LE BON CHOIX

 

Mais le Seigneur lui dit: «Vas-y, car cet homme est un instrument que j'ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites. (Actes 9.15)

 

Lecture proposée :

 (2 Corinthiens 8.18-19)

18 Nous envoyons avec lui le frère dont toutes les Eglises font l'éloge pour son annonce de l'Evangile. 19 Il a de plus été choisi par les Eglises pour être notre compagnon de voyage dans ce geste de générosité que nous accomplissons à la gloire du Seigneur [lui-même] et en témoignage de notre bonne volonté.

 

 

Dans les années 70, j’eus le privilège de me rendre plusieurs fois à Grenade, au Sud de l’Espagne, pour y annoncer la Parole de Dieu. Certaines collines qui entourent la ville possèdent un sol riche en terre glaise. La population a fabriqué une grande quantité de pots de fleurs, des récipients et de splendides vases.

 

En regardant le potier travailler, j’ai été surpris de voir qu’il ne signait que quelques poteries par jour alors qu’il en façonnait beaucoup plus. Lorsque je lui en ai demandé la raison, il m’a donné l’explication suivante : « Je façonne tous mes récipients avec soin dans un but précis, en utilisant les meilleurs matériaux possibles.

 

Certains sont beaucoup mieux réussis que d’autres. Mon nom est ma réputation : il représente la qualité. Seuls les meilleurs récipients, ceux qui répondent à des exigences strictes et font honneur à mon nom, méritent ma signature. Je ne peux pas me permettre d’être associé à une qualité inférieure ».

 

Tous ceux qui ont reçu Christ dans leur vie sont devenus membres de sa famille et portent son nom. Si je m’appelle « chrétien », Christ a accepté le risque de mettre sa réputation dans mes mains. Quelle image est-ce que je transmets de lui par mon style de vie, mes paroles et mes actions ? Cette image l’honore-t-elle ? Encourage-t-elle d’autres à vouloir le découvrir ?

 

 

(Extrait des Méditations Quotidiennes – Silvano Perotti)

Ichtus (2)