Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
VOIS... ET VIENS
Visiteurs
Depuis la création 132
Derniers commentaires
25 mai 2019

JE RACONTERAI TES MERVEILLES

Le malheureux n’est point oublié à jamais ;

l’espérance des misérables ne périt pas à toujours.  

(Psaume 9.19)

 

Lecture proposée : (Psaume 9.1-13)

1 Au chef de chœur, sur la mélodie de «Meurs pour le fils».
Psaume de David.
2 Je te louerai, Eternel, de tout mon cœur,
je raconterai toutes tes merveilles.
3 Je ferai de toi le sujet de ma joie et de mon allégresse,
je chanterai ton nom, Dieu très-haut.
4 Mes ennemis reculent,
ils trébuchent, ils disparaissent devant toi,
5 car tu soutiens mon droit et ma cause,
tu sièges sur ton trône en juste juge.
6 Tu réprimandes les nations, tu détruis le méchant,
tu effaces leur nom pour toujours et à perpétuité.
7 Plus d'ennemis! Des ruines éternelles!
Tu as détruit des villes, et leur souvenir est perdu.
8 L'Eternel règne pour toujours,
il a dressé son trône pour le jugement.
9 Il juge le monde avec justice,
il juge les peuples avec droiture.
10 L'Eternel est une forteresse pour l'opprimé,
une forteresse dans les moments de détresse.
11 Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi,
car tu n'abandonnes pas ceux qui te cherchent, Eternel!
12 Chantez en l'honneur de l'Eternel, qui siège à Sion,
proclamez ses hauts faits parmi les peuples,
13 car il venge le sang versé, il s'en souvient,
il n'oublie pas le cri des malheureux!

 

 

 

JE RACONTERAI TES MERVEILLES

 

Grâce à la très belle mélodie inspirée de Claude Fraysse, maintenant dans le repos, nous chantons souvent les premiers versets de ce Psaume 9. Mais louer l’Eternel, raconter ses merveilles n’est pas toujours facile. Dieu est merveilleux, on ne saurait en douter.

 

Mais que de souffrances, de malheurs, viennent troubler nos cœurs ! Que de questions nous assaillent qui semblent demeurer sans réponse ! Que de misérables contre qui tout paraît s’acharner. Quand ce n’est point le fruit de la méchanceté des hommes, ce sont les forces aveugles des éléments déchaînés.

 

Comment te louer, Seigneur, quand je pense à ceux qui croupissent dans les prisons ou les asiles psychiatriques pour avoir confessé ton nom ? Comment raconter tes merveilles alors que la cruauté et les génocides semblent te laisser froid ?

 

Merci de nous rappeler que le malheureux n’est pas oublié à jamais. Le temps de ton silence peut être long, mais tu interviendras. Les malheureux, eux aussi, verront ta gloire. Leur espérance ne sera pas sans lendemain. Tu le dis, comment en douterais-je ? Oui, je chante ta gloire, Dieu très haut.

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Richard Doulière)

Ichtus (2)

Publicité
Commentaires
VOIS... ET VIENS
  • Blog de vie chrétienne, «Suivre Jésus VOIS et VIENS». Nous vous invitons à « venir… et à voir… » à vous nourrir spirituellement, à nous commenter, à vous abonner. Mise à jour quotidienne. Joie et paix
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Archives
Publicité