Tous ceux qui auront quitté, à cause de moi, leurs maisons,

leurs frères ou leurs sœurs, leur père ou leur mère,

leurs enfants ou leur terre,

recevront cent fois plus et auront part à la vie éternelle.  

(Matthieu 19.29)

 

Lecture proposée : (Matthieu 19.16-30)

16 Un homme s'approcha et dit à Jésus: «[Bon] Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?»
17 Il lui répondit: «Pourquoi m'appelles-tu bon? Personne n'est bon, si ce n'est Dieu seul. Si tu veux entrer dans la vie, respecte les commandements.»
«Lesquels?» lui dit-il.
18 Et Jésus répondit: «Tu ne commettras pas de meurtre; tu ne commettras pas d'adultère; tu ne commettras pas de vol; tu ne porteras pas de faux témoignage; 19 honore ton père et ta mère et tu aimeras ton prochain comme toi-même.»
20 Le jeune homme lui dit: «J'ai respecté tous ces commandements [dès ma jeunesse]. Que me manque-t-il encore?»
21 Jésus lui dit: «Si tu veux être parfait, va vendre ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis-moi.»
22 Lorsqu'il entendit cette parole, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens.
23 Jésus dit à ses disciples: «Je vous le dis en vérité, il est difficile à un riche d'entrer dans le royaume des cieux. 24 Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.»
25 Quand les disciples entendirent cela, ils furent très étonnés et dirent: «Qui peut donc être sauvé?»
26 Jésus les regarda et leur dit: «Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.»
27 Pierre prit alors la parole et dit: «Voici, nous avons tout quitté et nous t'avons suivi. Que se passera-t-il pour nous?»
28 Jésus leur répondit: «Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur son trône de gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes et vous jugerez les douze tribus d'Israël. 29 Et toute personne qui aura quitté à cause de moi ses maisons ou ses frères, ses sœurs, son père, sa mère, sa femme, ses enfants ou ses terres, recevra le centuple et héritera de la vie éternelle. 30 Bien des premiers seront les derniers et bien des derniers seront les premiers


Notes de la Bible Segond 21

Matthieu 19

  • 19.19 Tu ne commettras pas de meurtre… ta mère : citation de cinq des dix commandements :

12    *»Honore ton père et ta mère afin de vivre longtemps dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
13 »Tu ne commettras pas de meurtre.
14 »Tu ne commettras pas d'adultère.
15 »Tu ne commettras pas de vol.
16 »Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
(Exode 20.12-16) )

16    »*Honore ton père et ta mère comme l'Eternel, ton Dieu, te l'a ordonné, afin de vivre longtemps et d'être heureux dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
17 »Tu ne commettras pas de meurtre.
18 »Tu ne commettras pas d'adultère.
19 »Tu ne commettras pas de vol.
20 »Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain. (
Deutéronome 5.16-20 )


Tu aimeras… toi-même : citation de Lévitique 19.18 : Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune contre les membres de ton peuple. *Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Eternel.

 

 

QUITTER POUR SUIVRE OU POUR FUIR ?

 

Quitter fait partie intégrante de la vie du disciple. Selon les propres paroles de Jésus, il est impossible de devenir son disciple sans quitter quelque chose ou quelqu’un. Mais quitter pour suivre Jésus, et non pour fuir. Quitter par fidélité à Jésus-Christ et non quitter pour rompre une relation humaine. Quitter en acceptant de perdre quelque chose dans l’immédiat, tout en ayant confiance que Dieu pourvoira à nos besoins au moment opportun.

 

C’était déjà dans cet état d’esprit qu’Abraham, père des croyants, quitta Ur en Chaldée. Quitter ce quotidien qui se veut immuable, indéracinable, mais qui est parfois préjudiciable à notre vie de disciple de Jésus-Christ. Le Seigneur est fidèle à ses promesses. Nous n’avons à craindre ni les ruptures ni les déracinements lorsqu’ils sont l’expression de notre fidélité pour Dieu dans l’amour du prochain.

 

Sachons être les enfants spirituels d’Abraham et devenons de véritables disciples de Jésus-Christ.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Alain Monclair)

Ichtus (2)