La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître,

Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats.

 (Actes 12.6)

 

Lecture proposée : (Actes 12.18 à 13.12)

18 Quand il fit jour, il y eut une grande agitation parmi les soldats : qu'était donc devenu Pierre ? 19 Hérode le fit rechercher, mais on ne le trouva pas. Il interrogea les gardes et donna l'ordre de les faire exécuter. Ensuite il quitta la Judée et descendit à Césarée pour y séjourner.
20 Hérode était en conflit avec les Tyriens et les Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d'un commun accord et, après avoir gagné Blastus, le responsable de sa chambre, ils demandèrent la paix parce que leur région dépendait de celle du roi pour son ravitaillement. 21 Le jour fixé, Hérode, habillé de sa tenue royale, était assis sur son trône et leur adressait publiquement un discours. 22 Le peuple s'écria : « C'est la voix d'un dieu et non d'un être humain ! » 23 Un ange du Seigneur le frappa immédiatement parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Il mourut rongé par des vers.
24 Quant à la parole de Dieu, elle se propageait de plus en plus.
25 Une fois leur mission à Jérusalem accomplie, Barnabas et Saul repartirent, emmenant avec eux Jean, surnommé Marc.

Actes 13

Premier voyage missionnaire (13.1–15.35)

L'Evangile à Antioche de Pisidie

1 Il y avait dans l'Eglise d'Antioche des prophètes et des enseignants : Barnabas, Siméon appelé le Noir, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. 2 Pendant qu'ils rendaient un culte au Seigneur et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit di t: «Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour la tâche à laquelle je les ai appelés.» 3 Alors, après avoir jeûné, prié et posé les mains sur eux, ils les laissèrent partir.
4 Envoyés par le Saint-Esprit, Barnabas et Saul descendirent à Séleucie, d'où ils embarquèrent pour l'île de Chypre. 5 Arrivés à Salamine, ils annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient aussi Jean pour aide.
6 Ensuite, ils traversèrent [toute] l'île jusqu'à Paphos, où ils trouvèrent un magicien, un prétendu prophète juif appelé Bar-Jésus. 7 Il faisait partie de l'entourage du gouverneur Sergius Paulus, un homme intelligent. Ce dernier fit appeler Barnabas et Saul et exprima le désir d'entendre la parole de Dieu. 8 Mais Elymas le magicien – c'est en effet ce que signifie son nom – s'opposait à eux et cherchait à détourner le gouverneur de la foi. 9 Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui et dit : 10 « Homme plein de toute sorte de ruse et de méchanceté, fils du diable, ennemi de toute justice, ne vas-tu pas cesser de pervertir les voies droites du Seigneur ? 11 Maintenant, voici que la main du Seigneur est sur toi : tu seras aveugle et pour un temps tu ne verras pas le soleil. » L'obscurité et les ténèbres tombèrent immédiatement sur lui et il se tournait de tous côtés en cherchant quelqu'un pour le guider. 12 Quand il vit ce qui était arrivé, le gouverneur crut, frappé qu'il était par l'enseignement du Seigneur.


Notes de la Bible Segond 21

Actes 13

  • 13.1 Tétrarque : titre donné par les Romains aux princes de moins grande importance que les rois. Il s'agit ici d'Hérode Antipas.

 

 

 

 

PIERRE DORMAIT

 

C’est la deuxième fois dans le récit biblique que nous lisons que Pierre dort. Nous l’avons déjà vu dormir dans le jardin de Gethsémané pendant que son Maître agonisait. Ici, il dort à nouveau entre deux soldats, lié de chaînes, mais en prison, la veille de sa comparution et de sa condamnation.

 

Dans le premier cas, son sommeil était regrettable, une conséquence de la faiblesse de la chair, peut-être même due à une certaine indifférence pour les angoisses de Jésus. Celui-ci avait pourtant demandé à ses apôtres de veiller avec lui.

 

Par contre, à la veille d’une condamnation quasi certaine, son sommeil est une victoire, la preuve de l’absolue confiance dans son divin protecteur. C’est ce que le Seigneur attend de chacun de nous. Il nous faut savoir prier et rester debout sur le champ de bataille, quelles que soient les circonstances, même les plus défavorables.

 

Tandis qu’il est d’autres cas où nous devons savoir nous reposer pleinement sur Jésus en oubliant toute inquiétude et toute agitation. Si, comme Pierre en prison, comme Jésus sur le lac secoué par la tempête, nous avons assez de calme pour dormir, notre sommeil glorifiera notre Père céleste et rendra témoignage à ceux qui nous entourent et qui ne manquent pas de nous observer.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes - Albert Nouguier)

 

Ichtus (2)