Faire les œuvres de Jésus et même bien plus

 

PENSEE SUR JEAN 14:12

 

« en vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers mon Père ».

 

nb : si vous relevez un manquement dans la transcription, nous vous remercions par avance de bien vouloir nous le (s) faire connaître en commentaire pour nous permettre de rectifier.]

 

Le mot « œuvre », ici, décrit une action, ce pour quoi chacun est employé ; c'est une sorte de travail, l'emploi des ouvriers au quotidien, régulier.

 

Ce n'est pas la prière qui nous rend aptes à des œuvres plus grandes : La prière EST l’œuvre plus grande.

 

Souvent, nous, nous considérons la prière comme un exercice rationnel de nos facultés spirituelles pour nous préparer au travail en Dieu, pour Dieu, avec Dieu. Pour nous la prière servirait à nous préparer à œuvrer pour Dieu, alors qu'en réalité, Jésus n'enseigne pas cela.

 

Jésus nous enseigne que la prière est l’œuvre de Dieu.

La prière est la mise en œuvre du miracle de la rédemption en nous : Dieu m'a racheté et parce que Dieu m'a racheté je peux prier.

La prière est l'action qui suit la rédemption, le miracle de la rédemption de Christ dans ma vie.

Ainsi, grâce à l'action permanente de Dieu,cette prière, cette œuvre, va amener chez les autres le même miracle.

 

Dieu nous demande d'être ouvrier pour la moisson.

Dieu nous demande, non pas de construire des cathédrales, mais d'être des ouvriers pour que le plus grand nombre puisse avoir accès à la grâce de Dieu et à la rédemption.

Donc, cette prière est l’œuvre de Jésus, de Dieu en nous et pour Lui ; et c'est en réponse à la prière que les fruits sont donnés.

 

Mais n'oublions jamais que notre prière se fonde sur l'agonie du Rédempteur et non sur la nôtre (ce n'est pas parce que moi je souffre dans la prière que Dieu va entendre : je peux prier parce que Christ a souffert pour moi.

Par ailleurs, Jésus nous dit que c'est la prière de l'enfant que Dieu exauce, pas la prière intellectuelle remplie de connaissance, donc sachons être simple dans la prière. (Genèse 21: 15-17) [15 Quand l'eau de l'outre fut épuisée, elle laissa l'enfant sous un des arbrisseaux 16 et alla s'asseoir vis-à-vis, à la distance d'une portée d'arc, car elle se disait: «Je ne veux pas voir mourir mon enfant!» Elle s'assit donc vis-à-vis de lui et se mit à pleurer tout haut.
17 Dieu entendit les cris de l'enfant. L'ange de Dieu appela Agar depuis le ciel et lui dit: «Qu'as-tu, Agar? N'aie pas peur, car Dieu a entendu les cris de l'enfant là où il se trouve. »

 

15 Mais les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi furent indignés à la vue des choses merveilleuses qu'il avait faites et des enfants qui criaient dans le temple: «Hosanna au Fils de David!» 16 Ils lui dirent: «Entends-tu ce qu'ils disent?»
«Oui, leur répondit Jésus. N'avez-vous jamais lu ces paroles: Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et des nourrissons ?» (Matthieu 21:15,16)

 

Comment être simple dans la prière ? Efficace dans la prière ?

 

Jésus nous donne l'information puisqu'il nous dit :

 

« 15 i vous m'aimez, respectez mes commandements. 16 Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu'il reste éternellement avec vous: 17 l'Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas accepter parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. [Mais] vous, vous le connaissez, car il reste avec vous et il sera en vous. 18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. 19 Encore un peu de temps et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez parce que je vis et que vous vivrez aussi. 20 Ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi et moi en vous. »

(Jean 14:15-20)

 

Donc, il nous dit qu'il nous envoie le Saint-Esprit, le consolateur et c'est en allant au Père que Christ nous envoie le consolateur. C'est ainsi qu'il dit à ses disciples : « Si je ne vais pas au Père vous ne pourrez recevoir le Saint-Esprit. » :

« Cependant, je vous dis la vérité: il vaut mieux pour vous que je m'en aille. En effet, si je ne m'en vais pas, le défenseur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai  »(Jean 16:7)

 

(c'est pour cela qu'il peut dire au verset 12 (chap.14 de Jean) : «En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers mon Père. »

 

Prenons un autre passage : Romains 8:26 : « De même l'Esprit aussi nous vient en aide dans notre faiblesse. En effet, nous ne savons pas ce qu'il convient de demander dans nos prières, mais l'Esprit lui-même intercède [pour nous] par des soupirs que les mots ne peuvent exprimer.  »

 

cela implique bien que c'est par l'Esprit-Saint que la prière est efficace.

 

Voyons en Jacques 15 : 16b: (a) Avouez-vous [donc] vos fautes les uns aux autres et priez les uns pour les autres afin d'être guéris. (b) La prière du juste agit avec une grande force.

 

La prière est agissante et efficace parce qu'elle est réalisée par le Saint-Esprit qui agit en profondeur, qui sait exprimer des choses que nous sommes incapables d'exprimer, qui connaît les choses dont parfois nous n'avons même pas conscience.

 

Quelques que soient les circonstances dans lesquelles Dieu nous place, notre devoir est de prier.

Ne nous laissons jamais aller à penser « je ne sers à rien là où je suis en ce moment » car il est évident que vous ne pouvez pas servir à quelque chose là où vous n'êtes pas. !

 

Dieu est souverain et il vous a conduit dans diverses circonstances à l'endroit où nous sommes,et ce n'est pas un hasard. Nous y sommes utiles car nous avons à y prier, à prier quel que soit le lieu, le moment.

 

[Hasard : !!! Pseudonyme de Dieu lorsqu'il veut être discret!] [Théophile Gauthier]

 

Prions sans cesse :

« Priez sans cesse, » (1Thessaloniciens 5:17)

 

Une fois qu'on a compris l'action de l'Esprit-Saint en nous, nous pouvons lire Jean 14:13 : « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai afin que la gloire du Père soit révélée dans le Fils. »

pour comprendre que toute l'action de la prière est là (surtout que le verbe « demandez » si je le traduis littéralement vient du grec qui veut dire : tout ce que vous serez amenés à me demander en mon nom, par le Saint-Esprit, je le ferai).[par le miracle de la rédemption].

 

Trop souvent nous attendons pour prier d'être stimulé par nos émotions ! Attendre un mouvement émotionnel pour s'engager dans la prière est la forme la plus grave de l'égoïsme spirituel. Car, en fait, on attend que ce soit nous, pour nous, de nous, par nous, alors que ce doit être par l'Esprit pour Dieu, en Christ, et là on rend toute la gloire à Dieu et à Christ, afin que Christ soit glorifié comme lui dans le texte.

 

Nous sommes en réalité des ouvriers, et l'ouvrier agit en fonction de ce qu'a dit le « Chef » et le verbe que nous avons lu dans le verset douze (demandez) fera les œuvres. CE A QUOI CHACUN EST EMPLOYE C'EST LA PRIERE .

 

Combien nous serons étonnés en découvrant, lorsque le voile se lèvera, la-haut, les âmes que nous avons moissonnées simplement en ayant pris l'habitude de demander à Jésus-Christ ce que nous devons faire.

 

Que Dieu vous bénisse !

 

Pensées sur la Parole