HERITER D’UNE FORTUNE, QUEL REVE !

 

J’ai détesté tout le travail que j’ai accompli sous le soleil

et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succèdera.

 Et qui sait s’il sera sage ou fou ?

Pourtant, il sera maître de tout mon travail.

(Ecclésiaste 2.18-19)

 

Lecture proposée : (Luc 15.11-32)

Luc 15:11-32 (Segond 21)

11 Il dit encore: «Un homme avait deux fils. 12 Le plus jeune dit à son père: ‘Mon père, donne-moi la part de l'héritage qui doit me revenir.' Le père leur partagea alors ses biens. 13 Peu de jours après, le plus jeune fils ramassa tout et partit pour un pays éloigné, où il gaspilla sa fortune en vivant dans la débauche. 14 Alors qu'il avait tout dépensé, une importante famine survint dans ce pays et il commença à se trouver dans le besoin. 15 Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. 16 Il aurait bien voulu se nourrir des caroubes que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait. 17 Il se mit à réfléchir et se dit: ‘Combien d'ouvriers chez mon père ont du pain en abondance et moi, ici, je meurs de faim! 18 Je vais retourner vers mon père et je lui dirai: Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, 19 je ne suis plus digne d'être appelé ton fils, traite-moi comme l'un de tes ouvriers.'
20 »Il se leva et alla vers son père. Alors qu'il était encore loin, son père le vit et fut rempli de compassion, il courut se jeter à son cou et l'embrassa. 21 Le fils lui dit: ‘Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.' 22 Mais le père dit à ses serviteurs: ‘Apportez [vite] le plus beau vêtement et mettez-le-lui; passez-lui un anneau au doigt et mettez-lui des sandales aux pieds. 23 Amenez le veau qu'on a engraissé et tuez-le! Mangeons et réjouissons-nous, 24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.' Et ils commencèrent à faire la fête.
25 »Or le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. 26 Il appela un des serviteurs et lui demanda ce qui se passait. 27 Le serviteur lui dit: ‘Ton frère est de retour et ton père a tué le veau engraissé parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé.' 28 Le fils aîné se mit en colère et il ne voulait pas entrer. Son père sortit le supplier d'entrer, 29 mais il répondit à son père: ‘Voilà tant d'années que je suis à ton service sans jamais désobéir à tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je fasse la fête avec mes amis. 30 Mais quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé tes biens avec des prostituées, pour lui tu as tué le veau engraissé!' 31 ‘Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi et tout ce que j'ai est à toi, 32 mais il fallait bien faire la fête et nous réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.'»

 

 

Le petit-fils du légendaire dirigeant italien de Fiat, Gianni Agnelli, a été arrêté à New York en novembre 2016. Pour tenter de soutirer de l’argent à sa famille, il avait simulé son propre enlèvement. A 39 ans, connu pour ses frasques (il avait déjà été victime d’une overdose en 2005), il venait de passer deux jours en compagnie d’un prostitué transgenre. Il aurait consommé avec lui alcool, cannabis et cocaïne, avant de se trouver à court d’argent. (Le Dauphiné Libéré, 30/11/2016).

 

Peu importe que cet homme ait été le designer adulé de montres de luxe : sa vie nous fait réfléchir sérieusement sur la façon d’employer un héritage. Son grand-père n’avait certainement pas souhaité cette vie pour lui.

 

Grands-parents, cherchons à transmettre à nos petits-enfants, mais pensons au plus grand des trésors, celui de l’Evangile. Que nos priorités se focalisent sur cette transmission-là. Enfants et petits-enfants, si nous avons la chance d’hériter, demandons à Dieu la sagesse d’en faire un bon usage. (Jacques 1.5) [Si l'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans faire de reproche, et elle lui sera donnée.]. Nous sommes responsables de ce que nous avons ; littéralement : nous avons à en répondre. Et relativisons l’intérêt des héritages matériels !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Jean-Louis Théron)

Ichtus (2)