Consolez,

consolez mon peuple, dit votre Dieu.

Parlez au cœur de Jérusalem,

 et criez-lui que sa servitude est finie…  

(Esaïe 40.1-2)

 

Lecture proposée : (Esaïe 40.1-11)

1 «Consolez, consolez mon peuple,
dit votre Dieu.
2 Parlez au cœur de Jérusalem, criez-lui
que sa période de combat est terminée,
que sa faute est expiée,
qu'elle a reçu de l'Eternel
le salaire de tous ses péchés.»
3 *Une voix crie dans le désert:
«Préparez le chemin de l'Eternel,
faites une route bien droite pour notre Dieu dans les endroits arides!
4 Toute vallée sera comblée,
toute montagne et toute colline abaissées.
Ce qui est tortueux sera redressé
et les endroits rocailleux aplanis.
5 Alors la gloire de l'Eternel sera révélée,
et au même instant tout homme la verra. 
Oui, c'est l'Eternel qui l'affirme.»
6 Une voix a dit: «Proclame un message!»
Et j'ai répondu: «Que dois-je proclamer?»
«*Toute créature est comme l'herbe,
et toute sa beauté comme la fleur des champs.
7 L'herbe sèche et la fleur tombe
quand le vent de l'Eternel souffle dessus.
Vraiment, le peuple est pareil à l'herbe:
8 l'herbe sèche et la fleur tombe,
mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.» 
9 Monte sur une haute montagne,
Sion, pour annoncer la bonne nouvelle!
Elève avec force ta voix,
Jérusalem, pour proclamer la bonne nouvelle!
Elève ta voix, n'aie pas peur!
Dis aux villes de Juda: «Voici votre Dieu!»
10 Le Seigneur, l'Eternel vient avec puissance,
et son bras lui assure la souveraineté.
Il a son salaire avec lui
et sa récompense est devant lui.
11 Pareil à un berger, il s'occupera de son troupeau,
il prendra les agneaux dans ses bras
et les portera contre sa poitrine;
il conduira les brebis qui allaitent.


Notes de la Bible Segond 21

Esaïe 40

  • 40.5 Une voix… verra : cité en Luc 3.4-6 [4 conformément à ce qui est écrit dans le livre des paroles du prophète Esaïe: C'est la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Préparez le chemin du Seigneur, rendez ses sentiers droits.' 5 Toute vallée sera comblée, toute montagne et toute colline seront abaissées; ce qui est tortueux sera redressé et les chemins rocailleux seront aplanis. 6 Et tout homme verra le salut de Dieu. ]

et partiellement en Matthieu 3.3 [Jean est celui que le prophète Esaïe avait annoncé lorsqu'il a dit: C'est la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Préparez le chemin du Seigneur, rendez ses sentiers droits.' ];

 Marc 1.3 [C'est la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Préparez le chemin du Seigneur, rendez ses sentiers droits.]; (Voici… droits : citation de Malachie 3.1* complétée par Esaïe 40.3.) [*Voici que j'enverrai mon messager pour me préparer le chemin. Et soudain, il entrera dans son temple, le Seigneur que vous cherchez; le messager de l'alliance que vous désirez, le voici qui arrive, dit l'Eternel, le maître de l'univers.]

Jean 1.23 à propos de Jean-Baptiste. [«Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Rendez le chemin du Seigneur droit', comme l'a dit le prophète Esaïe.»]

  • 40.8 Toute… éternellement : cité en 1 Pierre 1.24-25 [24 car toute créature est comme l'herbe, et toute sa gloire comme la fleur des champs. L'herbe sèche et la fleur tombe, 25 mais la parole du Seigneur subsiste éternellement. Cette parole est justement celle qui vous a été annoncée par l'Evangile.] avec application à l'Evangile

 

FINIE, SA SERVITUDE ?

 

Mais comment consoler Israël quand tout fait redouter l’embrasement de la région, lorsque l’antisémitisme partout renaît…si tant est qu’il ait jamais régressé ? La prophétie d’Esaïe ne ment pas.

 

Même la tension présente – surtout elle – annonce la proximité de la manifestation finale et glorieuse de son Messie, notre Seigneur. Voici, le Seigneur vient avec puissance (verset 10). Sa gloire sera révélée (verset 5).Le temps de l’ultime délivrance d’Israël est proche.

 

Il y a quarante ans, j’écrivais : « C’est autour de Jérusalem que toute l’histoire du monde se dénouera. Toutes les nations de la terre peuvent l’abandonner, d’hypocrites voisins lui faire de trompeuses promesses, Dieu, lui, ne l’abandonnera pas. ».

 

Mensonge, boycott, falsification de l’Histoire, lâcheté des anciens amis, tout semble signer sa perte. Un grand de ce monde a osé dire que « sa destruction est le seul espoir pour le monde ! ». Folie de l’incrédulité ! C’est sa délivrance qui est la vraie espérance des peuples. Car c’est par Israël, Dieu l’a promis maintes fois par serment à ses pères, que seront bénies toutes les nations. Et c’est aussi notre espérance, à nous chrétiens authentiques. Car lorsque son messie viendra, nous savons que nous partagerons sa gloire (Colossiens 3.4) [Quand Christ, notre vie, apparaîtra, alors vous apparaîtrez aussi avec lui dans la gloire.].

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Richard Doulière)

Ichtus (2)