Quand on veut être connu,

on n’agit pas avant tant de discrétion.

Puisque tu accomplis de si grandes choses,

fais-en sorte que tout le monde le voie.

(Jean 7.4)

 

Lecture proposée : (Jean 7.1-13)

1 Après cela, Jésus continua de parcourir la Galilée; il ne voulait pas séjourner en Judée car les Juifs cherchaient à le faire mourir. 2 Or, la fête juive des tentes était proche. 3 Ses frères lui dirent: «Pars d'ici et va en Judée afin que tes disciples voient aussi ce que tu fais. 4 Personne n'agit en secret, s'il cherche à être connu. Puisque tu fais ce genre de choses, montre-toi au monde!» 5 En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.
6 Jésus leur dit: «Le moment n'est pas encore venu pour moi, tandis que pour vous, c'est toujours le bon moment. 7 Le monde ne peut pas vous détester, tandis que moi, il me déteste parce que je témoigne à son sujet que sa manière d'agir est mauvaise. 8 Montez donc à cette fête! Quant à moi, je n'y monte pas encore parce que le moment n'est pas encore arrivé pour moi.»
9 Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. 10 Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non pas en se montrant, mais [comme] en secret.
11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête et disaient: «Où est-il?» 12 Dans la foule, on murmurait beaucoup à son sujet. Les uns disaient: «C'est un homme bien.» D'autres disaient: «Non, au contraire, il égare le peuple.» 13 Personne, toutefois, ne parlait ouvertement de lui, par crainte des chefs juifs.

 

EXPERTS.COM

 Il faut un temps où les frères de Jésus ne croyaient pas en lui. Mais ils pensaient avoir une bonne compétence en communication et marketing. Ils le poussaient donc à se faire connaître du grand public. Jésus va-t-il les recruter pour assurer la promotion de sa campagne d’évangélisation ? Pas du tout ! Après leur départ, il se rend aussi à la grande ville pour la fête, mais incognito.

 

Les rumeurs y vont bon train… Les uns disaient : « C’est quelqu’un de bien ». « Pas du tout, répondaient les autres, il trompe tout le monde ». (Jean 7.12).

 

Jésus va-t-il faire publier une mise au point, un démenti officiel ? Non plus ! Nous passons parfois du temps à élaborer de savantes stratégies, à mettre en œuvre des programmes de promotion attrayants. Mais qui est le modèle suprême ? Sur qui devons-nous garder les yeux fixés dans notre course au milieu d’une foule d’autres témoins ? [1 Nous donc aussi, puisque nous sommes entourés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si faclement, et courons avec persévérance l'épreuve qui nous est proposée. 2 Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection. En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix en méprisant la honte qui s'y attachait et il s'est assis à la droite du trône de Dieu. 3 Pensez en effet à celui qui a supporté une telle opposition contre lui de la part des pécheurs, afin de ne pas vous laisser abattre par le découragement. ](Hébreux 12.1-3) Jésus n’avait-il  aucune stratégie ? Ou bien : sa stratégie était-elle obsolète ? Il dit lui-même : « Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il saura si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle de ma propre initiative.(Jean 7 :17) . Je transmets ce que le Père m’a enseigné : « Jésus leur dit donc: «Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous reconnaîtrez que moi, je suis et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis ce que mon Père m'a enseigné. » (Jean 8.28)

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Bernard Smagghe)

Ichtus (2)