Tu regardais lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main.

(Daniel 2.34)

 

 David mit la main à sa gibecière, prit la pierre et la lança avec sa fronde.

 Elle frappa le Philistin…

 (1Samuel 17-49)

 

Lectures proposées : (Daniel 2.31-36)

31 Roi, tu regardais et tu as vu une grande statue. Cette statue était immense et d'une splendeur extraordinaire. Elle était debout devant toi et son aspect était terrifiant. 32 La tête de cette statue était en or pur, sa poitrine et ses bras en argent, son ventre et ses cuisses en bronze, 33 ses jambes en fer, ses pieds en partie en fer et en partie en argile. 34 Pendant que tu regardais, une pierre s'est détachée sans aucune intervention extérieure. Elle a frappé les pieds en fer et en argile de la statue et les a pulvérisés. 35 Le fer, l'argile, le bronze, l'argent et l'or ont alors été pulvérisés ensemble, et ils sont devenus pareils à la bale qui s'échappe d'une aire de battage en été : le vent les a emportés et on n'a plus trouvé aucune trace d'eux. Quant à la pierre qui avait frappé la statue, elle est devenue une grande montagne et a rempli toute la terre.
36 Voilà quel était le rêve. Nous en dirons l'explication devant le roi.

 

 

(Luc 3.7-9)

7 Il disait donc aux foules qui venaient se faire baptiser par lui : « Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ? 8 Produisez donc des fruits qui confirment votre changement d'attitude et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : ‘Nous avons Abraham pour ancêtre !' En effet, je vous déclare que de ces pierres Dieu peut faire naître des descendants à Abraham. 9 Déjà la hache est mise à la racine des arbres : tout arbre qui ne produit pas de bons fruits sera donc coupé et jeté au feu. »

 

 

 

N’OUBLIONS PAS

 

De la mort de Goliath, rapprochons la vision apocalyptique de Nébucadnetsar. L’Eternel secourut Israël à travers un jeune garçon et une pierre bien polie. Une pierre qui se détache emporte de grands empires, puis devient une montagne. Dieu n’est jamais sans ressources et ses instruments dépassent notre entendement !

 

Or, nous l’oublions si aisément que nous en voici parfois déçus, désappointés, découragés ! Croyons plutôt que, pierres vivantes que nous sommes, si nous nous laissons polir, Dieu nous choisira, comme il le fit de David en vue de buts insoupçonnés. Telles sont la sagesse et la force de l’Eternel.

 

Hélas, les Goliath féroces ne manquent pas ! Les souffrances qu’ils infligent à tant de nos semblables nous affligent ; souvent, leurs clameurs belliqueuses nous tétanisent. Quand nous voyons la mort frapper partout, il nous est difficile d’imaginer qu’un Libérateur a déjà roulé la pierre tombale. Pourtant, la chose fut faite. Nous pouvons y voir la préfiguration du Jour où celui qui n’avait pas de lieu où reposer la tête (même pas sur une pierre) sera à jamais la pierre angulaire, le Souverain pacifique, le Roi des rois.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Ivan Doulière)

Ichtus (2)