GUIDES PAR DIEU

 

14 Si seulement mon peuple m'écoutait,
si seulement Israël marchait dans mes voies !
15 En un instant j'humilierais leurs ennemis,
je tournerais ma main contre leurs adversaires.

(Psaume 81.14-15)

 

Lecture proposée : (Psaume 81.12-17)

12 Mais mon peuple ne m'a pas écouté,
Israël n'a pas voulu de moi.
13 Alors je les ai livrés aux penchants de leur cœur,
et ils ont suivi leurs propres projets.
14 Si seulement mon peuple m'écoutait,
si seulement Israël marchait dans mes voies !
15 En un instant j'humilierais leurs ennemis,
je tournerais ma main contre leurs adversaires.
16 Ceux qui détestent l'Eternel le flatteraient,
et le bonheur d'Israël durerait toujours.
17 Je le nourrirais du meilleur blé,
et je le rassasierais de miel sauvage.

 

 

 

DE LA PAROLE…

 

Le plus difficile dans la vie chrétienne est d’apprendre à nous soumettre à Dieu. Son joug est doux, mais nous avons du mal à nous souvenir de le porter. Nous remercions Dieu pour son amour, nous promettons d’être ses disciples et nous lui demandons sa sagesse. Mais, en même temps, nous saisissons mal ce que signifie concrètement suivre Dieu. Quand il s’agit de prendre des décisions, nous préférons encore notre indépendance.

 

D’om vient ce désir d’autonomie ? Nous savons que l’insoumission est la marque de Satan et la racine de notre péché. Alors pourquoi cette insoumission reste-t-elle attachée à notre nature ? Pourquoi, quand Dieu nous dit une chose et que notre envie nous en dit une autre, choisissons-nous notre envie ? Que nous apprend cette tendance à manquer de confiance en Dieu ?

 

La Chute dans le jardin d’Eden n’était autre que ce manque de confiance en Dieu et la recherche des intérêts humains. Et c’est encore ce qui caractérise le péché d’aujourd’hui. Quand nous choisissons notre volonté plutôt que celle de Dieu, nous manquons de confiance en lui et nous plaçons notre confiance en nous-mêmes. Nous oublions les bases de l’enseignement biblique : rien n’est meilleur pour nous que la volonté de Dieu.

 

… AUX ACTES

 

En êtes-vous convaincu ? Nous connaîtrons des tensions tant que nous n’accepterons pas, au plus profond de notre cœur, que les commandements de Dieu -même les plus difficiles- sont en fin de compte dans notre intérêt. Soyons assurés que la meilleure façon de satisfaire nos propres désirs est de devenir entièrement centrés sur Dieu. C’est paradoxal, mais la fidélité à Dieu et notre intérêt personnel se rejoignent. Ou, comme Jésus l’a dit, « celui qui perdra sa vie, la conservera » (Luc 17.33).

 

Ainsi, l’abandon de notre volonté dans la soumission à celle de Dieu aura pour conséquence une véritable satisfaction. Le renoncement à l’autonomie est un renoncement à notre intérêt égoïste et, pourtant, quand nous servons Dieu, c’et nous-mêmes que nous servons. Croyez-le de tout votre cœur, et vous serez étonné du résultat.

 

(Extrait du livre « 365 méditations « Dans ses pas » de Chris Tiegreen)

Ichtus (2)