Psaumes 73 (Segond 21) avec Note d' Etude

Perplexité face au bonheur des impies

1 Psaume d'Asaph.
Oui, Dieu est bon pour Israël,
pour ceux qui ont le cœur pur.
2 Toutefois, mon pied allait trébucher,
mes pas étaient sur le point de glisser,
3 car j'étais jaloux des vantards
en voyant le bien-être des méchants:
4 rien ne les tourmente jusqu'à leur mort,
et leur corps prend de l'embonpoint;
5 ils n'ont aucune part aux souffrances humaines,
ils ne sont pas frappés comme le reste des hommes.
6 C'est pourquoi ils se parent de l'orgueil comme d'un collier,
la violence les enveloppe comme un manteau.
7 Leurs yeux ressortent dans un visage plein de graisse,
les mauvaises pensées de leur cœur débordent.
8 Ils ricanent et parlent méchamment d'opprimer,
ils profèrent des discours hautains,
9 leur bouche s'attaque au ciel
et leur langue balaie la terre.
10 Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté,
il boit leurs paroles avidement comme de l'eau,
11 et il dit: «Comment Dieu pourrait-il savoir?
Y a-t-il de la connaissance chez le Très-Haut?
12 Voici comment sont les méchants:
toujours tranquilles, ils augmentent leurs richesses.
13 C'est donc pour rien que j'ai purifié mon cœur
et que j'ai lavé mes mains en signe d'innocence!
14 Chaque jour je suis frappé,
tous les matins je suis repris.»
15 Si je disais: «Je veux parler comme eux»,
alors je trahirais tes enfants.
16 Quand j'ai réfléchi pour comprendre cela,
la difficulté a été grande à mes yeux,
17 jusqu'au moment où je suis entré dans les sanctuaires de Dieu
et où j'ai prêté attention au sort final des méchants:
18 oui, tu les places sur un terrain glissant,
tu les fais tomber dans la ruine.
19 Et voilà, en un instant ils sont détruits,
ils ont disparu, anéantis par l'épouvante!
20 Comme un rêve qui se dissipe au réveil,
Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image.
21 Lorsque mon cœur était aigri
et mes reins transpercés,
22 j'étais idiot et je ne comprenais rien,
j'étais devant toi comme une bête.
23 Cependant je suis toujours avec toi:
tu m'as empoigné la main droite,
24 tu me conduiras par ton conseil,
puis tu me prendras dans la gloire.
25 Qui d'autre ai-je au ciel?
Et sur la terre je ne prends plaisir qu'en toi.
26 Mon corps et mon cœur peuvent s'épuiser,
Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et ma bonne part.
27 Oui, ceux qui s'éloignent de toi vont à leur perte,
tu réduis au silence tous ceux qui te sont infidèles.
28 Pour moi, mon bonheur,
c'est de m'approcher de Dieu.
Je place mon refuge en toi, Seigneur, Eternel,
afin de raconter tout ce que tu fais.

 

NOTE D'ETUDE

 

Thème : la prospérité temporaire des méchants et les récompenses éternelles des justes ; nous devrions chercher à mener une vie sainte et faire confiance à Dieu pour les récompenses futures.

 Auteur : Asaph, l'un des chefs musiciens de David (1Chroniques 25.1) David et les chefs de l'armée mirent à part pour le service les descendants d'Asaph, d'Héman et de Jeduthun qui prophétisaient en s'accompagnant de la harpe, du luth et des cymbales. Voici la liste de ceux qui effectuaient ce service. ].

 Asaph est le chef d'un des choeurs de Lévites mis en place par David pour le culte. Son nom apparaît dans l'en-tête des Psaume 73-83 sans qu'il soit nécessairement l'auteur de tous. Dans ce psaume, il expose sa perplexité face au constat que Dieu permet aux méchants de prospérer et aux justes de souffrir, et il montre que la certitude qu'un jour justice sera rendue l'a amené à reconnaître sa sagesse.

 

Versets 1 à 20 :

Oui, Dieu est bon pour Israël,
pour ceux qui ont le cœur pur.
2 Toutefois, mon pied allait trébucher,
mes pas étaient sur le point de glisser,
3 car j'étais jaloux des vantards
en voyant le bien-être des méchants:
4 rien ne les tourmente jusqu'à leur mort,
et leur corps prend de l'embonpoint;
5 ils n'ont aucune part aux souffrances humaines,
ils ne sont pas frappés comme le reste des hommes.
6 C'est pourquoi ils se parent de l'orgueil comme d'un collier,
la violence les enveloppe comme un manteau.
7 Leurs yeux ressortent dans un visage plein de graisse,
les mauvaises pensées de leur cœur débordent.
8 Ils ricanent et parlent méchamment d'opprimer,
ils profèrent des discours hautains,
9 leur bouche s'attaque au ciel
et leur langue balaie la terre.
10 Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté,
il boit leurs paroles avidement comme de l'eau,
11 et il dit: «Comment Dieu pourrait-il savoir?
Y a-t-il de la connaissance chez le Très-Haut?
12 Voici comment sont les méchants:
toujours tranquilles, ils augmentent leurs richesses.
13 C'est donc pour rien que j'ai purifié mon cœur
et que j'ai lavé mes mains en signe d'innocence!
14 Chaque jour je suis frappé,
tous les matins je suis repris.»
15 Si je disais: «Je veux parler comme eux»,
alors je trahirais tes enfants.
16 Quand j'ai réfléchi pour comprendre cela,
la difficulté a été grande à mes yeux,
17 jusqu'au moment où je suis entré dans les sanctuaires de Dieu
et où j'ai prêté attention au sort final des méchants:
18 oui, tu les places sur un terrain glissant,
tu les fais tomber dans la ruine.
19 Et voilà, en un instant ils sont détruits,
ils ont disparu, anéantis par l'épouvante!
20 Comme un rêve qui se dissipe au réveil,
Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image.

 Deux thèmes importants sont traités dans ces versets :

1° les méchants prospèrent et les justes en viennent à se demander pourquoi ils se donnent la peine de vivre de la bonne manière ;

2° la richesse des méchants est si attirante que les justes souhaitent presque être à leur place. Mais la richesse des méchants perd soudain son pouvoir, à la mort, et les récompenses des justes acquièrent alors une valeur éternelle ; ce qui ressemblait à de la richesse est mis au rebut et ce qui semblait dépourvu de sens a désormais une valeur éternelle.

Ne souhaitons pas pouvoir changer de place avec des non-croyants, quelle que soit leur fortune ; un jour, ce sont eux qui souhaiteront pouvoir changer de place avec nous.

 

Verset 20

Comme un rêve qui se dissipe au réveil,
Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image.

 Asaph prend conscience que ceux qui placent leur espérance, leur joie et leur confiance dans des biens matériels vivent dans l'illusion. Un rêve n'existe que dans l'esprit de celui qui le fait. Veillons à avoir des buts bien réels dans notre vie et à ne pas passer à côté de la réalité : la vérité divine. Le bonheur et l'espérance peuvent devenir une réalité, mais uniquement s'ils sont basés sur le Seigneur, pas s'ils reposent sur la richesse. Le meilleur moyen de faire preuve de réalisme dans la vie, c'est de nous rapprocher de celui sur qui repose toute la réalité : Dieu.

 

Versets 23-24

Cependant je suis toujours avec toi:
tu m'as empoigné la main droite,
24 tu me conduiras par ton conseil,
puis tu me prendras dans la gloire.

 Asaph affirme sa pleine confiance dans la présence et la conduite de Dieu. Nous sommes entre ses mains de la naissance à la mort, et même plus loin, puisque nous avons l'espérance de la résurrection. Le courage et les forces peuvent finir par nous manquer sur cette terre, mais nous savons qu'un jour nous ressusciterons pour servir le Seigneur pour toujours. Il est notre sécurité. Restons attachés à lui.

 

('Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

L'original avec les mots d'aujourd'hui)

Ichtus (2)