1 Paul, et Silvain, et Timothée, à l'Église des Thessaloniciens, qui est en Dieu le Père et en Jésus Christ le Seigneur: que la grâce et la paix vous soient données !
   2 Nous rendons continuellement grâces à Dieu pour vous tous, faisant mention de vous dans nos prières, 3 nous rappelant sans cesse l'oeuvre de votre foi, le travail de votre charité, et la fermeté de votre espérance en notre Seigneur Jésus Christ, devant Dieu notre Père. 4 Nous savons, frères bien-aimés de Dieu, que vous avez été élus, 5 notre Évangile ne vous ayant pas été prêché en paroles seulement, mais avec puissance, avec l'Esprit Saint, et avec une pleine persuasion ; car vous n'ignorez pas que nous nous sommes montrés ainsi parmi vous, à cause de vous.
   6 Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit, 7 en sorte que vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l'Achaïe. 8 Non seulement, en effet, la parole du Seigneur a retenti de chez vous dans la Macédoine et dans l'Achaïe, mais votre foi en Dieu s'est fait connaître en tout lieu, de telle manière que nous n'avons pas besoin d'en parler. 9 Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, 10 et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.

(1 Thessaloniciens 1.10)

 

Lectures proposées : (1Thessaloniciens 4.13 à 5.2)

 13 Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. 14 Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. 15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. 16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

 

1 Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive. 2 Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit

 

 

UNE LONGUE ATTENTE

 

Le mot parousie, que nos versions traduisent par avènement, est un mot technique qui désigne une visite de roi ou de grand personnage, à laquelle ses sujets se préparent.

 

Les premiers chrétiens attendaient la parousie de Jésus-Christ. Ils croyaient ce retour imminent. Jésus n’avait-il pas promis à ses disciples qu’il reviendrait du ciel pour les prendre avec lui ? (Jean 14.3) [Et puisque je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi.]. L’apôtre insiste : Vous savez en quel temps nous sommes… La nuit est avancée, le jour est proche (Romains 13.11-12) [11 Cela est d'autant plus important que vous savez quel temps nous vivons: c'est l'heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous qu'au moment où nous avons cru. 12 La nuit est bien avancée, le jour approche. Débarrassons-nous donc des œuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière.]. Il faudra attendre la mort de la première génération pour que les chrétiens renoncent à envisager une époque précise pour le retour de Jésus.

 

Paul complète : Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : Les morts en Christ ressusciteront premièrement… Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur

, Oeuvres de votre foi, (1 Thessaloniciens 4.16-17) [. 16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur].

 

Mais ne craignons pas d’imaginer ces convertis de la première heure tendant l’oreille vers les moindres altérations affectant le silence de la nuit, chaque fois déçus de ne pas entendre le son des trompettes devant accompagner le retour de leur Roi.

 

Et nous, tendons-nous encore l’oreille ?

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Régine Heitz)

Ichtus (2)