Tu restes ma symphonie -illustré-page0001

Tu restes ma symphonie illustré-page0002

TU RESTES MA SYMPHONIE

 

On n’a pas tous les jours cent ans…

Tant d’époques, de générations…

De beaux voyages au gré du temps…

De souvenirs et d’émotions…

 

Tant de sillons d’eau sur les joues,

Et de moments de solitude

Quand des petits matins sans goût

Se sont remplis d’incertitude.

 

Mais moi… je me souviens…

 

Je me souviens de ce regard

Couleur de tendresse et d’amour,

Et de certains jolis foulards

Que tu portais selon les jours.

 

Je me souviens des bras ouverts

Et de la douceur de ta joue,

De nos vacances en bord de mer

Et de tes gâteaux, le bon goût.

 

Je me souviens de cette enfance

Coulée au clair de ta maison,

Tu chantonnais dans le silence

Tout en repassant mes jupons.

 

Je me souviens de jours heureux

Où tu me prenais par la main,

Et le ciel me semblait si bleu

Au-dessus de tous nos chemins.

 

Je me souviens de tant de choses…

Qu’il serait long de tout écrire,

Alors j’ai soufflé à la rose

Ces mots que n’ai su te dire.

 

Et puis un jour… nous sommes partis

Te laissant seule, en désespoir,

Perdant le beau goût de la vie,

Et pleurant souvent dans le soir.

 

Ce furent alors les longues lettres,

Et la douceur de tes colis,

Les voyages tu as pu connaître

Pour nous voir dans tous ces pays.

 

Et puis ta Nanou a grandi…

Et en vacances est revenue…

Beaux souvenirs en mélodie,

Si merveilleux moments vécus.

 

De beaux bouquets, sourires émus,

Et des cascades de jours en rire.

Le chant de la mer assidu,

Et j’ai vu ta joie s’épanouir.

 

Les départs étaient difficiles

Quand tu me serrais dans tes bras,

Mon cœur, lui, restait sur mon île,

Et la nostalgie était là.

 

Le chiffre 100 s’est affiché

A la roue du temps de ta vie,

Mais pour Nanou rien n’a changé

Tu es toujours la symphonie

 

De mes premiers jours

De mes premiers sourires

De mes premiers mots

De mes premiers pas

De mon enfance

De mes souvenirs

De mes sentiments

De mon affection

De mon amour

 

 

Pour tout ce que tu es pour moi

 Pour tout ce que tu m’as apporté

 Pour tout ce que nous avons partagé

 Pour tout ce que tu as fait pour moi

Pour tout l’amour que tu m’as donné

 

Merci ma Mèmère chérie

 

Mon cœur est un écrin qui abrite à jamais la merveilleuse grand-mère que tu es

 

Je t’aime et te souhaite un très joyeux anniversaire

 

Pardon de n’avoir pu être à tes côtés physiquement aujourd’hui, mais il ne se passera pas une minute de cette journée sans que tu ne ressentes ma présence.

 

 

Que le Seigneur dans sa grande miséricorde te bénisse pleinement et t’accorde la grâce de couler des jours meilleurs.

 

 

Nanou    22-08-2019