LA COURSE

 

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix,

ou que j’aie déjà atteint la perfection ;

mais je cours, pour tâcher de le saisir

puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ.   

(Philippiens 3.12)

 

Lecture proposée : (1 Corinthiens 9.24-25)

24 Ne savez-vous pas que les concurrents dans le stade courent tous, mais qu'un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter. 25 Tous les athlètes s'imposent toutes sortes de privations, et ils le font pour obtenir une couronne qui va se détruire; mais nous, c'est pour une couronne indestructible.

 

 

« J’admire » ces athlètes qui font des 100 mètres, 1000 mètres, course de relais, marathon… Quelle que soit la longueur de la course, ces sportifs n’ont qu’un seul but : arriver au bout le plus vite possible. On m’a dit souvent que l’important était de participer et non d’être le premier.

 

C’est vrai aussi dans nos vies spirituelles. Mais rappelons-nous les paroles de Paul : Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. (Philippiens 3.14). Dans nos courses spirituelles, fonçons vers le but que Dieu nous propose ; fonçons avec l’envie de gagner, fonçons pour remporter la course. Débarrassons-nous des fardeaux qui nous encombrent et courons vers la victoire. Rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte…. (Hébreux 12.1) [Nous donc aussi, puisque nous sommes entourés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance l'épreuve qui nous est proposée.].

 

Dieu nous demande de nous maintenir dans la course quoi qu’il arrive, car même si des montagnes se dressent devant nous, nous savons que Dieu les aplanira afin que nous puissions aller jusqu’au bout. Durant notre course, pensons à prier sans cesse notre Seigneur, à nous abreuver de l’eau vive qu’il nous donne afin de ne pas tomber en déshydratation spirituelle.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – José Petrocchi)

Ichtus (2)