Comme la pluie et la neige descendent des cieux

et n’y retournent pas sans avoir arrosé (…),

ainsi en est-il de ma parole (…) :

elle ne retourne pas à moi sans effet  

(Esaïe 55.10-11)

 

Lecture proposée : (Esaïe 55.6-11)

6 Recherchez l'Eternel pendant qu'il se laisse trouver !
Faites appel à lui tant qu'il est près !
7 Que le méchant abandonne sa voie,
et l'homme injuste ses pensées !
Qu'il retourne à l'Eternel : il aura compassion de lui.
Qu'il retourne à notre Dieu, car il pardonne abondamment.
8 En effet, vos pensées ne sont pas mes pensées
et mes voies ne sont pas vos voies, déclare l'Eternel.
9 Le ciel est bien plus haut que la terre.
De même, mes voies sont bien au-dessus de vos voies,
et mes pensées bien au-dessus de vos pensées.
10 La pluie et la neige descendent du ciel
et n'y retournent pas
sans avoir arrosé la terre, sans l'avoir fécondée et avoir fait germer ses plantes,
sans avoir *fourni de la semence au semeur
et du pain à celui qui mange.
11 Il en va de même pour ma parole, celle qui sort de ma bouche :
elle ne revient pas à moi sans effet,
sans avoir fait ce que je désire et rempli la mission que je lui ai confiée.


Notes de la Bible Segond 21

Esaïe 55

  • 55.10 Fourni… mange : cité en 2 Corinthiens 9.10 [ Que celui qui fournit de la semence au semeur et du pain pour sa nourriture vous fournisse et vous multiplie la semence, et qu'il augmente les fruits de votre justice.]

 

 

DIEU EST-IL UN HORLOGER ?

 

On connaît le mot célèbre de Voltaire : « L’Univers m’embarrasse, et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger. » Comme lui, les philosophes Leibniz et Kant étaient déistes.

 

La comparaison avec un horloger semble remonter à 1382, quand Nicolas d’Oresmes affirma que Dieu a remonté l’horloge du monde une fois pour toutes au commencement, de telle manière que l’histoire du monde se déroule maintenant sans que Dieu ait besoin d’y être à nouveau impliqué.

 

Mais cette image est-elle bien juste ? Certes, Dieu a fait une œuvre de précision en créant l’Univers. Mais il ne le considère pas comme une machine soigneusement huilée et remontée pour fonctionner longtemps. Dieu voit chacune de nos vies (1 Rois 8.39), même si nous sommes près de 7 milliards d’êtres humains sur Terre. Nous ne sommes pas des horloges ou des montres, même si nous sommes précieux et utiles.

 

Nous sommes des personnes créées à l’image de notre Créateur (Genèse 1.27) [Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu. Il créa l'homme et la femme.]. Et nous avons la capacité d’admirer cet Univers où nous sommes placés. Comme la lecture proposée nous y invite, réfléchissons sur la perfection des lois physiques qui gouvernent l’Univers et à ce qu’elles nous disent sur Dieu et sur sa Parole, la Bible.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Jean-Louis Théron)

Ichtus (2)