JESUS ET MOI

 

Je suis la résurrection et la vie.

Celui qui croit en moi vivra,

 même s’il meurt

(Jean 11.25)

 

Lecture proposée : (Jean 10.14-30)

14 Moi, je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent, 15 tout comme le Père me connaît et comme je connais le Père. Je donne ma vie pour mes brebis. 16 J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos; celles-là aussi, il faut que je les amène; elles écouteront ma voix et il y aura un seul troupeau, un seul berger. 17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. 18 Personne ne me l'enlève, mais je la donne de moi-même. J'ai le pouvoir de la donner et j'ai le pouvoir de la reprendre. Tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père.»
19 Ces paroles provoquèrent de nouveau une division parmi les Juifs. 20 Beaucoup d'entre eux disaient: «Il a un démon, il est fou. Pourquoi l'écoutez-vous?» 21 D'autres disaient: «Ce ne sont pas les paroles d'un démoniaque. Un démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles?»
22 On célébrait alors à Jérusalem la fête de la dédicace. C'était l'hiver. 23 Jésus marchait dans le temple, sous le portique de Salomon. 24 Les Juifs l'entourèrent et lui dirent: «Jusqu'à quand nous laisseras-tu dans l'incertitude? Si tu es le Messie, dis-le-nous franchement.»
25 Jésus leur répondit: «Je vous l'ai dit et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père témoignent en ma faveur, 26 mais vous ne croyez pas parce que vous ne faites pas partie de mes brebis, [comme je vous l'ai dit]. 27 Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. 28 Je leur donne la vie éternelle. Elles ne périront jamais et personne ne pourra les arracher à ma main. 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous et personne ne peut les arracher à la main de mon Père. 30 Le Père et moi, nous sommes un.»

                                                                                                   

Jean, dans son Evangile, a relaté fidèlement ce que dit Jésus-Christ de lui-même. Le Je suis énigmatique et imprononçable de l’Ancien Testament se révèle et emploi des images qui dépeignent nos aspirations les plus profondes.

 

Approprions-nous ces textes pour réaliser pleinement tout ce que Jésus-Christ a fait pour nous. Tu dis, Seigneur : Je suis le pain de vie (Jean 6 :35).C’est vrai, je suis venue à toi et tu rassasies mon cœur jour après jour. J’ai cru en toi et tu désaltères mon âme.

 

Tu dis : Je suis la lumière du monde(Jean 8 :12).Moi, je ne marche plus dans les ténèbres. Je te suis et tu illumines ma vie.

 

Tu dis : C’est moi qui suis la porte. Celui qui entre par moi sera sauvé (Jean 10 :9) [C'est moi qui suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et sortira, et il trouvera de quoi se nourrir. ] . Je suis passée par cette porte, tu m’as sauvée. Je suis libre, aucun verrou. Je repose dans de verts pâturages.

 

Tu dis : Je suis le bon berger [Jean 10 :11 :[ Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.]. Tu as donné ta vie pour moi, je suis en sécurité auprès de toi, nul ne me ravira de ta main.

 

Tu dis : Je suis la résurrection et la vie [jean 11 :25 : [«C'est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt;].J’ai confiance en toi et je sais que je ne mourrai jamais. Tu me donnes la vie éternelle.

 puisse m’introduire auprès de ton Père.

 Tu dis aussi : Je suis le cep, vous êtes les sarments[Jean 15 :5 : [Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.]. Je veux demeurer en toi et porter beaucoup de fruits, car je ne peux rien sans toi.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Régine Heitz)

 

121672973