Et la plupart des frères et sœurs,

encouragés dans le Seigneur par mes chaînes,

ont plus d'assurance pour annoncer sans crainte la parole.

 (Philippiens 1.14)

 

Lecture proposée : (Actes des Apôtres 8.1-4)

1 Saul approuvait l'exécution d'Etienne. Ce jour-là, une grande persécution éclata contre l'Eglise de Jérusalem et tous, à l'exception des apôtres, se dispersèrent dans les diverses régions de Judée et de Samarie. 2 Des hommes pieux enterrèrent Etienne et le pleurèrent beaucoup. 3 Quant à Saul, il cherchait à détruire l'Eglise: il pénétrait dans les maisons, en arrachait hommes et femmes et les faisait jeter en prison.
4 Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu et annonçaient la bonne nouvelle de la parole
.

 

UN DIEU EXTRAORDINAIRE

 

L’apôtre, dans sa prison, se réjouit que la plupart des frères aient pris confiance et montrent de plus en plus d’audace dans leur témoignage. Là, il faut réfléchir. Ce n’est évidemment pas l’enfermement de Paul qui les dynamise. Ils ne sont pas masochistes : « Annonçons la Parole dans l’espoir d’aller en prison ! » Non ! Mais ils prennent courage en voyant comment l’apôtre vit son épreuve et, sans doute, en mesurant le retentissement qu’a son témoignage dans le palais et dans la ville. Alors, ils se disent : « Allons-y, ça vaut le coup ! ».

 

Paul n’ignore pas que certains se réjouissent de le voir mis à l’écart parce que cela leur laisse de l’espace et l’opportunité de tenter de se faire un nom. Quelques-uns semblent avoir poussé le vice jusqu’à espérer que Paul enragerait ou serait écrasé de frustration en apprenant leur activité. C’était mal connaître sa foi en Dieu qui est plus grand que toutes les motivations humaines, même les plus répréhensibles.

 

Qu’a dit le patriarche Joseph à ses frères qui l’avaient pourtant vendu comme esclave ? Le mal que vous comptiez me faire, Dieu comptait en faire du bien… Nous avons un grand Dieu ! Prions comme Jim Elliot, martyr pour la foi au XXè siècle : « Pardonne-moi d’être si ordinaire, moi qui prétends connaître un Dieu si extraordinaire ».

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Robert Souza)

Ichtus (2)