15 Et après qu'ils eurent dîné, Jésus dit à Simon Pierre :

Simon [fils] de Jonas, m'aimes-tu plus que ne font ceux-ci ?

Il lui répondit : oui, Seigneur ! tu sais que je t'aime.

Il lui dit : pais mes agneaux.

16 Il lui dit encore : Simon [fils] de Jonas, m'aimes-tu ?

Il lui répondit : oui, Seigneur ! tu sais que je t'aime.

Il lui dit : pais mes brebis.

(Jean 21.15-16) (Martin]

 

Allez donc, et enseignez toutes les nations,

les baptisant au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ;

(Matthieu 28.19) [Martin]

 

Lecture proposée : (Actes 2.22-36) [Martin]

22 Hommes Israëlites, écoutez ces paroles ! Jésus le Nazarien, personnage approuvé de Dieu entre vous par les miracles, les merveilles, et les prodiges que Dieu a faits par lui au milieu de vous, comme aussi vous le savez ; 23 Ayant été livré par le conseil défini et par la providence de Dieu, vous l'avez pris, et mis en croix, et vous l'avez fait mourir par les mains des iniques ; 24 [Mais] Dieu l'a ressuscité, ayant brisé les liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle. 25 Car David dit de lui : je contemplais toujours le Seigneur en ma présence : car il est à ma droite, afin que je ne sois point ébranlé. 26 C'est pourquoi mon coeur s'est réjoui, et ma langue a tressailli de joie ; et de plus, ma chair reposera en espérance. 27 Car tu ne laisseras point mon âme au sépulcre, et tu ne permettras point que ton Saint sente la corruption. 28 Tu m'as fait connaître le chemin de la vie, tu me rempliras de joie en ta présence. 29 Hommes frères, je puis bien vous dire librement touchant le Patriarche David, qu'il est mort, et qu'il a été enseveli, et que son sépulcre est parmi nous jusques à ce jour. 30 Mais comme il était Prophète, et qu'il savait que Dieu lui avait promis avec serment, que du fruit de ses reins il ferait naître selon la chair le Christ, pour le faire asseoir sur son trône ; 31 Il a dit de la résurrection de Christ, en la prévoyant, que son âme n'a point été laissée au sépulcre, et que sa chair n'a point senti la corruption. 32 Dieu a ressuscité ce Jésus ; de quoi nous sommes tous témoins. 33 Après donc qu'il a été élevé [au ciel] par la puissance de Dieu, et qu'il a reçu de son Père la promesse du Saint-Esprit, il a répandu ce que maintenant vous voyez et ce que vous entendez. 34 Car David n'est pas monté aux cieux ; mais lui-même dit : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : assieds-toi à ma droite, 35 Jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis pour le marchepied de tes pieds. 36 Que donc toute la maison d'Israël sache certainement que Dieu l'a fait Seigneur et Christ, ce Jésus, [dis-je], que vous avez crucifié. 

 

PIERRE, L’APOTRE

 

Après sa rencontre avec le Christ ressuscité et le pardon accordé, le deuxième acte de la vie de Pierre peut commencer. Nous le voyons entraîner l’Eglise naissante avec audace et fermeté. Il engage les frères à remplacer Judas, il ne mâche pas ses mots face à la duplicité d’Ananias et Saphira, il participe à la mise en place des hommes pour gérer les problèmes pratiques. Le jour de la Pentecôte, il explique à la maison d’Israël que Dieu a fait Seigneur et Christ le Jésus qu’ils ont crucifié.

 

Ce jour-là, il ouvre la porte du salut à des milliers d’humains. La guérison d’un homme boiteux lui donne ensuite l’occasion de dérouler le plan du salut dans le temple, faisant usage des clés dont Jésus avait parlé.

 

Dans la maison de Corneille, fortement poussé par le Saint-Esprit, c’est aux païens que Pierre annonce le message de l’Evangile : non, Dieu ne fait pas de favoritisme. Et, lorsque l’opposition arrive, plus de frayeur chez l’apôtre ; son engagement et sa fidélité ne faiblissent pas. Le voilà devenu Pierre, le roc ! Un roc un peu fissuré encore : la Lettre aux Galates nous montre un homme capable de faire des faux pas, mais son amour pour Jésus-Christ fournit un modèle auquel nous pouvons facilement nous identifier.

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Régine Heitz)

Ichtus (2)