Et voici ce que je demande dans mes prières :

c'est que votre amour augmente de plus en plus

en connaissance et en pleine intelligence

 (Philippiens 1.9)

 

Lecture proposée : (1Jean 4.7-16)

7 Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu, et toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu. 8 Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. 9 Voici comment l'amour de Dieu s'est manifesté envers nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que par lui nous ayons la vie. 10 Et cet amour consiste non pas dans le fait que nous, nous avons aimé Dieu, mais dans le fait que lui nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. 11 Bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres.
12 Personne n'a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous. 13 Nous reconnaissons que nous demeurons en lui et qu'il demeure en nous au fait qu'il nous a donné de son Esprit. 14 Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde. 15 Celui qui déclare publiquement que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui et lui en Dieu. 16 Or nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous et nous y avons cru. Dieu est amour et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

 

 

 

UN AMOUR QUI SE MUSCLE

 

D’où vient l’amour ? Nous aimons Dieu parce qu’il nous a aimés le premier. Et nous avons de lui ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère (1 Jean 4.21). Dans l’amour que nous recevons du Seigneur et que nous sommes appelés à refléter, il y a de la tendresse, de la sollicitude, de la compassion, de la générosité, mais également de l’ambition.

 

Le Seigneur ne se satisfait pas de nous voir tourner en rond avec notre petite compréhension de son salut, de sa volonté, de sa grâce. Son amour pour nous est un amour ambitieux et il nous invite, à travers cette prière de Paul, à manifester de l’ambition -spirituelle- dans notre intercession pour nos frères et sœurs en Christ et pour nous-mêmes.

 

Aimer ses frères et soi-même, c’est prier avec audace pour que l’Esprit de Dieu nous bouscule et nous transforme ! Que Dieu nous pardonne de nous limiter si souvent à des prières « de confort », à des prières qui tournent exclusivement autour des « bobos » du moment, sans jamais élever notre esprit pour invoquer ce que Dieu vise à long terme, ce qu’il veut réaliser dans la durée (et souvent par le moyen de nos difficultés, et même de nos souffrances).

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes - Robert Souza)

Ichtus (2)