04 janvier 2020

Des choses temporelle/éternelles - Thomas a Kempis (Citation)

Que les choses temporellesservent à tes desseins,mais que les éternelles soient l'objet de ton désir(Thomas à Kempis)Thomas a Kempis (nom latinisé utilisé en français), Thomas von Kempen ou Thomas Hemerken (1380 ?- 24 juillet 1471 ? ) est un moine néerlandais du Moyen Âge. On lui attribue l'un des livres de dévotion chrétienne les plus connus, L'Imitation de Jésus-Christ. Son nom de famille était Hemerken (Hamerken), ce qui signifie « petit marteau » en bas-allemand.Sources Wiipedia
Posté par yannpatsy à 03:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2020

Show me Your ways [Christian Song) (with lyrics) - Darlene Zschech - Hillsong

Show me Your ways (with lyrics) - Darlene Zschech - Hillsong
Posté par yannpatsy à 03:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2020

Vigilance verte : to "bee" or not to "bee"

VIGILANCE VERTE   To « bee » or not to « bee»   Dans la course aux effets alarmants qui pleuvent dans les médias, une petite phrase d’Albert Einstein ne vous a sans doute pas laissés indifférents : « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait que quatre années à vivre ».   Problème, le cerveau le plus célèbre n’a jamais signé cette citation, comme l’affirme dans une interview le conservateur des « Albert Einstein Archives » de Jérusalem, Roni... [Lire la suite]
Posté par yannpatsy à 03:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2020

UN EVANGILE FRELATé

UN EVANGILE FRELATE   L’Evangile annoncé par moi n’est pas de l’homme ; je l’ai reçu (…) par une révélation de Jésus-Christ (Galates 1.11-12)   Lecture proposée : (Galates 1.6-12) 6 Je m'étonne que vous vous détourniez si vite de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ pour passer à un autre évangile. 7 Ce n'est pas qu'il y ait un autre évangile, mais il y a des gens qui vous troublent et qui veulent déformer l'Evangile de Christ. 8 Mais si quelqu'un – même nous ou même un ange venu du ciel – vous... [Lire la suite]
Posté par yannpatsy à 03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]