afin d'être irréprochables et purs,

des enfants de Dieu sans défaut

au milieu d'une génération perverse et corrompue.

C'est comme des flambeaux dans le monde que vous brillez parmi eux

16 en portant la parole de vie…

(Philippiens 2.15-16)

 

Lecture proposée : (Philippiens 2.12-16)

12 Ainsi, mes bien-aimés, vous qui avez toujours obéi, non seulement quand j'étais présent, mais bien plus encore maintenant que je suis absent, mettez en œuvre votre salut avec crainte et profond respect. 13 En effet, c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire pour son projet bienveillant.
14 Faites tout sans murmures ni contestations 15 afin d'être irréprochables et purs, des enfants de Dieu sans défaut au milieu d'une génération perverse et corrompue. C'est comme des flambeaux dans le monde que vous brillez parmi eux 16 en portant la parole de vie. Je pourrai alors être fier, le jour de Christ, de n'avoir pas couru ni travaillé pour rien.

 

 

 

LA MISSION DU CHRETIEN

 

La « mission » n’est pas l’affaire de quelques spécialistes. C’est à l’attention de tous les saints, c’est-à-dire à tous les croyants qui se trouvaient à Philippes en même temps qu’aux évêques et aux diacres, que Paul définissait ainsi l’action missionnaire : briller comme des flambeaux, porter la parole de vie. Il n’y a pas d’œuvre missionnaire sans la parole de vie. C’est elle qui est vivante, plus tranchante qu’une épée à double tranchant. Tout ce qui n’est pas elle doit nous paraître douteux.

 

Mais notons que la nécessité de « briller comme des flambeaux » est première. Elle doit précéder le témoignage à la Parole. Comment, en effet, ceux qui entendent cette parole y attacheraient-ils foi si nous n’avons pas démontré qu’elle est efficace, capable de transformer des vies ?

 

Et cette preuve nécessaire, nous n’avons pas d’autre moyen de l’établir que par notre propre manière de vivre et d’être. Il ne s’agit pas de briller par une intelligence ou habileté exceptionnelle, mais par le refus de la corruption, de la perversité et des compromis qui, plus que jamais, caractérisent notre monde de ténèbres.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Richard Doulière)

Ichtus (2)