Si quelqu’un souffre comme chrétien,

qu’il n’en ait pas honte,

et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom

(1 Pierre 4.16)

 

Lecture proposée : (1Pierre 4.12-19)

12 Mes bien-aimés, ne soyez pas surpris de la fournaise qui sévit parmi vous pour vous éprouver, comme s'il vous arrivait quelque chose d'étrange. 13 Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous prenez aux souffrances de Christ, afin d'être aussi dans la joie et dans l'allégresse lorsque sa gloire sera dévoilée.
14 Si vous êtes insultés à cause du nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu, repose sur vous. [Eux, ils blasphèment l'Esprit, tandis que vous, vous lui rendez gloire.] 15 Que personne parmi vous n'ait à souffrir pour avoir tué, volé, fait le mal ou pour s'être mêlé des affaires d'autrui. 16 Mais si quelqu'un souffre parce qu'il est chrétien, qu'il n'en ait pas honte. Au contraire, qu'il rende gloire à Dieu dans cette situation. 17 En effet, c'est le moment où le jugement commence, et il commence par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il débute, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Evangile de Dieu? 18 Et si le juste est sauvé avec peine, que deviendront l'impie et le pécheur?  19 Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu s'en remettent à lui comme au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien
.


Notes de la Bible Segond 21

1 Pierre 4

  • 4.18 Et si… pécheur : citation de Proverbes 11.31 [Si le juste est rétribué sur la terre, d'autant plus le méchant et le pécheur! ].

 

QUEL SOLDAT !

 

En parcourant un champ de bataille, lors de la guerre de 1870, un pasteur trouva, gisant, un officier blessé. Il lui demanda s’il souffrait beaucoup. « Je suis bien partout où le roi m’a placé », répondit fièrement le guerrier blessé. Voilà un soldat qui avait assez de foi en son souverain pour lui offrir le sacrifice de sa vie.

 

Quant à nous, ne devons-nous pas, nous qui nous  disons les soldats de Christ, le Roi des rois, avoir encore plus de foi et de consécration envers notre Chef ? Il n’est pas nécessaire d’aller bien loin, dans la lecture du Nouveau Testament, pour prendre conscience du fait que nous sommes appelés à souffrir pour Jésus (Matthieu 5.11-12) [11 Heureux serez-vous lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi. 12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.]. Les évangiles, les récits des Actes des Apôtres et les épîtres ne font que le confirmer.

 

Ne nous étonnons donc pas si nous sommes placés dans la fournaise à cause de notre appartenance à Christ. Nous avons plutôt lieu de nous étonner si notre vie chrétienne est exempte de souffrances, alors que nous voulons servir notre Seigneur. Il est vrai que, naturellement, nous n’aimons pas souffrir. Jésus nous a recommandé de nous charger chaque jour de notre croix, de renoncer à nous-mêmes et de le suivre.

 

N’ayons pas honte de subir des coups, à cause du nom de chrétien que nous portons. Bien plutôt, glorifions Dieu à cause de ce nom même.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Lucien Clerc)

Ichtus (2)