Les justes fleurissent comme le palmier,

ils croissent comme le cèdre du Liban.

(Psaume 92.13)

 

Lecture proposée : (Psaume 92)

Louange et prospérité du juste

1 Psaume, chant pour le jour du sabbat.
2 Il est bon de te louer, Eternel,
et de célébrer ton nom, Très-Haut,
3 d'annoncer le matin ta bonté
et pendant les nuits ta fidélité,
4 sur l'instrument à dix cordes, sur le luth
et au son de la harpe.
5 Tu me réjouis par ce que tu accomplis, Eternel,
et je chante avec allégresse les œuvres de tes mains.
6 Que tes œuvres sont grandes, Eternel,
que tes pensées sont profondes!
7 L'idiot n'y connaît rien,
l'homme stupide n'y comprend rien.
8 Si les méchants poussent comme l'herbe,
si tous ceux qui commettent l'injustice sont florissants,
c'est pour être détruits à perpétuité.
9 Mais toi, tu es le Très-Haut
pour toujours, Eternel,
10 car voici tes ennemis, Eternel,
voici tes ennemis: ils vont à leur perte,
tous ceux qui commettent l'injustice sont dispersés.
11 Mais tu me donnes la force du buffle,
je suis arrosé avec une huile fraîche.
12 Mon œil voit ceux qui m'espionnent,
et mon oreille entend les méchants qui s'attaquent à moi.
13 Les justes poussent comme le palmier,
ils grandissent comme le cèdre du Liban.
14 Plantés dans la maison de l'Eternel,
ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu;
15 ils portent encore des fruits dans la vieillesse,
ils sont pleins de sève et verdoyants,
16 pour annoncer que l'Eternel est droit.
Il est mon rocher, et il n'y a aucune injustice en lui.

 

 

ARBRES PRECIEUX

 

Le juste, dans la Bible, c’est celui qui est conscient de la miséricorde de Dieu pour lui. Il est souvent découragé par son milieu ambiant et en tension avec ceux qui n’ont aucune crainte de Dieu dans leur cœur. Mais, comme le psalmiste, il trouve son réconfort dans la révélation du dessein de Dieu à son égard, à laquelle s’ajoutent des promesses qui l’affermissent.

 

L’auteur du psaume utilise l’image de l’herbe en contraste avec le palmier et le cèdre pour illustrer sa pensée. Les racines profondes du palmier (dattier en Israël) le font pousser droit et haut dans le désert, résistant à l’ardeur du soleil et aux tempêtes de sable, car le s branches puisent la sève nécessaire profondément et produisent des fruits délicieux. Comme une oasis, bienvenue aux voyageurs, il procure ombre et nourriture, même en temps de sécheresse.

 

Le majestueux cèdre, quant à lui, roi des montagnes, aux longues et fortes branches étalées horizontalement, résiste aux neiges du Liban et brave les orages. Il est célèbre pour sa taille et sa circonférence. Réputé aussi pour sa grande valeur, son bois est utilisé pour la construction des maisons de rois et des temples.

 

Tous les deux symbolisent la foi robuste et constante du juste, cultivée par la main de Dieu en toute saison de la vie.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Guy Gentizon)

Ichtus (2)