsque le Saint-Esprit renouvelle, rééduque et réoriente notre esprit que nous sommes vraiment transformés.

-        (Romains 8 :5) : « En effet, ceux qui se conforment à leur nature propre se préoccupent des réalités de la nature humaine, tandis que ceux qui se conforment à l'Esprit sont préoccupés par ce qui est de l'Esprit. »

 

(2Corinthiens 5:17)

"Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. "

Note d’étude pour 2Corinthiens 5 :17 :

Les chrétiens sont renouvelés de l’intérieur, le Saint-Esprit leur donne une vie nouvelle et ils sont transformés. Nous ne sommes pas réformés, réhabilités ou rééduqués, nous sommes recréés (nouvelles créatures) et sommes en relation vitale avec Christ :

-        (Colossiens 2 :6,7) : « 6 Ainsi donc, tout comme vous avez accueilli le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui; 7 soyez enracinés et fondés en lui, affermis dans la foi telle qu'elle vous a été enseignée, et soyez-en riches en exprimant votre reconnaissance à Dieu. »

[Marchez en lui : ou vivez dans l'union avec lui, c'est-à-dire en menant une vie modelée par lui.]

A la conversion, nous ne tournons pas seulement une nouvelle page, nous entamons une nouvelle vie avec un nouveau maître.

Ce renouvellement est une affaire individuelle, mais pas seulement : une nouvelle énergie créatrice a surgi avec Christ. A côté de nouvelles personnes, il y a une nouvelle alliance, une nouvelle perspective, un nouveau corps, un nouveau peuple. La nouveauté concerne l’ensemble de la création. Ce n’est pas un changement superficiel bientôt dépassé par une autre nouveauté, c’est un ordre créationnel entièrement nouveau sous l’autorité de Christ, qui implique une nouvelle manière de regarder les hommes et la création. Notre vie reflète-t-elle cette perspective ?

 

(Colossiens 3:9,10)

"9 Ne vous mentez pas les uns aux autres, car vous vous êtes dépouillés du vieil homme et de ses manières d'agir, 10 vous avez revêtu l'homme nouveau qui se renouvelle pour parvenir à la vraie connaissance, conformément à l'image de celui qui l'a créé. "

Note d’étude de Colossiens 3 :9,10 :

Nous débarrasser de toute pratique mauvaise et immorale nous permettra de suivre l’enseignement de Christ sans réserve. Paul encourage les fidèles à demeurer fidèle à leur confession de foi. Il doivent quitter leur ancienne vie et revêtir la nouvelle nature que Christ leur donne. Suis-je fidèle à ma promesse  de suivre Christ.

Le mensonge rompt l’unité en détruisant la confiance. Il brise les relations et peut conduire à de graves conflits dans l’Eglise. Méfions-nous donc des exagérations, ne répétons pas les rumeurs et les commérages et n’essayons pas de nous mettre en valeur. Restons fidèles à la vérité.

Jésus veut purifier notre vie et son Eglise et cela touche aussi bien le domaine de la sexualité que celui de la parole. Il n’y a pas de place dans le royaume de Dieu, pour l’égocentrisme sexuel, les ragots, l’irritation ou la médisance. Il s’agit au contraire de briller dans le monde par la démonstration d’un amour, d’une foi et d’une espérance authentique

Revêtir l’homme nouveau signifie que notre conduite doit refléter notre foi : si nous sommes chrétiens, agissons comme tels. Être chrétiens ce n’est pas seulement prendre de bonnes résolutions ou avoir de bonnes intentions, c’est agir de la bonne manière. Nous avons à nous débarrasser des pratiques mauvaises et à entrer dans ce que Jésus enseigne. Sommes-nous fidèles à notre engagement envers Christ ? De quels « vieux habits » devrions-nous encore nous débarrasser ?

En tant que chrétiens, nous suivons une formation continue. Plus nous connaissons Christ et son œuvre, plus nous sommes transformés à son image. Ne cessons jamais d’apprendre et d’obéir, car ce processus d’apprentissage dure toute la vie. Ce n’est pas une raison pour nous laisser aller, mais un encouragement à rechercher les riches trésors de al croissance dans la foi. Rester dans la volonté de Dieu demande de la mise en pratique, un examen constant, de la patience et de la concentration.