MINISTRE DES FINANCES JOYEUX !

 

Tout joyeux, il poursuivit sa route.   (Actes 8.39)

 

Lecture proposée : (Actes 8.26-39)

26 Un ange du Seigneur s'adressa à Philippe en disant: «Lève-toi et va en direction du sud, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert.» 27 Il se leva et partit. Or un eunuque éthiopien, haut fonctionnaire de Candace, la reine d'Ethiopie, et administrateur de tous ses trésors, était venu à Jérusalem pour adorer. 28 Il repartait, assis sur son char, et lisait le prophète Esaïe. 29 L'Esprit dit à Philippe: «Avance et approche-toi de ce char.» 30 Philippe accourut et entendit l'Ethiopien lire le prophète Esaïe. Il lui dit: «Comprends-tu ce que tu lis?» 31 L'homme répondit: «Comment le pourrais-je, si personne ne me l'explique?» et invita Philippe à monter et à s'asseoir avec lui. 32 Le passage de l'Ecriture qu'il lisait était celui-ci: Il a été conduit comme une brebis à l'abattoir et, pareil à un agneau muet devant celui qui le tond, il n'ouvre pas la bouche. 33Dans son humiliation, la justice lui a été refusée. Et sa génération, qui en parlera? En effet, sa vie a été supprimée de la terre. 
34 L'eunuque dit à Philippe: «Je t'en prie, à propos de qui le prophète dit-il cela? Est-ce à propos de lui-même ou de quelqu'un d'autre?» 35 Alors Philippe prit la parole et, en partant de ce texte de l'Ecriture, il lui annonça la bonne nouvelle de Jésus.
36 Comme ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à un point d'eau. L'eunuque dit: «Voici de l'eau. Qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé?» 37 [Philippe dit: «Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible.» L'eunuque répondit: «Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.»] 38 Il fit arrêter le char. Philippe et l'eunuque descendirent tous les deux dans l'eau et Philippe baptisa l'eunuque. 39 Quand ils furent sortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe et l'eunuque ne le vit plus. Il poursuivit sa route tout joyeux.

Cette rareté existe bel et bien ! Une preuve : cette histoire qui se déroule quelques années après la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. Il s’agit du ministre des Finances de la reine d’Ethiopie.

 

Bien des hauts fonctionnaires aux finances sont aujourd’hui pleins de soucis, et on peut bien les comprendre face à la versatilité des cours de la Bourse ! Alors, comment ce ministre est-il parvenu à continuer, tout joyeux, son long chemin de Jérusalem à l’Afrique ?

 

D’abord, il revient de son pèlerinage spirituel avec un rouleau du prophète Esaïe, précieux trésor contenant un message d’espoir pour un peuple rebelle et moralement malade. Il lit ce livre qui parle d’un Dieu qui veut faire grâce, à condition qu’on l’écoute !

 

Ensuite, ce dignitaire est rejoint par l’évangéliste Philippe. Celui-ci lui explique : par l’image d’une brebis qu’on mène à l’abattoir et celle d’un agneau muet, Esaïe décrit à l’avance l’humiliation future du Messie Jésus, venu offrir sa vie sans défaut en sacrifice pour le pardon de nos péchés. (Esaïe 53 [1] et lecture proposée).

 

Finalement, cet homme en quête de vérité comprend et accepte cette bonne nouvelle pour lui-même. Aussitôt, il ouvre tout son cœur au Seigneur et témoigne de sa foi par l’obéissance du baptême.

 

La foi spontanée de cet homme m’impressionne, alors n’hésitons pas à l’imiter, pour notre joie !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Reynald Kuffer)

 

 

[1]

Esaïe 53 (Segond 21)

1 *Qui a cru à notre prédication?
A qui le bras de l'Eternel a-t-il été révélé? 
2 Il a grandi devant lui comme une jeune plante,
comme un rejeton qui sort d'une terre toute sèche.
Il n'avait ni beauté ni splendeur propre à attirer nos regards,
et son aspect n'avait rien pour nous plaire.
3 Méprisé et délaissé par les hommes,
homme de douleur, habitué à la souffrance,
il était pareil à celui face auquel on détourne la tête:
nous l'avons méprisé, nous n'avons fait aucun cas de lui.
4 Pourtant, *ce sont nos souffrances qu'il a portées,
c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé.
Et nous, nous l'avons considéré comme puni,
frappé par Dieu et humilié.
5 Mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions,
brisé à cause de nos fautes:
la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui,
et *c'est par ses blessures que nous sommes guéris.
6 Nous étions tous comme des brebis égarées:
chacun suivait sa propre voie,
et l'Eternel a fait retomber sur lui nos fautes à tous.
7 Il a été maltraité, il s'est humilié
et n'a pas ouvert la bouche.
*Pareil à un agneau qu'on mène à l'abattoir,
à une brebis muette devant ceux qui la tondent,
il n'a pas ouvert la bouche.
8 Il a été enlevé sous la contrainte et sous le jugement,
et dans sa génération qui s'est inquiété de son sort?
Qui s'est soucié de ce qu'il était exclu de la terre des vivants,
frappé à cause de la révolte de mon peuple?
9 On a mis son tombeau parmi les méchants,
sa tombe avec le riche,
alors qu'il *n'avait pas commis de violence
et qu'il n'y avait pas eu de tromperie dans sa bouche.
10 L'Eternel a voulu le briser par la souffrance.
Si tu fais de sa vie un sacrifice de culpabilité,
il verra une descendance et vivra longtemps,
et la volonté de l'Eternel sera accomplie par son intermédiaire.
11 Après tant de trouble, il verra la lumière et sera satisfait.
Par sa connaissance, mon serviteur juste procurera la justice à beaucoup d'hommes;
c'est lui qui portera leurs fautes.
12 Voilà pourquoi je lui donnerai sa part au milieu de beaucoup 
et il partagera le butin avec les puissants:
parce qu'il s'est dépouillé lui-même jusqu'à la mort
et qu'il *a été compté parmi les criminels,
parce qu'il a porté le péché de beaucoup d'hommes
et qu'il est intervenu en faveur des coupables
.


Notes de la Bible Segond 21

Esaïe 53

  • 53.1 Qui… révélé : cité en Jean 12.38 [insi s'accomplit la parole annoncée par le prophète Esaïe: Seigneur, qui a cru à notre prédication? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé? ] et partiellement en Romains 10.16 [Mais tous n'ont pas obéi à la bonne nouvelle. En effet, Esaïe dit: Seigneur, qui a cru à notre prédication? ].

  • 53.4 Ce sont… chargé : cité en Matthieu 8.17 [Ainsi s'accomplit ce que le prophète Esaïe avait annoncé: Il a pris nos faiblesses et il s'est chargé de nos maladies] en rapport avec le ministère de guérison de Jésus.

  • 53.6 C'est par… égarées : cité en 1 Pierre 2.24, 25 [4 lui qui a lui-même porté nos péchés dans son corps à la croix afin que, libérés du péché, nous vivions pour la justice. C'est par ses blessures que vous avez été guéris.  25 Vous étiez en effet comme des brebis égarées, mais maintenant vous êtes retournés vers le berger et le protecteur de votre âme.].

  • 53.8 Pareil… terre : lu par l'eunuque éthiopien en Actes 8.32-33 [32 Le passage de l'Ecriture qu'il lisait était celui-ci: Il a été conduit comme une brebis à l'abattoir et, pareil à un agneau muet devant celui qui le tond, il n'ouvre pas la bouche. 33Dans son humiliation, la justice lui a été refusée. Et sa génération, qui en parlera? En effet, sa vie a été supprimée de la terre.]d'après la Septante.

  • 53.9 N'avait… bouche : cité en 1 Pierre 2.22 [lui qui n'a pas commis de péché et dans la bouche duquel on n'a pas trouvé de tromperie,].

  • 53.12 A été compté parmi les criminels : cité en Marc 15.28 [[Ainsi fut accompli ce que dit l'Ecriture: Il a été compté parmi les criminels.]] ; Luc 22.37 [En effet, je vous le dis, il faut que s'accomplisse [encore] dans ma personne ce texte de l'Ecriture: Il a été compté parmi les criminels. Et ce qui me concerne est sur le point de se réaliser.» ] en rapport avec l'arrestation de Jésus.

 

Ichtus (2)