L’EXPRESSION DU REGRET

 

Oui, je proclame ma faute et je m’effraie de mon péché.  (Psaumes 38.18)

 

Les langages de l’excuse sont multiples ; parmi eux, il y a le regret. L’excuse qu’on présente est alimentée par le regret. On regrette la douleur, les déceptions, les désagréments, la trahison de la confiance qu’on a causés. La personne offensée attend une preuve de notre prise de conscience du mal qu’on lui a fait. Sans expression de regret, les excuses lui semblent sonner faux.

 

Un simple « je suis désolé (e) » peut faire avancer la restauration des bonnes dispositions ; mais ce genre d’excuse a davantage d’impact lorsqu’il porte sur quelque chose de précis. Tu es désolé -e-, mais de quoi ? « Je suis désolé -e- d’avoir été en retard. Je sais bien que tu t’es dépêché -e- pour être rentrée -e- à l’heure, et moi je n’étais pas là. Je comprends que ça te déçoive. Je suis triste de t’avoir fait ça. Le problème, c’est que je ne suis pas partie -e- à l’heure. J’espère que tu veux bien me pardonner et que nous passerons une bonne soirée. »

 

Les détails donnés révèlent la profondeur de votre compréhension de la situation et des désagréments causés à votre partenaire. Lorsque nous reconnaissons nos torts devant Dieu comme dans le psaume ci-dessus, nous sommes généralement précis sur les torts que nous avons commis et sincères dans l’expression de notre tristesse. Ce genre d’excuse, nous devrions l’étendre aussi à notre conjoint.

 

Prière :

 

Père, je sais que lorsque mon conjoint exprime des regrets sincères, ça change beaucoup la façon dont je perçois ses excuses. Aide-moi à lui appliquer ce genre d’excuse afin que nous puissions résoudre les torts causés entre nous.

 

(Extrait des Méditations Quotidiennes pour le couple – Gary Chapman)

Ichtus (2)