un petit témoignage rempli d ‘ Amour pour vous .

 

 Bonjour à tous et à toutes frères et sœurs en Christ,

je  voulais juste vous témoigner que durant ces derniers semaines  et encore hier j ‘ai dû faire face à  la souffrance d’une fille pour sa mère, à savoir moi même , face à ma Maman qui m ‘ a toujours préférée à mon frère aîné, me rejetait , étant la cadette , et pourtant  j ‘étais à son chevet non pas par devoir, car je lui ai pardonné il y a très longtemps ,  mais par amour vis à vis de son prochain et pour lui donner l ‘ Amour que Christ m ‘ a donné .

 . Maman s ‘accrochait à son dernier souffle de vie aux urgences, victime d’un insuffisance cardiaque , respiratoire à cause des œdèmes  et cette eau qui montait jusqu’au poumons , pour le samu , peu de chance pour eux  , dans mon cœur un cri d ‘espérance et la foi absolue car nous sommes tous entre les mains de notre Seigneur et  c’est par la foi et par l ‘esprit que nous marchons , seule sa volonté compte , accepter de dépendre de lui , parfois pas facile car le doute s ‘ installe  mais  comme il est écrit « heureux ceux qui ont cru sans voir «  alors Maman a vu sa guérison .

 Le Seigneur lui seul a choisi de la garder et il y a forcement une raison , dans cette période  difficile pour certains qui vivent le confinement, la covid19, la peur, l ‘angoisse , et inutile de vous rappeler car vous le savez,  que

 l ‘Esprit du Seigneur est là , le Seigneur est vivant, quelques soient les  circonstances et je suis un témoin pour avoir traverser une terrible période , permis   d’autres mais celle ci , assez difficile , et   je suis restée dans 

 l ‘espérance , l’ Amour du Seigneur et par la foi malgré ma fatigue physique , j ‘étais débout par sa force par sa Grâce . 

 j ‘ai fait  face à mes doutes mais immédiatement une multitude de versets bibliques envahissaient mon esprit pour rappeler que nous avons un esprit fort , et non pas un esprit de timidité et d ‘autres sur le combat, la miséricorde , la victoire et tant d ‘autres qu’ils me nourrissaient. 

 . Voyez vous les circonstances  me suivent  en cette période , le combat est journalier comme il doit l ‘être  et surtout je m ‘en tiens à  l’obéissance  seule , à notre Seigneur et à la confiance seule à notre Seigneur et ainsi affronter toutes les difficultés qui se présentent et avec modestie je peux vous assurer il y en a en nombre depuis ces derniers temps . 

  Vous savez si Maman n ‘avait pas pu survivre  , l ‘essentiel pour moi c ‘était qu’elle parte dans les bras d ‘ Amour de  Notre  Seigneur et dans mon cœur il m ‘ a préparé et comme je m ‘en suis rappelée, j ‘ai sa paix , la sienne .

 Malgré cette épreuve  , hier encore,  j ‘ai dû faire face à la mort de mon cousin germain avec lequel j’ai grandi , il  est décédé hier  à l ‘hôpital de la Timone . J ‘ai  beaucoup appris du Seigneur .  

  Voyez vous cette peine m ‘a permis de témoigner de ma vie en Christ,  comme je ne l’avais jamais fait en milieu hospitalier . Un milieu ou la maladie règne  et la guérison aussi .  Le Seigneur m ‘a permis de rester debout comme un soldat du Christ , un témoin, un instrument entre ses mains , alors dans mon esprit la vérité  , la vérité vous affranchira, les paroles de vérité vivent :   ils nous a tous délivrés de la peur, il a donné l ‘espérance  , nous avons sa protection et encore encore . 

 Chacun est livre de penser , chacun est libre d ‘agir , et il fallait que je vous dise que j ‘ai choisi mon combat pour les âmes perdues , pour moi même aussi quand les doutes arrivent ,  car ma chair me fait défaut et parfois pas si facile de la combattre , alors ma prière est ma respiration .

  J ‘ai vécu avec les soignants  ces derniers semaines pour avoir porter la sur-blouse les gants les masques , restée à distance , et c ‘est avec  foi que je peux témoigner que la peur ne ma’ jamais envahi malgré les heures passées  en milieu  hospitalier,  de voir la force de travail des soignants  durant cette période  et me dire que les pensées  du Seigneur sont insondables , que son Esprit est présent et de ne pas douter , ne de ne pas se  poser des questions du pourquoi, du comment  car seule sa volonté compte , et de ne pas rentrer dans des discussions qui pourraient nous entraîner sur des voies qui ne sont pas  celles du Seigneur car l ‘ennemi est là . 

 Alors j ‘ai décidé de vous donner tout ce que j’avais sur  mon cœur , et je vous dis à bientôt de vous revoir tous et toutes ,chez Annie et Christian qui nous invitent avec Amour Fraternel et Jérôme aussi pour la paella ,  et  je ne veux pas laisser encore au  temps de pouvoir  nous séparer d ‘avantages  , Soyez tous conduits, fortifiés, restez bénis . 

 Sentez vous libres . 

 Fraternellement  

 Marie Juliette

[et José se joint à moi car lui aussi a souffert de la Covid19,  pour cette séparation, et il est aussi mal à l ‘ aise   devant une caméra .]  

 

121672973