CHATIMENT OU AMOUR ?

 

Qu’il s’agisse d’accabler ou d’arroser la terre ou de la bénir,

c’est eux (les nuages) qu’il délègue

(Job 37.13)

 

Lecture proposée : (Job 37)

1 »Tout cela fait battre mon cœur,
il bondit dans ma poitrine.
2 Ecoutez attentivement les vibrations de sa voix,
le grondement qui sort de sa bouche!
3 Il le fait rouler dans toute l'étendue du ciel
et son éclair brille jusqu'aux extrémités de la terre.
4 Puis éclate un rugissement: il tonne de sa voix majestueuse;
il ne retient plus l'éclair, dès que sa voix retentit.
5 »Dieu tonne avec sa voix d'une manière merveilleuse.
Il fait de grandes choses que nous sommes incapables de connaître.
6 Il dit à la neige: ‘Tombe sur la terre!'
Il le dit aussi à la pluie, même aux plus fortes pluies.
7 Il interrompt ainsi l'activité de tous les hommes
afin que tous se reconnaissent comme son œuvre.
8 »L'animal sauvage se retire dans une grotte
et se couche dans sa tanière.
9 Le tourbillon vient du sud
et le froid vient des vents du nord.
10 Par son souffle Dieu produit la glace
et la surface de l'eau se fige.
11 Il charge les nuages d'humidité,
puis il les disperse, traversés d'éclairs;
12 leurs évolutions varient suivant ses directives
pour l'exécution de tous ses ordres
à la surface de la terre habitée.
13 C'est comme un instrument de discipline pour la terre
ou comme une marque de bonté qu'il les fait apparaître.
14 »Job, prête l'oreille à ces paroles!
Reste tranquille et considère les merveilles de Dieu!
15 Sais-tu comment Dieu les contrôle?
Sais-tu comment il fait briller l'éclair?
16 Sais-tu comment les nuages se tiennent en équilibre?
Ce sont les actes merveilleux de celui qui connaît tout parfaitement.
17 Pourquoi tes habits sont-ils chauds
quand la terre se repose par le vent du sud?
18 Peux-tu comme lui déployer le ciel,
aussi solide qu'un miroir en métal fondu?
19 Fais-nous connaître ce que nous pourrions lui dire!
Nous manquerons d'arguments à cause des ténèbres de notre ignorance.
20 »Quand je parle, doit-on l'en avertir?
Mais un homme demande-t-il à être englouti?
21 Soudain, on ne voit plus la lumière car elle est obscurcie par les nuages,
mais un vent souffle et les balaie.
22 Du nord survient une lumière dorée:
Dieu s'entoure d'une splendeur redoutable.
23 Nous ne pouvons atteindre le Tout-Puissant.
Sa grandeur se manifeste dans sa force,
mais le droit et la parfaite justice, il ne les maltraite pas.
24 Voilà pourquoi les hommes doivent le craindre;
il reste indifférent à tous ceux qui se croient sages.»

 

DE LA PAROLE…

 

La remarque d’Elihou en Job 37.13 est pertinente. Les nuages que Dieu envoie dans notre vie pourraient être un jugement. Ils pourraient aussi être signes de compassion. D’une façon ou d’une autre, notre attention doit davantage se porter sur notre réaction que sur le dessein de Dieu.

 

Souvent, l’action de Dieu a des effets variés sur différentes personnes. Selon notre relation antérieure avec lui, sa présence peut être réconfortante pour l’un et profondément dérangeante pour l’autre. Ses bénédictions peuvent susciter la gratitude chez l’un ou nourrir la subversion chez l’autre. Dans ce domaine aussi, tout dépend de notre relation antérieure avec notre créateur.

 

Ainsi en est-il de nos épreuves. Pour certains, l’épreuve atteste que le culte qu’ils rendent à Dieu est véritable et elle les rapproche de Dieu. Pour d’autres, l’épreuve les en éloigne. Ils ne voudront plus de ce Dieu qui les laisse souffrir.

 

Dans l’adversité, le juste milieu est balayé. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, certaines personnes internées quittèrent les camps de concentration renforcées dans leur foi, alors que d’autres en sortirent vidées de toute croyance. Pourquoi ces différences de réactions ? Certainement en raison de leur relation antérieure avec Dieu. L’adversité a seulement permis de distinguer entre le vrai et le faux. Elle a démontré qu’on ne pouvait être tiède, mais seulement froid ou bouillant.

 

… AUX ACTES

 

Dieu laissera des nuages obscurcir le soleil dans votre vie. Peut-être sont-ils déjà arrivés. Sont-ils là pour vous punir ? Ou vont-ils vous régénérer et vous démontrer l’amour de Dieu ? La réponse sera dévoilée dans votre réaction. Tout dépend de comment vous voulez les voir.

 

Laissez les nuages de l’adversité vous mener en la présence de Dieu. Laissez-les stimuler en votre cœur une passion nouvelle pour mieux le connaître et l’adorer pleinement. Ne les fuyez pas ! Laissez-les traîner suffisamment longtemps pour vous permettre de voir, au final, la grâce de Dieu se déverser sur vous.

 

(Extrait du livre « 365 méditations « Dans ses pas » de Chris Tiegreen)

Ichtus (2)