8 Ainsi, bien qu'étant Fils,

il a appris l'obéissance par ce qu'il a souffert

(Hébreux 5.8)

 

Lecture proposée : (Hébreux 5.1-10)

1 En effet, tout grand-prêtre pris parmi les hommes est établi en faveur des hommes dans le service de Dieu afin de présenter des offrandes et des sacrifices pour les péchés. 2 Il peut avoir de la compréhension pour les personnes ignorantes et égarées, puisqu'il est lui-même aussi sujet à la faiblesse. 3 C'est d'ailleurs à cause de cette faiblesse qu'il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés aussi bien que pour ceux du peuple.
4 Personne ne peut s'attribuer l'honneur de cette charge à moins d'être appelé par Dieu comme l'a été Aaron. 5 Christ non plus ne s'est pas attribué la gloire de devenir grand-prêtre, il la tient de celui qui lui a dit : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui !  6 Il dit aussi ailleurs : Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek. 
7 Pendant sa vie terrestre, Christ a présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et il a été exaucé à cause de sa piété. 8 Ainsi, bien qu'étant Fils, il a appris l'obéissance par ce qu'il a souffert. 9 Et parfaitement qualifié, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, 10 car Dieu l'a déclaré grand-prêtre à la manière de Melchisédek.


Notes de la Bible Segond 21

Hébreux 5

  • 5.5 Tu es… aujourd'hui : reprise de la citation du Psaume 2.7[1] (voir Hébreux 1.5) [1a].
  • 5.6 Tu es… Melchisédek : citation du Psaume 110.4 [2].

 

 

 

 

APPRENDRE L’OBEISSANCE

 

Malgré la perfection de sa vie, Jésus a dû apprendre l’obéissance. Etrange ! Sa nature sainte ne faisait-elle pas de lui un enfant obéissant ? Ne grandissait-il pas en sagesse, en stature et en grâce devant Dieu et devant les hommes ? (Luc 2.52). A 12 ans, il étonnait les plus érudits des Juifs par son intelligence et sa connaissance des choses de Dieu (Luc 2.46-47) [ 46 Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres; il les écoutait et les interrogeait. 47 Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses.]. Il a pu dire : Je fais toujours ce qui lui est agréable. (Jean 8.29). Il a donc vécu dans une obéissance parfaite envers Dieu.

 

Cependant, il dut apprendre à obéir. Alors, de quelle obéissance s’agissait-il, sinon celle d’accepter sans condition la volonté de son Père ; celle de renoncer à ses prérogatives de Fils de Dieu ; celle de renoncer à sa vie même, pour aller jusqu’à la mort afin d’expier nos péchés ? A Gethsémané, il a prié par trois fois : Mon Père, s’il est possible que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. (Matthieu 26.39, 42, 44) [39 Puis il avança de quelques pas, se jeta le visage contre terre et fit cette prière : « Mon Père, si cela est possible, que cette coupe s'éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. »
40 Il revint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et dit à Pierre : « Vous n'avez donc pas pu rester éveillés une seule heure avec moi ! 41 Restez vigilants et priez pour ne pas céder à la tentation. L'esprit est bien disposé, mais par nature l'homme est faible. »
42 Il s'éloigna une deuxième fois et fit cette prière: «Mon Père, s'il n'est pas possible que cette coupe s'éloigne [de moi] sans que je la boive, que ta volonté soit faite!»
43 Il revint et les trouva encore endormis, car ils avaient les paupières lourdes.
44 Il les quitta, s'éloigna de nouveau et pria pour la troisième fois, répétant les mêmes paroles.].

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Yves Perrier)

 

[1]

Psaumes 2:7 Je veux proclamer le décret de l'Eternel. Il m'a dit : « *Tu es mon fils, je t'ai engendré aujourd'hui ! 


Notes de la Bible Segond 21

Psaumes 2

  • 2.7 Tu es… aujourd'hui : paroles citées en Actes 13.33 [Dieu l'a accomplie pour nous, leurs descendants, en ressuscitant Jésus, conformément à ce qui est écrit dans le Psaume 2: Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui. ] ;

[1a].

Hébreux 1.5 [En effet, auquel des anges Dieu a-t-il déjà dit : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui ? Et encore : Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils ?] ; Hébreux 5.5 [Christ non plus ne s'est pas attribué la gloire de devenir grand-prêtre, il la tient de celui qui lui a dit : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui !] à propos de la relation entre Dieu le Père et Jésus-Christ et évoquant les formules d'intronisation du Proche-Orient ancien : le nouveau roi était considéré comme adopté par Dieu.

[2]

 

Psaumes 110:4*L'Eternel l'a juré, et il ne se rétractera pas: «Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek.» 


Notes de la Bible Segond 21

Psaumes 110

  • 110.4 L'Eternel… Melchisédek : cité en Hébreux 5.6 [6 Il dit aussi ailleurs : Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek.] ; Hébreux 6.20 [là où Jésus, établi grand-prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek, est entré pour nous en précurseur]; Hébreux 7.17, 21 [17 De fait, ce témoignage lui est rendu: Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek.  18 Il y a ainsi abolition de la règle précédente à cause de son impuissance et de son inutilité, 19 puisque la loi n'a rien amené à la perfection. Mais par ailleurs, il y a l'introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu.
    20 Cela ne s'est pas fait sans prestation de serment. 21 En effet, si les Lévites sont devenus prêtres sans qu'un serment soit prêté, Jésus l'est devenu à travers le serment prêté par Dieu qui lui a di t:
    Le Seigneur l'a juré, et il ne se rétractera pas: ‘Tu es prêtre pour toujours [à la manière de Melchisédek]]
    comme s'appliquant à Christ, dont le ministère de prêtre est supérieur à celui des prêtres lévitiques. Melchisédek : roi de Salem et prêtre du Dieu très-haut qui a béni Abram (Genèse 14.18-20) [18 Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin. Il était prêtre du Dieu très-haut. 19 Il bénit Abram en disant :
    «Qu'Abram soit béni par le Dieu très-haut,
    le maître du ciel et de la terre !
    20 Béni soit le Dieu très-haut
    qui a livré tes ennemis entre tes mains !»
    *Abram lui donna la dîme de tout.]
    .

Ichtus (2)