DE MULTIPLES IDENTITES

 

En effet, ceux que Dieu a connus d’avance,

il les a aussi destinés d’avance

à devenir conformes à l’image de son Fils

 (Romains 8.29)

 

Lecture proposée : (Romains 8.28-30)

28 Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés conformément à son plan. 29 En effet, ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à devenir conformes à l'image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né d'un grand nombre de frères. 30 Ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; ceux qu'il a appelés, il les a aussi déclarés justes; et ceux qu'il a déclarés justes, il leur a aussi accordé la gloire.

 

DE LA PAROLE …

 

Beaucoup d’adolescents s’identifient à un athlète célèbre ou à une équipe sportive, alors que d’autres idolâtrent des stars de la chanson. Les adultes sont plus subtils mais trouvent aussi leur identité dans leur carrière, leur rôle dans la famille, leur passe-temps, les modèles médiatiques. Il est dans la nature humaine d’essayer de se conformer à une image attrayante. Nous voulons ressembler à des personnes que nous admirons ou nous conformer à des idéaux que nous apprécions. L’image désirée fait alors partie de nous.

 

Lorsque nous devenons chrétiens, peut-être trouvons-nous qu’il faut sans cesse lutter pour ressembler au Christ. Mais pourquoi ? Si nous portons notre affection sur lui comme autrefois sur les modèles de la société, ne devrions-nous pas naturellement nous transformer à son image ? Le problème est sans doute que nous ne portons pas vraiment notre affection sur le Christ. Le plaisir de la nouveauté et de la découverte s’émoussent. Nous nous amourachons d’autres images – nouveaux centres d’intérêt, nouveaux modèles – tandis que Jésus jusque-là l’objet de notre adoration, devient subtilement et imperceptiblement l’objet de notre obligation.

 

Lorsque nous en arrivons là, la vie chrétienne devient une lutte. Il est difficile de se conformer à l’image de Jésus quand nous portons plus d’estime à une autre image. De nouvelles passions nous poussent dans des directions différentes, et celles-ci nous imposent des exigences souvent inutiles ou même néfastes pour notre personnalité. Le caractère chrétien ne peut prospérer dans un tel contexte. Notre esprit ne peut pas rentrer dans deux moules à la fois.

 

AUX ACTES

 

Le processus de croissance représente-t-il une lutte difficile pour vous ? Interrogez-vous sur vos désirs. Comment vous voyez-vous ? Comment aimeriez-vous que les autres vous perçoivent ? Quelle image poursuivez-vous ? Si vous découvrez qu’une image autre que celle de Jésus modèle votre âme, abandonnez-la. Elle sera une entrave à votre croissance. Trouvez votre identité en lui seul.

      

(Extrait du livre « 365 méditations – Dans ses pas » de Chris Tiegreen)

Ichtus (2)