LES CONFLITS DE PERSONNALITE

 

Nous avons reçu des dons, et ils sont différents pour chacun de nous (Romains 12.6)

 

Dans ma salle de consultation, on me parle fréquemment de conflits de personnalité, j’entends la façon calibrée que nous avons de réagir à la vie. Nous parlons de personnes extraverties ou introverties, ordonnées ou négligées, pessimistes pou optimistes, décidées ou indécises, nerveuses ou calmes. Ce sont des traits de personnalité. Ce sont des données qui rendent prévisibles la façon dont untel va réagir à telle situation qui se présente.

 

Une femme disait de son mari : « Il est lent et il tergiverse si longtemps qu’au moment où il se décide, c’est trop tard ». Elle décrivait ainsi à quel point ce trait de son caractère lui pesait. Nous possédons tous un mélange de caractéristiques personnelles, et quelqu’un qui nous connaît bien est en général capable de prévoir comment nous allons nous comporter dans une situation donnée. La plupart des traits de personnalité sont faits de forces et de faiblesses. Dans le mariage, la clef consiste à tirer parti de nos points forts et à tâcher de réduire autant que possible nos points faibles.

 

Il est important de nous souvenir, comme nous le dit Romains 12 [1], que Dieu nous a tous créés comme des individus uniques. Nous avons des personnalités différentes et nous ne sommes pas doués pour les mêmes choses. Voilà un élément dont nous devrions nous réjouir au lieu de nous en lamenter. Lorsque dans le couple, nous essayons de mieux nous comprendre, nos personnalités distinctes peuvent devenir un atout au lieu d’être un problème.

 

Prière : Père, merci d’avoir fait de nous des individus si distincts. C’est si facile d’être agacé par certains traits de la personnalité de mon conjoint qui sont différents des miens. Veuille m’aider à les percevoir comme un don et non comme un problème. Aide-moi à apprendre de mon conjoint.

 

(Extrait des « méditations quotidiennes pour le couple » - de Gary Chapman)

 

 

[1]

Romains 12 (Segond 1910)

   1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. 2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. 3 Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. 4 Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, 5 ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. 6 Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi ; 7 que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère ; que celui qui enseigne s'attache à son enseignement, 8 et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité ; que celui qui préside le fasse avec zèle ; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. 9 Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien. 10 Par amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres ; par honneur, usez de prévenances réciproques. 11 Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur. 12 Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière. 13 Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l'hospitalité. 14 Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. 15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent ; pleurez avec ceux qui pleurent. 16 Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux. 17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. 18 S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. 19 Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. 20 Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s'il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. 21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

Ichtus (2)