Psaumes 23 (Segond 21)

Le divin berger

1 Psaume de David.
L'Eternel est mon berger:
je ne manquerai de rien.
2 Il me fait prendre du repos dans des pâturages bien verts,
il me dirige près d'une eau paisible.
3 Il me redonne des forces,
il me conduit dans les sentiers de la justice
à cause de son nom.
4 Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort,
je ne redoute aucun mal car tu es avec moi.
Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me réconforte.
5 Tu dresses une table devant moi,
en face de mes adversaires;
tu verses de l'huile sur ma tête
et tu fais déborder ma coupe.
6 Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront
tous les jours de ma vie
et je reviendrai dans la maison de l'Eternel
jusqu'à la fin de mes jours.



NOTE D'ETUDE

 

Thème :

 

L'Eternel, un berger plein de compassion et un guide digne de confiance ; Dieu est le seul qui puisse nous assurer une sécurité et une vie éternelles, le seul que nous devions suivre.

 

Auteur : David

 

 

Verset 1

 

En présentant l'Eternel sous les traits d'un berger, David s'appuie sur sa propre expérience, puisqu'il exerçait cette activité durant sa jeunesse. :

 

(1Samuel 16:10,11) [10 Isaï fit passer sept de ses fils devant Samuel et Samuel dit à Isaï: «L'Eternel n'a choisi aucun d'eux.» 11 Puis Samuel dit à Isaï: «Tous tes fils sont-ils là?» Il répondit: «Il reste encore le plus jeune, mais il garde les brebis.» Alors Samuel dit à Isaï: «Envoie quelqu'un le chercher, car nous ne prendrons pas place avant qu'il ne soit arrivé.» ]

 

Les brebis dépendent entièrement d leur berger pour la nourriture, la conduite et la protection.. Le Nouveau Testament applique l'image à Jésus en l'appelant :

 

« bon berger » :

 

(Jean 10:11) [»Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.],

 

« grand berger » : (Hebreux 13:20) [ Le Dieu de la paix a ramené d'entre les morts notre Seigneur Jésus, devenu

le grand berger des brebis grâce au sang d'une alliance éternelle.]

 

et « souverain berger » (1Pierre 5:4) [Ainsi, lorsque le souverain berger apparaîtra, vous recevrez la couronne de gloire qui ne perd jamais son éclat.]

 

Nous n'avons pas à être des brebis passives et apeurées mais des disciples obéissants, assez sages pour suivre celui qui nous conduit aux bons endroits par les bons chemins.

 

 

Versets 2 et 3

 

En permettant à notre divin berger de nous conduire, nous découvrons la joie. Si, en revanche, choisissons de pécher et de mener notre propre vie, nous ne pouvons pas le blâmer pour les conséquences de nos choix. Notre Seigneur connaît les « pâturages bien verts » et l' « eau paisible » aptes à nous restaurer, et c'est en lui obéissant que nous les atteindrons.Refuser de le suivre c'est aller contre nos propres intérêts. Rappelons-nous cela, lorsque nous sommes tentés d'en faire à notre tête.

 

 

Verset 4

 

La mort a un caractère particulièrement effrayant car nous nous sentons complètement démunis face à elle. Nous pouvons lutter contre des adversaires tels que la douleur, la souffrance, la maladie ou l'insulte, mais ni la force ni le courage ne peuvent rien contre la mort. C'est elle qui a le dernier mot.

Une seule personne peut nous accompagner dans la sombre vallée de la mort et nous conduire sains et saufs de l'autre côté : le Dieu de la vie, notre berger. N'étant pas les maîtres de la vie, contentons-nous de suivre celui qui nous offre sa présence éternelle.

 

 

Verset 5 et 6

 

Dans le Proche-Orient ancien, la coutume voulait qu'on verse l'huile parfumée sur un invité et que celui-ci soit protégé à n'importe quel prix par son hôte. C'est ce genre de protection que Dieu nous offre, même lorsque nous sommes cernés par l'ennemi. La dernière scène de ce psaume assure que le croyant sera pour toujours avec lui. Celui qui est le berger parfait et l'hôte parfait promet de nous guider et de nous protéger notre vie durant, jusqu'à notre arrivée auprès de lui.

 

 

('Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

L'original avec les mots d'aujourd'hui)

 

Ichtus (2)