PSAUMES 90

AVEC NOTE D'ETUDE

 

Psaumes 90 (Segond 21)

La brièveté de la vie humaine

1 Prière de Moïse, homme de Dieu.
Seigneur, tu as été pour nous un refuge
de génération en génération.
2 Avant que les montagnes soient nées,
avant que tu aies créé la terre et le monde,
d'éternité en éternité tu es Dieu.
3 Tu fais retourner les hommes à la poussière
et tu leur dis: «Fils d'Adam, retournez à la terre!»
4 car *1000 ans sont à tes yeux
comme la journée d'hier: elle passe
comme le quart de la nuit.
5 Tu les emportes, semblables à un rêve
qui, le matin, passe comme l'herbe:
6 elle fleurit le matin et elle passe;
on la coupe le soir et elle sèche.
7 Nous sommes consumés par ta colère,
et ta fureur nous épouvante.
8 Tu mets devant toi nos fautes,
et ta lumière éclaire nos secrets.
9 Tous nos jours disparaissent à cause de ta colère;
nous voyons nos années s'éteindre comme un soupir.
10 La durée de notre vie s'élève à 70 ans,
et pour les plus robustes à 80 ans,
mais l'orgueil qu'ils en tirent n'est que peine et misère,
car le temps passe vite et nous nous envolons.
11 Qui a conscience de la force de ta colère
et de ton courroux pour te craindre?
12 Enseigne-nous à bien compter nos jours,
afin que notre cœur parvienne à la sagesse!
13 Reviens, Eternel! Jusqu'à quand?
Aie pitié de tes serviteurs!
14 Rassasie-nous chaque matin de ta bonté,
et nous serons toute notre vie dans la joie et l'allégresse.
15 Réjouis-nous autant de jours que tu nous as humiliés,
autant d'années que nous avons connu le malheur.
16 Que ton activité soit visible pour tes serviteurs,
et ta splendeur pour leurs enfants!
17 Que la grâce de l'Eternel, notre Dieu, soit sur nous!
Affermis l'œuvre de nos mains!
Oui, affermis l'œuvre de nos mains!


Notes de la Bible Segond 21

Psaumes 90

  • 90.4 1000 ans… la journée : cité en 2 Pierre 3.8 [Mais s'il y a une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas oublier, c'est qu'aux yeux du Seigneur un jour est comme 1000 ans et 1000 ans sont comme un jour. ].



NOTE D'ETUDE

 

THEME du Psaumes 90 :

Le contraste entre la nature éternelle de Dieu et la fragilité de la vie humain ; notre séjour sur la terre est limité et nous devons le gérer avec sagesse, non en vivant pour le moment présent mais en ayant à l’esprit notre résidence éternelle.

Auteur : Moïse, ce qui fait de ce texte le psaume le plus ancien

Verset 4 :

4 car *1000 ans sont à tes yeux
comme la journée d'hier: elle passe
comme le quart de la nuit.

Note :

Nous pouvons être découragés en voyant que les années passent et que le monde ne va pas mieux, au point de nous demander si Dieu est encore capable de voir l’avenir. Or, il n’est pas limité par le temps ni par aucune de nos faiblesses. Parce qu’il est éternel, nous pouvons compter sur lui.



Verset 8 :

8 Tu mets devant toi nos fautes,
et ta lumière éclaire nos secrets.

Note :

Dieu connaît tout à propos de nous, comme si tout était étalé devant lui. Nous pouvons donc lui parler en toute franchise et en toute honnêteté, sans chercher à lui cacher quoi que ce soit, pas même nos pires secrets. C’est totalement inutile ! En dépit de tout ce qu’il voit en nous, il nous aime et veut nous pardonner. Cette vérité devrait nous encourager à aller à lui, pas nous effrayer et nous inciter à cacher nos fautes.



Verset 12 :

12 Enseigne-nous à bien compter nos jours,
afin que notre cœur parvienne à la sagesse!

Note :

Si nous sommes conscients du caractère éphémère de notre vie, nous veillons à bien l’utiliser, en faisant preuve de sagesse et en visant des objectifs éternels. Que désirons-nous vraiment accomplir avant notre mort ? Aujourd’hui, quel petit pas pouvons-nous faire pour atteindre ce but ?



Verset 17 :

17 Que la grâce de l'Eternel, notre Dieu, soit sur nous!
Affermis l'œuvre de nos mains!
Oui, affermis l'œuvre de nos mains!

 

Note :

Puisque nos jours sont comptés, nous voulons que notre activité soit utile, valable et efficace. Nous désirons que Dieu révèle son plan éternel maintenant et que notre vie ait un impact durable. Quand nous sommes insatisfaits de cette existence et de toutes ses imperfections, rappelons-nous que c’est Dieu qui a mis en nous la pensée de l’éternité (voir n. Ec 3.11) et que certaines aspirations ne peuvent pas être satisfaites sur terre. Néanmoins, tant que nous sommes ici-bas, nous avons la responsabilité de nous appliquer à aimer et à servir Dieu.

 

 'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

L'original avec les mots d'aujourd'hui)

Ichtus (2)