La seule façon de rectifier nos valeurs est

 (....) de voir les choses

non à la lumière du temps

mais à celle de l'éternité.

(William Barclay)

 

Rectifier nos valeurs-William Barclay DSCN3589

 

William Barclay (born 5 December 1907 in Wick, Scotland; died 24 January 1978 in Glasgow, Scotland) was a Scottish author, radio and television presenter, Church of Scotland minister, and Professor of Divinity and Biblical Criticism at the University of Glasgow. He wrote a popular set of Bible commentaries on the New Testament that sold 1.5 million copies.

Barclay's father was a bank manager. He attended Dalziel High School in Motherwell and then studied classics at the University of Glasgow 1925–1929, before studying divinity. He studied at the University of Marburg during the year 1932-33. After being ordained in the Church of Scotland in 1933, he was minister at Trinity Church Renfrew from 1933 to 1946, afterwards returning to the University of Glasgow as lecturer in New Testament from 1947, and as Professor of Divinity and Biblical Criticism from 1963.

 

William Barclay (né le 5 décembre 1907 à Wick, en Écosse; décédé le 24 janvier 1978 à Glasgow, en Écosse) était un auteur, présentateur de radio et de télévision écossais, ministre de l'Église d'Écosse et professeur de théologie, de critique biblique à l'Université de Glasgow. Il a écrit un ensemble populaire de commentaires bibliques sur le Nouveau Testament qui s'est vendu à 1,5 million d'exemplaires.

Le père de Barclay était directeur de banque. William Barclay a fréquenté le Dalziel High School à Motherwell, puis a étudié les classiques à l'Université de Glasgow de 1925 à 1929, avant d'étudier la théologie. Il a étudié à l'Université de Marburg au cours de l'année 1932-1933. Après avoir été ordonné dans l'Église d'Écosse en 1933, il a été ministre à la Trinity Church Renfrew de 1933 à 1946, puis est retourné à l'Université de Glasgow en tant que professeur de Nouveau Testament à partir de 1947 et professeur de théologie, de critique biblique à partir de 1963.

Sources Wikipédia