LA PAROLE EST JOIE

 

Oh ! Que j’aime ta Loi ! Je la médite tout le jour (Psaume 119.97)

 

Lecture proposée : (Psaume 119.97-104)

97 Combien j'aime ta loi!
Je la médite toute la journée.
98 Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis,
car je les ai toujours avec moi.
99 Je suis plus perspicace que tous mes maîtres,
car je médite tes instructions.
100 J'ai plus d'intelligence que les vieillards,
car je respecte tes décrets.
101 J'écarte mes pas de tout mauvais chemin
afin de me conformer à ta parole.
102 Je ne me détourne pas de tes sentences,
car c'est toi qui me les as enseignées.
103 Que tes paroles sont douces pour mon palais!
Elles sont plus douces que le miel à ma bouche.
104 Grâce à tes décrets je deviens intelligent,
c'est pourquoi je déteste toute voie de mensonge.

 

DE LA PAROLE…

 

Même convaincus de la nécessité de lire quotidiennement la Bible et de la mettre en pratique, avec le temps, il nous arrive de voir cette lecture comme une obligation qui nous pèse. Nous ne savons pas trop pourquoi, après avoir décidé avec un cœur sincère de nous laisser enseigner par l’Ecriture, nous ressentons les pressions de la vie se resserrer progressivement sur nous. Un agenda de plus en plus compliqué, des demandes astreignantes, des besoins pressants -tout tend à nous éloigner de notre temps de méditation. Notre ennemi s’en assure et Dieu, lui, le permet- c’est un test de notre attachement à la Parole de vie.

 

Mais, quand bien même nous y resterions attachés, nous passons par des temps d’émerveillement ainsi que par des temps d’indifférence passive. Ainsi va la nature humaine. Ce qui nous passionne un jour nous rebute le lendemain, même lorsqu’il s’agit d’une activité aussi essentielle que la lecture de la Parole de Dieu.

 

Comment donc entretenir notre passion pour les Ecritures ? Peut-être est-elle liée à la manière dont nous les voyons. Il nous arrive facilement de les considérer comme des reliques surannées non pertinentes -sans lien avec le multiculturalisme ambiant et les découvertes technologiques actuelles. Nous devons nous souvenir que le cœur humain, depuis des milliers d’années, n’a pas changé. Il est égocentrique, enclin au péché et toujours insatisfait.

 

AUX ACTES…

 

Si vous considérez la Bible comme un recueil d’écrits anciens, elle pourrait bien vous captiver, mais elle n’aura jamais un grand impact sur votre vie. Mais, si vous la considérez comme le recueil des oracles de Dieu, la clé qui ouvre les voies secrètes de la vie, elle aura un pouvoir de transformation exceptionnel. La Parole de Dieu ne peut faire moins -elle insuffle la vie dans des âmes mortes, ressuscite ce qui était mourant et réveille ce qui était endormi.

 

Quand la Bible devient ennuyeuse pour vous, c’est peut-être que vous êtes parvenu à un plateau spirituel dans votre marche avec Dieu. Demandez-lui de vous emmener plus loin. Il est impossible d’imaginer qu’un père rejette une telle demande de la part de son enfant.

 

 (Extrait du livre « 365 méditations Dans ses Pas – Chris Tiegreen)

Ichtus (2)